Please wait...

Réaliser un mur végétal d’intérieur

Plus répandu pour sa création à l’extérieur d’un logement, le mur végétal peut tout aussi bien être installé à l’intérieur de son habitation. Il est avant tout une décoration naturelle permettant un petit bout de verdure chez soi, mais il a aussi une utilité puisqu’il a une véritable incidence sur l’isolation d’une maison et sur ses performances thermiques. Découvrez comment effectuer la construction de votre propre mur végétal.

Élaborer son projet de construction : plan, emplacement, support

Avant de se lancer dans une construction d’intérieur ou d’extérieur, il est impératif de faire un ou plusieurs plans version papier ou numérique. Dans un premier temps, estimez le coût de votre mur végétal – débutant généralement à partir de 250€ – et réfléchissez à sa forme et ses matériaux si vous souhaitez un design précis. Par la suite, il vous faudra définir les dimensions de votre mur au niveau de sa hauteur et de sa largeur, l’emplacement et le support où vous souhaitez le faire figurer et les points d’arrivée et d’évacuation pour l’eau...


Le mur végétal ne peut pas être installé à n’importe quel endroit de votre logement puisqu’il nécessite de l’eau. Vous devez choisir un emplacement où se trouvent une arrivée et une évacuation d’eau. Un réservoir d’eau est placé en bas du mur et doit pouvoir être relié à une pompe, qui enverra l’eau à un goutteur autorégulant. Pour finir, le mur devra être exposé à la lumière naturelle pour la pousse des plantes, en évitant une source solaire trop forte et directe.


Il vous faut aussi vérifier la nature de votre support. Les questions sont de savoir s’il s’agit d’un support plein ou creux et de connaître sa composition (BA13, plâtre, brique…), tous les matériaux n'ont pas la résistance d'un mur porteur. La hauteur du support déterminera aussi celle de votre mur. Si vous craignez que le support ne tolère pas son poids, il existe aussi des murs végétaux auto-portés, indépendants du mur, avec différentes ossatures possibles ou encore la solution d’un mur végétal textile.


Comment choisir l’ossature et le bac d’un mur végétal ?

En fonction du support, l’ossature de votre mur végétal variera. Les tasseaux en bois sont généralement préférés pour des ouvrages de petites dimensions alors que les omégas métalliques sont très lourds et beaucoup plus solides pour supporter un poids et une taille plus conséquents. Même si les cornières en aluminium sont d’un coût plus élevé, elles permettent un entre-deux, car elles sont plus légères mais extrêmement solides. L’ossature doit donc être choisie en fonction de son poids. Elle devra être fixée par des chevilles molly ou chimiques pour un mur creux et par des chevilles split ou plastiques pour un mur plein.


Pour le bac, il est préférable d’opter pour de l’inox ou de l’acier, avec un traitement métallisé moins attaquable par la corrosion, pour de la peinture époxy et une étanchéité polymère.


Étanchéité et plantation

Afin que votre mur soit parfaitement étanche, il faut utiliser un PVC (d’une matière non dégradable) voire même un PVC éco responsable si c'est possible. Il sera placé sous trois épaisseurs de nappe hydrophile. Une fois l’étanchéité finie, il vous faut faire le choix et intégrer vos plantes. Les cactées et les plantes grasses ne sont pas recommandées puisqu’elles ont besoin de peu d’eau et que le mur végétal est hydroponique. La plante helxine est la plus favorable, tout comme les fittonia, les orchidées, les chiritas, les bégonias ou l’aspidistra. Il vous suffit de dégager les racines de leur terre et de les insérer dans les trous de la toile hydrophile. Dans votre recherche, n'hésitez pas à choisir des plantes dépolluantes qui, dans un même temps, assainiront votre intérieur. 


À noter : il existe également des murs végétaux en kit ou de simples cadres végétaux de décoration si la construction vous effraie. Dans la continuité de votre mur d'intérieur, vous pouvez aussi en profiter pour végétaliser votre façade extérieure.

Guide maison-construction.comon

Les dernières vidéos Maison Construction


Installation d’un portail autoportant coulissant motorisé
Installation d'un portail autoportant coulissant motorisé
Une pièce en plus sans permis de construire : le studio de jardin
Une pièce en plus sans permis de construire : le studio de jardin
Comment réaliser facilement de la pierre reconstituée ?
Comment réaliser facilement de la pierre reconstituée ?
Comment installer un robinet de jardin à purge automatique Merrill ?
Comment installer un robinet de jardin à purge automatique Merrill ?
Joomla SEO by AceSEF
devis-rond
 

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. En sa voir plus