Assainissement individuel : Les mini-stations d’épuration

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 21 juin 2019


assainissement individuel quelles solutions?
Il s’agit d’une autre sorte d’assainissement autonome qui permet de produire des rejets plus propres. La mini-station d'épuration est une solution alternative qui permet, après traitement, de récupérer une eau de qualité suffisante pour l’arrosage d’un jardin; de plus, le champ d’épandage n’est plus nécessaire; une tranchée d’absorption, remplie de ballast et de géotextile qui sera l’ultime système de filtration des eaux rejetées, suffit.

Mini-station d'épuration : principe d'assainissement individuel

La mini ou micro-station d’épuration assure le traitement de toutes les eaux usées par un système mécanique d’accélération des effluents et de récupération des boues périodiquement. Pour une famille de 4 personnes, il faudra environ 12 m de tranchée pour absorber correctement l’eau rejetée. Possibilité de coupler à une citerne enterrée pour arrosage.

Mini-station-d-épuration
Mini-station-d-épuration
Prix estimatif d'une mini-station d'épuration

Il faut compter pour une mini-station d'épuration entre 4000 et 7000 euros selon le modèle et la capacité de 4 à 20 personnes. Plus le prix du terrassement que l'on choisira dans le cadre d'un assainissement individuel.

Les avantages de la micro-station épuration
  • installation durable et simple d'utilisation,
  • Peu de consommation énergétique
  • Traitement naturel,
  • Pas d'odeurs
  • Eau utilisable pour l'arrosage de votre jardin,
  • Oxydation des matières organiques par le procédé épuration aérobie
Mini-station d'épuration : infos pratiques

Depuis le 20 novembre 2005 et la norme NF EN 12566-3 (La loi qui régit actuellement l'assainissement individuel ou non collectif est la Loi sur l'Eau et les Milieux Aquatiques du 30-12-06, avec notamment l'arrêté du 6 mai 1996 sur les prescriptions techniquesqui dresse une liste exhaustive des filières règlementaires et la micro-station n'en fait pas partie !), seules les mini-station d'épuration de type avec zéolithe sont acceptées et seulement en prétraitement. En bref, EN FRANCE, une commune ne peut aujourd'hui accepter une microstation sans dérogation, et un traitement derrière reste obligatoire tant que les prescriptions de l'arrêté de 1996 ne sont pas modifiées. Dans tous les cas, il faut se renseigner à la mairie et demander s'il existe un réglement d'ANC local. Cela peut éviter beaucoup de mauvaises surprises et désagréments lors des demandes d'urbanisme ou lors d'un futur diagnostic effectué par la mairie.

Texte référence ANC (assainissement non collectif)

Arrêté du 7/09/2009 ANC sur les prescriptions techniques applicables aux installations d’assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique inférieure ou égale à 1,2 kg/j de DBO5

Le diagnostic assainissement est devenu obligatoire au 1er janvier 2011 et les systèmes proposés doivent etre impérativement agréés.

Voir article réseau assainissement