Please wait...

Quelques techniques pour rafraîchir son habitation en été 1/2

Rafraîchir maison passive-iStock.com-jferrer

Vous souhaitez renforcer la capacité de votre habitation à rester fraîche sans pour autant faire appel à des moyens mécaniques ? Voici des techniques de bricolage écologiques afin de parer aux grosses chaleurs de l’été.

Les plantes grimpantes : l’atout vert de la maison rafraîchie

Indépendamment de leurs propriétés esthétiques, les plantes grimpantes sont des alliées précieuses lorsqu’il s’agit de rafraîchir une habitation - à condition qu’elles soient placées sur la façade la plus exposée au soleil. Tout se passe au niveau de l’évapotranspiration : ce processus biochimique permet le transfert vers l’atmosphère de l’eau évaporée par la canopée mais également de l’eau transpirée par les plantes.  Et d’un point de vue thermique, cela améliore grandement le taux d’humidité de l’air : constituées de 80 à 95% d’eau, les plantes grimpantes sont donc de véritables petits climatiseurs naturels en puissance.  Pour maximiser ce phénomène n’hésitez pas à accrocher des jardinières de vigne vierge sur vos fenêtres par exemple. Autre utilité thermogène des plantes grimpantes : l’ombre agréable qu’elles procurent en filtrant les rayons du soleil.  

Un toit végétal comme allié fraîcheur

Rétention des eaux de pluies, optimisation acoustique et thermique, esthétisme renforcé, amélioration de la qualité de l’air dans les villes… on ne compte plus les bénéfices à mettre au crédit des toitures végétalisées. D’un point de vue thermique, la toiture est l’élément de la maison qui capte le plus la chaleur en été. Et c’est, là encore, par le processus d’évapotranspiration que la surface végétalisée restitue dans l’air ambiant une partie des eaux de pluie qu’elle a absorbé. Cette technique d’éco construction est très utilisée dans les grandes villes afin de lutter contre le phénomène des îlots de chaleur, ces poches d’air sec et pollué qui appesantissent l’oxygène.

Le puits canadien pour ventiler naturellement

Le puits canadien est une technique de ventilation naturelle qui s’appuie sur la géothermie. Etymologiquement, ce terme de géothermie provient du grec géo (la terre) et thermos (la chaleur), or c’est la définition littérale du fonctionnement du puits canadien : il puise l’air à température constante du sol pour l’insuffler dans les pièces de la maison. Grâce à lui, votre air est renouvelé constamment, de façon saine, écologique et à bas coût (jusqu’à 20% d’économies d’énergie réalisables).

Le film isolant pour fenêtre

Entre les déperditions de chaleur l’hiver et l’effet de serre l’été, les fenêtres vitrées posent parfois de réels problèmes thermiques. C’est pourquoi l’application sur vos vitrages de films adhésifs anti-chaleur est une solution aussi bien économique que pratique et écologique. Ces films préservent la luminosité et rejettent jusqu’à 80% de l’énergie solaire. 

Le cool roof, un toit réflectif pour lutter contre la chaleur

Alors que les bâtiments ont tendance à perdre jusqu’à 30% de leur énergie par la toiture, le cool roof s’impose de plus en plus comme solution alternative d’étanchéité thermique. Il s’agit de poser sur votre toit un film nanotechnologique blanc et uniforme qui réfléchit la chaleur en été et permet de limiter la température à environ 28°C, contre 70°C pour une toiture sombre classique. Le cool roof est également commercialisé sous forme de peinture, dite « thermique réflective ».

Pour plus de techniques, (voir ci-dessous), rendez-vous la semaine prochaine.

-          - Isolement des combles avec matériaux écologiques

-          - Isolement des murs par l’extérieur

-          - Couleurs claires sur façade

-          - Mur trombe

Guide maison-construction.comon

Les dernières vidéos Maison Construction


Comment installer un robinet de jardin à purge automatique Merrill ?
Comment installer un robinet de jardin à purge automatique Merrill ?
Faire un bassin de jardin - Partie 2 - Terrasse Bradstone
Faire un bassin de jardin - Partie 2 - Terrasse Bradstone
Faire un bassin de jardin soi même - Partie 1
Faire un bassin de jardin soi même - Partie 1
Traitement bois, comment dégriser terrasse et bois de façade
Traitement bois, comment dégriser terrasse et bois de façade

A lire également dans La maison passive

Joomla SEO by AceSEF
devis-rond
 

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. En sa voir plus