Please wait...

Les dernières vidéos Maison Construction

Web-série Eldamar : épisode n°5 - Etanchéité toiture EPDM maisonnette autonome


Web-série Eldamar : épisode n°5 - Etanchéité toiture EPDM maisonnette autonome
Web-série Eldamar : épisode n°5 - Etanchéité toiture EPDM maisonnette autonome
Eldamar : épisode n°4 - Préparation de l’étanchéité maisonnette autonome
Eldamar : épisode n°4 - Préparation de l'étanchéité maisonnette autonome
Eldamar : épisode n°3, montage des murs et charpente type yourte maisonnette autonome
Eldamar : épisode n°3, montage des murs et charpente type yourte maisonnette autonome
Eldamar : Episode n°2 - Le plancher de la maisonnette autonome
Eldamar : Episode n°2 - Le plancher de la maisonnette autonome

logo eldamar

Suivez la nouvelle web-série avec Jean-François Martin dans la construction d’une maisonnette autonome en plein bois d’auvergne, et relevez le défi en construisant la votre !

Une étape de construction inédite vous sera dévoilée chaque semaine dans un nouvel épisode.

Préparez-vous à découvrir l’aventure sauvage !

pellicule-episode3

monEchelle.fr soutient l'autoconstruction écologique

Lutter contre l'humidité

humidité-maison-hygromètre Connaître, lutter et vaincre l'humidité dans sa maison

Une maison doit être humide certes, mais le taux d'humidité doit être compris entre 30 et 50%; en-dessous et au-delà, il faut intervenir et lutter, notamment contre l'humidité excessive qui provoque de nombreux désordres et problèmes, autant pour la maison que pour ses occupants (problèmes de santé, moisissures, salpêtre, mauvaises odeurs...).

Pour savoir si vous êtes concerné, vous pouvez louer un hygromètre.

 

 

 

humidité excessive

Manque humidité

Symptômes et risques

Condensation sur les fenêtres

La peau sèche

  "

Tâches de moisi sur les murs ou les plafonds

Irritation régulière des voies respiratoires

  "

Moisissures dans la salle de bains

Electricité statique

  "

Réactions allergiques

 

  "

Sensation d'inconfort

 

 

La maison se détériore

Sensation d'inconfort

  "

Allergies permanentes

 

  "

Problèmes de santé

 

 


 

Les effets de l'humidité sur la santé

Sans faire un guide médical des problèmes liés à l'humidité excessive, les risques sont réels.

Des taux d'humidité supérieurs à 50% peuvent augmenter les populations de moisissures, de champignons et d'acariens qui sont responsables d'allergies.

maison humidite

 

L'humidité élevée et la présence de champignons (moisissures) et leurs toxines, peuvent entraîner des problèmes de santé chez les humains :

  • symptômes des voies respiratoires : toux, crachats, irritation du nez et de la gorge, écoulement nasal, éternuements, respiration bruyante, difficulté respiratoire, douleurs thoraciques;

  • allergies respiratoires : rhinites, alvéolites, bronchites, asthme;

  • symptômes non respiratoires : irritation des yeux, lésions et infections des tissus;

  • allergies cutanées : irritation de la peau, dermatite;

  • effets toxiques généraux, fièvre, frissons, maux de tête, nausées, vomissements, diarrhée, déficiences du système immunitaire, fatigue, perte des cheveux.

 

Ces effets toxiques sont dus à diverses substances produites par les champignons : lespropagules ou spores servant à la reproduction du champignon, les mycotoxines ou substances chimiques associées aux spores et les substances chimiques volatiles ou vapeurs,détectées à leur odeur caractéristique de moisi.

Les risques sur la santé sont également reliés à la présence d'autres micro-organismes qui vivent et se multiplient très facilement en milieu humide tels les bactéries ou les acariens (très petits animaux non visibles à l'oeil nu de la classe des arachnides).

Source ministère de la santé canada

 



Quelles sont les raisons d'un excès d'humidité dans une maison ?

Un excès d'humidité peut être dû aux pièces techniques de la maison (salle de bains et cuisine) mal ventilées par exemple mais il peut aussi résulter d'un problème structurel.

 

pourquoi-une-maison-est-humide

 

L'eau peut entrer dans une habitation de quatre façons différentes :

Remontées capillaires 

Le mur et/ou le sol est fait dans un matériau qui pompe l'eau régulièrement et est soumis, à périodes régulières, à des remontées de nappe d'eau; il devient spongieux et n'a pas le temps de sécher.

