Please wait...

Comment ramoner sa cheminée ?

La loi impose le ramonage d’un conduit de fumée deux fois par an (avant la période de chauffe et pendant) ou une fois par an pour les appareils alimentés au gaz. Vous devrez faire appel à un professionnel qui vous délivrera un certificat de ramonage obligatoire devant être présenté aux assurances en cas de sinistre. Toutefois, cela ne vous empêche pas de réaliser un ramonage mécanique supplémentaire vous-même si vous avez le matériel adéquat. Voici comment ramoner votre cheminée.

Matériel et préparation

Avant de commencer le ramonage de votre cheminée, il est important de vérifier que vous avez le matériel adéquat. Il faudra avoir sous le coude :

  • Une bâche ou un vieux drap ;
  • Un ruban de masquage ;
  • Une bassine ;
  • Une échelle ;
  • Un harnais ;
  • Des gants ;
  • Un goupillon ;
  • Un hérisson métallique.

À noter : le conduit d’un foyer ouvert se ramone avec un hérisson métallique alors que le tubage d’un conduit de foyer fermé se ramone avec un hérisson synthétique pour ne pas être endommagé.

Pour commencer, positionnez votre bassine à l’intérieur de la cheminée. Puis, découpez dans votre bâche ou votre drap une pièce pouvant recouvrir l’âtre de la cheminée. Avec le ruban de masquage accrochez-la bien hermétiquement, cela vous empêchera d’avoir à faire le ménage dans toute votre pièce en plus de contenir les poussières toxiques.

Le ramonage s’effectue généralement depuis le toit de votre habitation. Positionnez votre échelle près de la souche de la cheminée pour ne pas avoir à trop vous déplacer et pensez à la fixer. Il est préférable d’utiliser une échelle escamotable. Vous n’aurez plus qu’à préparer votre hérisson en vissant ses cannes flexibles entre elles selon la profondeur du conduit.

Débuter le ramonage

Une fois vous être solidement accroché avec un harnais et équipé avec des gants et des lunettes de protection pour une question de sécurité, vous pouvez commencer votre ramonage de cheminée :

  • Retirez le capuchon de la souche et, en prenant appui avec votre pied sur la cheminée, introduisez le hérisson dans la sortie du conduit ;
  • Effectuez des mouvements de va-et-vient en descendant doucement le hérisson, ce qui va décrocher toute la suie des parois. Répétez l’opération au moins à trois reprises ;
  • Attendez une vingtaine de minutes que la poussière se décolle totalement du conduit et tombe dans le foyer. Complétez en passant votre goupillon ;
  • Décollez votre bâche ou votre drap, récupérez votre bassine dans laquelle sera tombé le plus gros du bistre et finissez par récupérer le reste avec une balayette voire un aspirateur de chantier équipé d’une cuve adaptée.

Dans le cas où le bistre qui s’est déposé dans le conduit est trop résistant, faites brûler une bûche de ramonage avant de vous mettre à la tâche, elle le ramollira.

Notre astuce : si votre hérisson a un diamètre trop conséquent pour être introduit dans votre cheminée, coupez les tiges à la tenaille en mettant des gants de protection.

Guide maison-construction.comon

Les dernières vidéos Maison Construction


Désamiantage : comment rénover l’isolation de votre toiture ?
Désamiantage : comment rénover l'isolation de votre toiture ?
Aménagement intérieur : comment transformer une pièce en salle de bain ?
Aménagement intérieur : comment transformer une pièce en salle de bain ?
Rénovation salle de bain : installation d’un plancher chauffant électrique
Rénovation salle de bain : installation d'un plancher chauffant électrique
Comment traiter l’humidité des murs dans votre habitat ? - Test produit Sika
Comment traiter l'humidité des murs dans votre habitat ? - Test produit Sika
Joomla SEO by AceSEF
devis-rond
 

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. En sa voir plus