Please wait...

Tout savoir sur l’isolation thermique

L’isolation thermique est mise en œuvre pour diminuer, voire anéantir, les transferts de chaleur entre deux milieux de températures différentes, surtout lorsque l’écart est très important. Elle a pour but de maintenir la chaleur – ou la fraîcheur – d’une habitation par l’interposition de matériaux appelés « isolants thermiques ».

De nombreux aménagements sont à prévoir afin d’améliorer une isolation thermique, ainsi que des interventions telles que le ravalement d’une façade, des travaux de toiture mais, surtout, le changement des portes et des fenêtres et leur remplacement par des éléments d’une qualité supérieure. D’une pierre deux coups, les performances énergétiques de l’habitat ne peuvent être que meilleures. Néanmoins, avant de se lancer dans des travaux, il est nécessaire de prendre en compte les exigences de la loi dans le choix des produits à employer, ainsi que de s’informer sur les aides prévues pour mieux isoler son habitation.


Isolation thermique, les obligations

Depuis le 1er janvier 2017, un décret rend obligatoires les travaux d’isolation thermique lorsque des travaux de réhabilitation sont effectués. Dans les cas suivants, sauf dérogation envisageable en cas de risque de dégradation de la qualité architecturale d’un bâtiment, une isolation s’impose :

  • Lorsqu’un bâtiment subit un ravalement de façade. Dans le cas de la mise en place d’un nouveau parement, de la réfection ou du remplacement de l’enduit à hauteur de 50% de la taille de la façade ;
  •  Lors d’une rénovation de la toiture, pour laquelle la loi exige que les travaux doivent concerner le remplacement ou le recouvrement de la couverture d’au moins 50% de la surface ;
  •  Lors de la transformation de locaux de 5m2 ou plus en un lieu d’habitation, comme un garage ou des combles

Pour atteindre des performances énergétiques élevées, le remplacement des menuiseries est la solution optimale.


Remplacement des portes et fenêtres

Si de gros travaux ne sont pas dans vos objectifs, le remplacement des portes et des fenêtres d’un logement permet une amélioration de l’isolation thermique.


Dans un premier temps, les portes d’entrée, d’immeubles anciens ou de maisons en meulière par exemple, ont tendance à mal isoler au niveau du sol et laisse passer un léger courant d’air froid. N’hésitez pas à les changer pour de nouvelles portes plus isolantes, qui empêchent tout transfert de chaleur. Plusieurs matériaux sont envisageables comme le bois, très apprécié pour sa qualité d’isolation, le PVC, l’aluminium et l’acier. Petite astuce, un rideau isolant accroché sur votre porte réduit d’autant plus le passage du froid.


Quant aux fenêtres, il est recommandé d’installer du double vitrage, voire du triple vitrage, de véritables isolants thermiques et sonores puissants. Pour les contours des fenêtres, les matériaux sont divers : bois, aluminium, PVC ou alubois. Ce dernier allie la performance de l’aluminium à l’esthétique du bois pour une isolation thermo acoustique maximale. Le choix de l’ouverture de vos fenêtres, à la française, coulissante classique ou à galandage, n’a pas d’impact sur votre isolation thermique.


Les portes-fenêtres et les baies coulissantes peuvent aussi être améliorées. En bois (pin ou chêne) ou en PVC, elles peuvent réduire les transferts de chaleur.


Quelles sont les aides pour l’isolation thermique ?

Si les travaux d’isolation sont nécessaires, ils représentent un budget réel pour les particuliers. De ce fait, des aides de financement sont mises en place.


Chaque particulier peut demander un crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), un dispositif fiscal réduisant le montant des impôts sur le revenu, prenant en charge 30% des dépenses finales, main d’œuvre et équipement compris. Les propriétaires occupants, les locataires et les occupants à titre gratuit peuvent en bénéficier.


Au surplus de ce crédit d’impôt, il est aussi possible de souscrire un éco-prêt à taux zéro. Il permet d’obtenir des fonds, à hauteur de 300 000 euros, sans avance de trésorerie et sans paiement d’intérêts. Il s’applique aux propriétaires occupant leur logement, aux bailleurs et aux sociétés civiles n’étant pas soumises aux impôts sur les sociétés.


Pour finir, ces travaux d’isolation thermique peuvent être soumis aux aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), à la Prime Énergie, allant jusqu’à plusieurs centaines d’euros, et aux aides locales selon les collectivités.
N’hésitez pas à vous renseigner afin de savoir si vous pouvez bénéficier d’une TVA à taux réduit.

Guide maison-construction.comon

Les dernières vidéos Maison Construction


Aménagement intérieur : comment transformer une pièce en salle de bain ?
Aménagement intérieur : comment transformer une pièce en salle de bain ?
Rénovation salle de bain : installation d’un plancher chauffant électrique
Rénovation salle de bain : installation d'un plancher chauffant électrique
Comment traiter l’humidité des murs dans votre habitat ? - Test produit Sika
Comment traiter l'humidité des murs dans votre habitat ? - Test produit Sika
Installation d’un store banne coffre motorisé avec éclairage LED
Installation d'un store banne coffre motorisé avec éclairage LED
Joomla SEO by AceSEF
devis-rond
 

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. En sa voir plus