Un affleurement de la nape phréatique ou une source de surface inonde le mur ou le sol.

Le mur est enterré et mal protégé des eaux de ruissellement ou bien le mur n'est pas enterré mais la façade présente des fissures ou défauts dans la protection.

 

Entrées de façade

 

Condensation

La ventilation de la maison est défectueuse et l'humidité produite est supérieure à celle qui est évacuée, elle est donc stockée dans les plâtres et autres revêtements.

 

Toiture

Elle présente un défaut et laisse pénétrer une quantité d'eau dans les murs ou les plafonds par exemple, celle-ci descend et finit par créer une poche d'humidité qui ressort partiellement dans la maison.

 

Mais l'eau et son corrolaire l'humidité peut être également présente dans la maison en raison d'autres possibilités.

 

Autres problèmes d'humidité dans la maison

Les eaux en adduction et en évacuation :

Nous avons fait le tour des infiltrations mais n'oublions pas que de l'eau circule dans la maison et qu'elle peut amener des sources d'humidité dans les cas suivants :

  • mauvaise évacuation (remontées d'eau sale dans une cave, un garage ou un sous sol)
  • fuite aus robinets, sous un évier, sous une baignoire, au compteur ou sur des raccords derrière des cloisons)
  • condensation sur les tuyaux d'eau chaude mal isolés. 

 

Mais l'humidité n'est pas une fatalité

L'humidité est, dans certaines maisons, un fléau : mauvaises odeurs, moisissures, champignons, problèmes de santé, condensation, dégradations et, pour finir, dans les cas extrêmes, risque de mise en danger de la structure même de l'habitation.

La raison qui conduit les occupants à consulter des spécialistes pour lutter contre l'humidité est souvent la même : la maison semble être une éponge, le linge sent le mal séché, les placards moisissent, les bas de murs se couvrent de salpêtre ou de champignons et, parfois, leur état de santé s'est dégradé ! Et pourtant, si les conséquences sont souvent les mêmes, les causes, elles, peuvent être très diverses comme nous allons le voir dans ce guide qui permettra à chacun, nous l'espérons, de trouver la solution à son problème.


exemple-maison-humide

 

Les causes de l'humidité

 

L'humidité dans une maison ancienne

Dire qu'une maison ancienne est forcément humide est faux ; par contre, l'ancienneté d'un bâtiment favorise en effet l'apparition de troubles. La toiture vieillissante, les façades endommagées, les soubassements devenus poreux ou affaissés, le manque d'entretien ou le non respect de contraintes liées à la conception initiale du bâtiment peuvent expliquer pourquoi on trouve plus de désordres sur des maisons anciennes.

Une maison ancienne peut avoir été mal conçue, cela est possible bien sûr, mais, généralement, cela se voit. Si le bâtiment est humide depuis très longtemps, les marques seront visibles, voire la structure fragilisée ; les travaux nécessaires à en faire une maison saine seront certainement possibles mais risquent d'être très onéreux. Les vieilles bâtisses étaient prévues pour des conditions de vie différentes d'aujourd'hui et ces standards ont bien changé ; il faut garder ceci à l'esprit.


 

Humidité et mauvaise rénovation

Sachons aussi que la rénovation, au fil des années et au travers du mélange des techniques, a pu être dommageable à l'ouvrage. Par exemple, dans le milieu des années 50, beaucoup ont essayé de régler les problèmes d'humidité des murs en pierre avec des enduits ciment hydrofuge, sans comprendre que cette enveloppe étanche ne faisait qu'accentuer le problème.

 

exemple-maison-humide

 

En effet, souvent, les murs anciens souffrent de problèmes de respiration ou de capillarité, c'est-à-dire que les matériaux qui composent l'assise de la maison sont devenus poreux et donc aspirent l'humidité du sol, transformant le mur en éponge. Enchâssé dans une gangue de béton hydrofuge, le mur ne sèche jamais et l'humidité monte pour s'échapper, allant parfois jusqu'au plafond et faisant ainsi de votre pièce un réservoir d'eau.

Dans les vieilles maisons, la terre battue était très souvent la base du sol utilisé avant que l'on ne le couvre de pierres, de parquet ou de carreaux terre cuite et assurait une certaine régulation naturelle de l'hygrométrie ; mais, les années passant, ces sols ont été changés pour des sols plus faciles d'entretien mais totalement imperméables (carreaux céramiques, sols PVC), rajoutant ainsi au phénomène de stagnation, de l'humidité.

