Appartement : aménagement de terrasse et balcon

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 24 juin 2019


Appartement : aménagement de terrasse et balcon

La tendance urbaine actuelle dans l'architecture est le mélange du minéral et du végétal avec des projets de 'tours-agricoles' qui devraient permettre aux occupants un retour au végétal avec une certaine autonomie alimentaire : mixe d'appartements avec de larges terrasses, des façades végétalisées, des étages dédiés à la culture avec récupération de l'eau pluviale et de l’énergie solaire...

En attendant la généralisation de ce type d'habitat, si vous êtes possesseur d'un balcon ou d'une terrasse, peut-être souhaitez-vous l'aménager tout en en respectant les contraintes de la copropriété.

Définir son projet

Pour un aménagement de balcon, on peut travailler sur :

l'habillage du sol et des murs,

les plantes,

le mobilier.

Pour commencer, il faut définir ce que vous souhaitez faire de ce balcon : un jardin suspendu, un jardin sec, un solarium, un espace zen, un potager...

En fonction de votre choix, les aménagements différeront et les matériaux aussi ; pensez que si vous êtes locataire, vous devez pouvoir rendre la terrasse dans l'état dans lequel vous l'avez trouvée, donc pas question de coller du carrelage ou de faire des installations qui nécessitent de percer tous les murs !

Avant de vous lancer dans un projet qui ne pourra aboutir, consultez les règles de copropriété et de la ville sachant qu'il est généralement interdit de suspendre des jardinières à l'extérieur, de faire pousser des plantes grimpantes sur la façade, etc... Certaines copropriétés prévoient des règles encore plus contraignantes, il est donc conseillé de vérifier avant de commencer les travaux.

Le sol de la terrasse

Les dalles, le carrelage, les lattes de bois ou de bois composite sont des matériaux tout à fait adaptés au sol d'une terrasse. Depuis quelques années, c'est le gazon synthétique qui se répand : léger, agréable, facile d'entretien et de pose.

NB : un balcon ne doit pas être en surcharge permanente. Si celui-ci a été conçu pour supporter 350kg/m², le poids du carrelage, de grosses jardinières emplies de terre mouillée, d'arbustes conséquents et un groupe d'amis nombreux peuvent devenir un risque. Dans les faits, il est rare que ce seuil soit atteint mais prenez en compte cet élément.

Exemple : carrelage = 30kg/m², jardinière remplie de terre mouillée : 50x50x50cm = 0,12m3, soit 150 kg plus le poids d'un bel arbuste, mettons une centaine de kilos, soit 30+150+100 = 280 Kg ; rajoutez à cela un groupe d'amis...

Plantes de terrasse

Faire un jardin sur une terrasse, qu'il s'agisse d'un petit potager ou d'un jardin d'agrément floral, demande des bacs, pots, jardinières… pour accueillir les végétaux et bien sûr de la terre ou du terreau.

C'est le style de décoration, le budget et la manutention qui seront des éléments décisifs quant au choix entre terre cuite, bois, plastique et zinc.

Les petits pots sont plus adaptés aux plantes aromatiques, cactus et plantes grasses qui ne nécessitent pas de réserves d'eau importantes car plus le pot est petit, plus l'évaporation est rapide.

Plantez des essences et variétés adaptées à votre région et pensez que si vous ne pouvez pas les rentrer en hiver, il faudra soit les protéger, soit choisir des variétés résistantes.

Fleurs annuelles ou vivaces, arbustes, plantes aromatiques mais également légumes et fruits (tomates, courgettes, poivrons, fraises..), votre balcon/jardin peut devenir selon sa surface un havre de verdure.

Pensez d'ailleurs à installer un point d'eau sur la terrasse. Si vous êtes locataire, il faudra vous contenter d'un tuyau souple connecté à un robinet. À l'inverse, si vous êtes propriétaire, faites tirer une alimentation extérieure avec un robinet d'arrêt à l'intérieur pour éviter le gel en hiver.

Le mobilier de terrasse

Pour meubler votre terrasse, vous avez à votre disposition toute une gamme de mobilier de jardin en fer forgé, en fer carré, en plastique, en pvc et en bois. Il est souvent difficile de rentrer le mobilier en hiver dans un appartement, il faudra donc prévoir une housse de protection ou un coffre pour les coussins.

Si vous avez de la place, vous apprécierez le fait de pouvoir vous reposer sur des transats pour une sieste ou une séance de bronzage. Mettez également une table et quelques chaises pour pouvoir manger à l'extérieur. Pour vous abriter du soleil, vous avez le choix entre les parasols et les stores roulants, qui prennent moins de place mais ne sont pas forcément autorisés.

L'habillage des murs

Si vous êtes locataire, vous n’aurez que peu de choix : panneaux en bois ou en osier posés contre les murs béton, canisse ou brande à attacher. En revanche, si vous êtes propriétaire, vous pourrez carreler, peindre, enduire, mettre un bardage bois ou composite à condition bien sûr que cela soit toléré par la copropriété. Peut-être que l'habillage ne sera possible que sur une certaine hauteur, sauf si évidemment votre terrasse est sur le toit et est donc invisible de la rue.

Bon aménagement, laissez vagabonder votre créativité tout en vérifiant au préalable que vous restez dans les règles !