Accessibilité handicapés

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 12 juin 2019


Quels sont les moyens, les normes, les aides permettant de faciliter l'accès à un logement ? Dans cet article voyons ce qu'on peut faire pour qu'une maison soit mieux adaptée à l'accessibilité handicapés (maladie ou vieillissement).

Il y a bien sûr le bon sens pour qu'une maison soit accessible aux personnes âgées ou à mobilité réduite, mais parfois même ce bon sens ne suffit pas car imaginer et connaître le handicap ce n'est pas la même chose ! Entre la législation des ERP (Equipements Recevant du Public) draconienne et ce que vous pourrez faire pour adapter votre maison ou votre future construction, il y aura peut être un écart, mais voilà déjà quelques indications qui nous semblent essentielles.

On peut penser une maison pour les handicapés ou adapter une maison à un handicap particulier ; par exemple pour un non ou mal voyant, on mettra l'accent sur la circulation facilitée, l'organisation et la sécurisation des accès, plans de travail et sur le type de lumière nécessaire. Pour une personne à mobilité réduite en fauteuil, on travaillera les largeurs de passage et de manoeuvre. On peut aussi installer un certain nombre d'équipements (monte escalier, ascenseur privé, monte charge..).

L'accessibilité extérieure handicapés

Un chemin accessible doit permettre d'atteindre l'entrée de la maison depuis l'accès au terrain ou au parking. Le revêtement du chemin doit présenter un contraste visuel et tactile par rapport à son environnement sans que le relief ne présente une entrave au déplacement. La pente doit être inférieure à 8 ou 10% en règle générale.

La largeur minimale du chemin peut être comprise entre 0,90 m et 1,20 m pour un passage d'une seule personne et de 2m50 si il doit y avoir croisement.

Le sol ou le revêtement de sol du cheminement accessible doit être non meuble, non glissant, non réfléchissant et sans obstacle pour les roues.

Pensez également à l'éclairage qui doit ne pas aveugler ; pour les escaliers si il y en a, ils doivent être munis d'une main courante située entre 0,80 et 1m de haut, être continus, rigides et facilement préhensibles.

Dans la maison pensez accessibilité handicapés et ergonomie

La largeur minimale des circulations intérieures doit être de 0,90 m pour le passage d'un fauteuil par exemple ; la largeur minimale des portes intérieures doit être de 0,80 m et, si il y a un seuil de porte, il doit être arrondi et inférieur à 2cm de haut.

Devant la porte d'entrée, à l'intérieur et à l'extérieur, une zone de manœuvre doit être prévue ; les boutons de commande et poignées doivent être positionnés à une hauteur accessible assis comme debout (généralement autour de 0,80m) ; les prises doivent être situées aussi entre 0,80 et 1,20 m.

La cuisine doit offrir un passage d’une largeur minimale de 1,50 m entre les appareils ménagers afin de pouvoir passer et manœuvrer ; idem pour la salle de bain qui sera équipée d'une douche accessible (type douche italienne), de lavabo permettant un accès (hauteur et pas d'éléments dessous) ainsi que dans les toilettes qui devront présenter un espace latéral de 0,80m et 1,30m devant.

Si le logement doit être équipé d'un escalier, celui-ci doit faire 0,80m de largeur, être équipé d'une main courante et avoir des marches de :
- hauteur inférieure ou égale à 18 cm ;
- giron supérieur ou égal à 24 cm.

Le site www.accessibilite-batiment.fr donne toutes les indications et décrets concernant l'accessibilité handicapés qui régissent la construction de maison individuelle neuves destinées à la location.

Adaptation du logement pour accessibilité handicapés

Pour réaliser ces adaptations, plusieurs cas de figures, selon que vous êtes :

  • Locataire du secteur privé = vous pouvez prétendre à des aides de l'Anah, des avantages fiscaux ou une aide personnelle au logement.
  • Propriétaire occupant et bailleur = aide de l’Anah.
  • Propriétaire ou locataire = (1% logement) participation des employeurs à l’effort de construction.
  • Accédant à la propriété = prêt à 0% et aide personnelle au logement.

Là aussi ces aides sont la pour permettre les adaptations nécessaires en fonction du handicap : cheminement extérieur, modification des portes, construction d'une rampe si nécessaire, équipement électrique, sanitaire, volets automatiques...

L'aide de l'ANAH sera de 70% des travaux avec un montant plafonné à 8000€.

Il existe d'autres organismes comme l'adil, anil, fondation de france, la caf, les conseils régionaux, des associations qui peuvent vous renseigner sur les autres solutions et aides possibles pour favoriser l'accessibilité handicapés.