 

Dans ce type de maison, il existe plusieurs solutions pour juguler le phénomène :

  • on peut par exemple ôter le revêtement ciment hydrofuge et le remplacer par un enduit respirant à base de chaux hydraulique,
  • vérifier la qualité de l'enduit qui peut être devenu poreux,
  • protéger les murs dès la base au moyen d'une barrière chimique si le support s'y prête, ou encore,
  • aérer par la pose de drains atmosphériques.

 

 

Les solutions pour lutter contre l'humidité dans la maison

 

Déterminer d'abord les causes de l'humidité

Attention : avant de réaliser des travaux d'assèchement, il est indispensable de déterminer avec précision les causes d'humidité par un examen des maçonneries (avec prélèvement et analyse des sels éventuels) et la localisation des zones humides. Il est évident qu'un mur humide dû à une aération insuffisante, une mauvaise isolation thermique ou une fuite locale, ne séchera pas à la suite d'une réparation effectuée pour supprimer l'humidité ascensionnelle.

Pour les remontées capillaires : un traitement du bas des murs par barrière chimique ou par électro-osmose peut s'avérer utile ainsi que la pose de drains atmosphériques.

Barrière chimique : L'injection d'une résine ou d'un produit à base de silicone par des trous ménagés tous les 20cm en bas de mur peut être la solution ; même si elle n'est pas efficace à 100% sur tous les matériaux, c‘est la première méthode à tester car elle est la moins coûteuse.

traitement-contre-maison-humide-la-barrière-chimique


Fabricants / Dyrup avec sa gamme DIP Rubson - Sika -  Parex Lanko - AKI 2000


Si la barrière chimique est inefficace, il faudra peut-être, selon les cas, faire une reprise du sous œuvre (réalisation d'une saignée horizontale sur la longueur totale du mur, juste au niveau bas du sol) avec la pose d'une barrière étanche de type ciment hydrofuge combiné avec film polyéthylène 150 microns ou autre, afin de reconstituer une assise des murs porteurs saine.


 

Autre procédé pour lutter contre l'humidité d'une maison : l'électro-osmose

 

traitement-maison-humide-l-électro-osmose source Touraine technologie


Le phénomène de l'électro-osmose dans les systèmes de remontées par capillarité est une découverte du professeur F.REYSSE de l'Académie des sciences de Moscou à la fin du 19ème siècle. Le phénomène d'assèchement est dû au fait que des électrodes plongées dans l'eau et séparées par un matériau poreux créent un mouvement du fluide de l'une à l'autre. Pour ce faire, il faut prendre en compte :

  • Le matériau poreux (exemple : mur en moellon qui, une fois mouillé, aura une charge négative).
  • La présence des sels présents dans l'eau (les matériaux mouillés sont chargés de sels nitrates, sulfates,...).
  • A savoir de la terre (le sol) qui réagit comme une anode (positive) vers la cathode (le mur en moellon) qui lui est de polarité négative. Le mur devient donc une éponge qui aspire les particules d'eau.
  • L'électro-osmose, c'est entretenir un très faible courant dans le mur qui va inverser ce procédé, par la pose d'électrodes.

La différence de potentiel entre les deux bornes.

L'électro-cynétique est le mouvement physico-chimique qui va par exemple, dans un moellon, mettre l'eau en mouvement du pôle positif vers le pôle négatif.

 


 

Lutter contre l'humidité des caves et garages enterrés

 

maison humide

 

Pour les pièces enterrées, on va lutter contre l'humidité par la création d'un cuvelage (création d'un caisson étanche) complet est possible, par l'extérieur à la construction, ou par l'intérieur en rénovation; cependant attention au coût qui peut être très important.

Dans la majorité des cas, les murs enterrés de caves ou de garages sont protégés par la pose d'un enduit hydrofuge et/ou d'une peinture bitumineuse sur le mur porteur côté extérieur, avant remblai, avec ajout d'une membrane de protection type Delta MS* ou membrane caoutchouc.

* marque déposée . Membrane à excroissances de 8 mm d'épaisseur pour la protection des peintures bitumineuses ou enduits ciment plastifiés sur parois enterrées en sol perméable. Également utilisable pour drainage des doubles parois ou en couche de propreté sous radier. Produit imputrescible et résistant à l'agressivité chimique des sols. Stable de -30°C à +80°C.

 

Fabricants /  Doerken  Bitumastic  Botament  Rubson  Sika Etanchéité/  http://www.emg-ag.be présente une gamme complète diba, dima

 

Joomla SEO by AceSEF