Please wait...

Les dernières vidéos Maison Construction


Aménagement intérieur : comment transformer une pièce en salle de bain ?
Aménagement intérieur : comment transformer une pièce en salle de bain ?
Installation d’un store banne coffre motorisé avec éclairage LED
Installation d'un store banne coffre motorisé avec éclairage LED
Quelle solution pour remplacer les tubes et raccords en PER ? - Test produit
Quelle solution pour remplacer les tubes et raccords en PER ? - Test produit
Comment utiliser un pistolet pour cartouches ? - Test produit Sika
Comment utiliser un pistolet pour cartouches ? - Test produit Sika

Installation sanitaire

 

installation-sanitaire-la-baignoire

Qu'est ce qu'une installation sanitaire ?

L'installation sanitaire comprend la distribution et l'évacuation des fluides utilisés pour l'hygiène, à savoir :  l'évier, le lavabo, la baignoire, la douche et les toilettes (sanitaire wc). Voyons dans cet article l'alimentation plus en détails.

Installation sanitaire et réseau d'eau froide

Les sanitaires sont alimentés par de l'eau chaude et de l'eau froide. Deux alimentations séparées, chaud et froid,  qui se retrouvent réunies dans les robinets mélangeurs ou mitigeurs, si vous avez opté pour ce type de robinet.

devis-gratuit

 

+ Demande de devis gratuit

 

 

Les installations sont alimentées en eau froide, directement par une canalisation venant du réseau public, et terminées par une nourrice qui sert à redispatcher l'eau sur les différents circuits. On peut également alimenter par l'eau d'une cuve de récupération eau de pluie.

 

installation-sanitaire-nourrice-eau-froide

 

A la sortie du réseau public, on veillera à mettre un réducteur de pression si nécessaire afin que la pression soit limitée à 3 bars, ceci afin d'éviter d'endommager les appareils en aval, alors que sur une alimentation eau de pluie, on mettra une pompe et/ou un surpresseur.

 

Installation sanitaire et réseau d'eau chaude

La production de l'eau chaude sanitaire peut être diversifiée : gaz, électrique, solaire, bois, géothermie... Chaque système comporte une gamme complète et des spécificités liées aux marques... Nous ne ferons pas une liste exhaustive ici de toutes les possibilités, mais un premier tour d'horizon qui vous permettra d'avoir une vue générale d'une installation sanitaire..

 

 

Installation sanitaire : le gaz

C'est aujourd'hui le leader dans son domaine et, malgré la hausse des prix, il reste d'un bon rapport qualité prix.

 

Installation sanitaire : les grandes familles de chaudières

  • les chaudières standard : elles ont un rendement de 43 à 65%
  • les chaudières à ventouse : elles ont un rendement de 45 à 75%
  • les chaudières basse température : de 75 à 95%
  • les chaudières à condensation ou double condensation : de 80 à 105%
  • les chaudières pulsatoire :  de 90 à 110%

voir article chauffage maison

 

L'amélioration des chaudières actuelles permet de limiter les rejets de CO2 (dioxyde de carbone), de SO2 (dioxyde de souffre) et de Nox (oxyde d'azote).

Avec ou sans ballon d'eau chaude, la chaudière assure une production instantanée d'eau chaude sanitaire.

 

Installation sanitaire : chaudières à bois ou à pellets

Les chaudières à bois peuvent être mixtes, elles peuvent accepter les pellets (petits granulés de déchet de bois) et les bûches. Leur rendement a progressé pour atteindre pratiquement 90% aujourd'hui (bois sec).

Les chaudières à bûches demandent un entretien permanent pour le remplissage, alors que les pellets, stockés dans des silos, permettent une alimentation automatique ; seul bémol, il faut avoir la place de stocker les granulés. Peuvent être utilisées pour les sanitaires.

Le prix actuellement est intéressant, espèrons que les fabricants de granulés bois ne feront pas de leur produit une manne.

 

Installation sanitaire solaire

C'est actuellement le produit qui subit la plus profonde transformation technologique avec une recherche mondiale en pleine ébullition, améliorant les produits de mois en mois. Là où, il y a quelques années, il fallait 10 à 15 ans pour rentabiliser l'investissement de l'installation, on arrive à des ratios de deux à trois ans actuellement et la production peut être couverte à 60% dans les zones très ensoleillées, grâce à 10 à 20m2 de capteurs.

 

Le solaire est pratiquement toujours couplé à une énergie de complément qui permet, en période de mauvais ensoleillement, de pallier à la baisse de production.

 

Là encore, on peut distinguer plusieurs systèmes de capteurs : 

  • la tuile solaire, le panneau semi-transparent, le panneau intégré en toiture ou rajouté :  le capteur transforme l'énergie solaire en courant électrique (photovoltaique) qui permet d'alimenter un ballon d'eau qui devient ainsi chaude et est stockée. 

