Please wait...

Travaux : comment éviter les malfaçons ?

iStock.com / Zimmytws

Afin que travaux ne rime pas avec fiasco, nous vous donnons les informations nécessaires pour éviter les malfaçons. Présence d’un maître d’œuvre ou d’un architecte, souscription d’une assurance dommage-ouvrage mais surtout une sélection rigoureuse des artisans permettront notamment de prévenir les vices de construction. Explications :

Anticipez les risques

Cet article concerne les mesures à prendre en anticipation de malfaçons éventuelles, et non les mesures à prendre une fois les malfaçons constatées. La typologie des malfaçons pouvant affecter vos travaux est vaste : du mur fissuré aux carreaux de carrelage mal fixés, en passant par des fuites de canalisation, elles peuvent concerner tous les éléments de construction. Si ces malfaçons  représentent aujourd’hui plus de 45% des litiges, il est néanmoins possible de les éviter. Voici comment :

Sollicitez les services d’un maître d’œuvre ou d’un architecte

Ce n’est pas un luxe que de s’offrir les services de l’un ou de l’autre. De par leurs formations respectives, ils sont à même de :

  • coordonner les différents corps de métiers présents sur le chantier
  • faire respecter le budget alloué pour les travaux et les délais d’exécution
  • faire respecter l’obligation légale de qualité et de conformité incombant aux différentes entreprises intervenant sur le chantier

Agissant à la manière d’un « chef d’orchestre » des travaux, l’architecte ou le maître d’œuvre se rend régulièrement sur le chantier afin de contrôler ce qu’il s’y passe, ce qui évite au souscripteur des travaux de le faire lui-même. Par ailleurs, ils connaissent souvent les artisans et les entreprises qui interviennent, ce qui facilite la relation de confiance et in fine l’aboutissement des travaux. De fait, ils engagent leur responsabilité sur la bonne marche du chantier, ils ont donc tout intérêt à ce que ce dernier se déroule sans accrocs !

Sachez que la fonction d’architecte recouvre également celle de maître d’œuvre. La réciproque n’est toutefois pas vraie. 

Souscrivez à une assurance dommage-ouvrage 

Celle-ci est une protection a priori car elle ne vous évitera par la survenance de malfaçons à proprement parler. Néanmoins, elle permet de mieux y faire face après coup et d’obtenir une indemnisation plus rapide, dans l’attente de l’expertise de la garantie décennale du professionnel mis en cause. Elle est particulièrement utile pour garantir les éléments les plus sensibles du chantier, tels que la maçonnerie ou la charpente.

Choisissez vos artisans avec soin

 Ce point est crucial car c’est entre les mains des artisans que reposent la qualité et la conformité de vos travaux.. C’est pourquoi une sélection rigoureuse des différents corps de métiers s’impose : n’hésitez pas à demander des devis détaillés, des certifications et des qualifications. Exigez également que le professionnel vous remette son assurance en responsabilité civile professionnelle et surtout l’assurance décennale. Par ailleurs, vous pouvez tout à fait lui demander des recommandations, afin d’évaluer le taux de satisfaction des anciens clients avant de faire votre choix. 

Guide maison-construction.comon

Les dernières vidéos Maison Construction


Comment réaliser facilement de la pierre reconstituée ?
Comment réaliser facilement de la pierre reconstituée ?
Comment installer un kit d’arrosage automatique de jardin - Hozelock
Comment installer un kit d'arrosage automatique de jardin - Hozelock
Comment installer un robinet extérieur à purge automatique Merrill
Comment installer un robinet extérieur à purge automatique Merrill
Faire un bassin de jardin - Partie 2 - Terrasse Bradstone
Faire un bassin de jardin - Partie 2 - Terrasse Bradstone
Joomla SEO by AceSEF
devis-rond
 

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. En sa voir plus