Please wait...

Des extensions à ossature en bois pour son habitation

Si la véranda demeure une des extensions les plus utilisées, sa construction partiellement en verre réduit la possibilité d’en faire une pièce à part entière. L’extension de maison à ossature en bois est une solution pour faire gagner des mètres carrés à son habitation, aussi bien en prolongeant un espace qu’en créant un étage. Fermé et parfaitement isolé, ce type d’extension est idéal pour un bureau, une chambre, une salle à manger voire même une cuisine.


Comprendre l’extension à ossature en bois

Lorsque l’on parle d’une extension pour habitation, la véranda vient tout de suite à l’esprit. Néanmoins, la maison en bois, ou extension à ossature bois, est une solution idéale pour agrandir sa surface habitable.

Grâce à son matériau, elle comporte de nombreux avantages économiques, écologiques, techniques et permet une personnalisation esthétique. Contrairement à la véranda, elle devient une pièce autonome du quotidien, accolée à la bâtisse déjà existante. Elle peut être une pièce dans le prolongement du logement, récupérant des mètres carrés du jardin, ou encore une surélévation avec la création d’un étage supplémentaire au-dessus d’une base saine. Elle peut, enfin, relier deux bâtiments entre eux.

L'ossature bois permet de construire rapidement et simplement, car son principe repose sur la mise en œuvre de petites sections verticales. Ces montants, espacés de 40 à 60cm, sont associés à des pièces horizontales hautes, basses et médianes : les traverses et entretoises. Cette création est généralement pensée et fabriquée sur-mesure par un architecte, elle peut donc se plier à un grand nombre d’exigences de personnalisation aussi bien dans l’esthétisme que dans les dimensions. Toutefois, ces extensions existent aussi en kits, ce qui permet aux meilleurs bricoleurs d’envisager l’auto construction et de bénéficier de prix très avantageux.

Petit plus, cette solution permet de gagner en valeur si vous souhaitez revendre votre bien, grâce aux mètres carrés gagnés, aux différences de matériaux et de formes qui donnent du cachet au lieu.

Les avantages liés au bois

Malgré une croyance trop largement répandue, le bois possède de multiples atouts. En effet, ce matériau est 5 fois plus léger que le béton ou l’acier, ce qui facilite le montage de l’extension. Il est aussi plus malléable et permet un travail beaucoup plus rapide. De plus, sa légèreté en fait le numéro un des extensions à surélévation puisqu’il n’y a aucun risque que les fondations s’endommagent ou ne résistent pas à sa pose.

Cependant, léger ne signifie pas fragile. Le bois est extrêmement résistant au temps et aux intempéries grâce à son pouvoir de flexion qui le fait rester droit. De plus, en tant qu’isolant thermique, il régule naturellement la chaleur et l’humidité d’une pièce et agit sur l’air ambiant, qu’il assainit. Chauffer l’une de ces extensions ne nécessite donc pas un gros budget. Il est aussi un parfait isolant phonique. Le seul inconvénient du bois est qu’il est impératif de le traiter contre les insectes xylophages.

Conception du projet

Avant de vous lancer dans ces travaux, il est nécessaire de suivre différentes étapes :

  • Définir le projet avec un architecte ou un constructeur : ouverture, dimensions, forme, style…
  • Demande d’autorisation en mairie : que ce soit pour des constructions indépendantes ou non, une simple déclaration de travaux suffit pour une surface inférieure à 20m2. Pour une surface supérieure, un permis de construire est obligatoire. Vérifiez tout de même en mairie le PLU (Plan Local Urbanisme) qui définit les règles de construction de votre ville.
  • Faire vérifier les sols et les murs qui seront à percer ou qui supporteront la nouvelle structure.
  • Prévoir la réglementation thermique : l’extension est aussi soumise à la RT de 2012, mais il est possible de l’éviter si la surface créée ne dépasse pas 30% de la surface existante ou SHONRT (Surface Hors Œuvre Nette au sens de la RT).

Une fois ces points établis, les éléments de l’extension seront fabriqués en usine en quelques jours et livrés sous forme de pièces préalablement assemblées et emboîtées sur place (panneaux muraux, charpente, toiture, isolation…). Grâce à cette manuportabilité, le chantier est sec et respectueux de l’environnement.

Par la suite, le montage prend de 2 à 5 jours environ et se termine par les travaux d’aménagement comme l’isolation thermique. L’ossature en bois est adéquate pour une isolation intérieure, placée directement dans l’ossature. Ce système permet d’intégrer 20 à 25cm d’isolant contre seulement à 8 à 16cm pour une maison classique.

À noter : Le prix d’une extension à ossature en bois est variable selon que le produit est sur-mesure ou en kit, en fonction de l’essence de bois choisie et des prestations souhaitées (isolation comprise ou non). Pour un kit, il faut compter en moyenne 600 à 900€. Pour du sur-mesure, le montant varie de 1 100 à 2 000€.

Guide maison-construction.comon

Les dernières vidéos Maison Construction


Installation d’un store banne coffre motorisé avec éclairage LED
Installation d'un store banne coffre motorisé avec éclairage LED
Quelle solution pour remplacer les tubes et raccords en PER ? - Test produit
Quelle solution pour remplacer les tubes et raccords en PER ? - Test produit
Installation d’un portail autoportant coulissant motorisé
Installation d'un portail autoportant coulissant motorisé
Comment installer un robinet de jardin à purge automatique Merrill ?
Comment installer un robinet de jardin à purge automatique Merrill ?
Joomla SEO by AceSEF
devis-rond
 

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. En sa voir plus