 

  • le second système  pour l'eau chaude sanitaire est le panneau solaire; appelés capteurs solaires thermiques ou simplement capteurs solaires, ils convertissent la lumière en chaleur récupérée et utilisée sous forme d'eau chaude, stockée dans un ballon.

 

Un des atouts de cette solution est le crédit d'impôt qui peut aller jusqu'à plus de 50% du montant de l'installation selon les régions voir crédits d'impôts

principe-du-chauffe-eau-solaire

 

+ Demande de devis gratuit

 

Une pac ou pompe à chaleur pour l'installation sanitaire

La pompe à chaleur récupère l'énergie présente dans l'environnement, que ce soit dans l'air, la terre ou le sous-sol (eau). 

Composée d'un compresseur, de deux échangeurs et d'un détendeur, la pompe récupère l'énergie et la rejette dans le logement.

Le principe est, qu'avec 1KWh, on restitue environ 3 KWh de chaleur ou rafraîchissement. Ce qui est un excellent ratio. Le fonctionnement est plutôt propre et permet de limiter l'émission de SO2 et de Nox.
Une fois cette énergie captée, il existe plusieurs matériels pour émettre le froid ou le chaud : les planchers chauffants, les unités de ventilation centralisées, les radiateurs.

 

installation-sanitaire-géothermie-ou-pompe-à-chaleur

 

Installation sanitaire : l'électricité

La production d'eau chaude sanitaire est assurée par un ballon d'eau chaude de 30 litres minimum pour un petit point d'eau et, jusqu'à 500 litres, pour une habitation de 6 ou 7 personnes.

Une résistance immergée chauffe l'eau, la portant à environ 60°C ; l'eau chaude monte dans le ballon et l'eau froide reste en bas, près de la résistance. Une fois chauffée, elle monte, créant ainsi un mouvement dans le réservoir.

Il existe deux systèmes : accumulation d'eau chaude ou production instantanée.

Le coût moyen de l'eau chaude " électrique " est environ de 5 à 6/m3.

devis-gratuit

 

+ Demande de devis gratuit

 

 

Guide maison-construction.comon

{module Youtube Gallery Module}
{modulepos sameCat}
Joomla SEO by AceSEF
 
devis-rond

Guide autoconstruction

Ce guide indépendant de la construction maison et de l'autoconstruction vous tient informé depuis plus de 5 ans sur les nouveaux matériaux, les types de maisons, l'évolution du marché de la construction maison, que ce soit maison traditionnelle, maison contemporainemaison container, maison écologique, maison en bois ou maison en kit.

 

Que vous souhaitiez faire une auto construction ou simplement vous renseigner avant de signer chez un constructeur, www.maison-construction.com est là pour vous aider à comprendre, à choisir en évitant les écueils d'un domaine qui n'est pas votre spécialité. Sur notre site vous trouverez des articles thématiques, des outils pratiques et des vidéos qui vous donneront une idée de la réalisation des principaux postes d'une construction de maison. Plus de 100 vidéos, 3800 pages, 20 outils pratiques pour une sorte d'encyclopédie de la construction maison.

Les enjeux de la construction ont changé, les acteurs et les produits offerts aussi, nous parcourons les salons pour vous tenir informés des nouveautés qui changeront la façon d'envisager l'habitat. DTU, normes, RT2012, RT2020, nouveau permis de construire, vous trouverez des dossiers et articles de fond pour vous permettre un choix avisé.

 

Peut-on faire une maison BBC soi-même ?
Comment faire une autoconstruction pour moins de 50 000 euros ?
Comment choisir sans risque un architecte ou un constructeur ? 
Quels sont les pièges à éviter ? 
Quel type de chauffage choisir ?


Voilà quelques-unes des questions auxquelles nous répondons. Chaque jour nous enrichissons le site pour que vous ne puissiez pas vous tromper dans un des plus gros investissements de votre vie. Plus de 6 millions de visiteurs uniques ont visité notre guide construction en 5 ans et, de ces nombreuses visites, des questions nous sont parvenues, que vous retrouvez dans la rubrique Forum Questions, où nous répondons de manière personnalisée aux questions les plus récurrentes.

 

Passionnée et issue de la construction et du multimédia, l'équipe de maison-construction.com se met dans la peau de quelqu'un qui souhaite construire ou autoconstruire sa maison et recherche les meilleurs alternatives possibles.

Maison bois, maison container, maison paille, maison en carton ou maison passive : le choix doit être fait en connaissant les tenants et aboutissants, en fonction de son mode de vie, de son budget, du lieu de construction et de sa propre philosophie. Un bon choix est un choix informé...

Une rubrique jardin, espace verts, piscine vient élargir la vision de la construction qui se situe dans un environnement si possible agréable.