Assurance maison, propriétaire

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 12 juin 2019


Vous souhaitez mettre en location l'appartement que vous possédez. Après avoir demandé un devis assurance logement établissant vos responsabilités, vous le mettez à la disposition du locataire. En cas de sinistre, c'est l'assurance multirisque habitation de ce dernier qui couvrira les frais. Mais que faire si votre appartement est inoccupé ? Maison-construction.com vous renseigne sur la marche à suivre.

Propriétaire non occupant

Si vous possédez un appartement que vous souhaitez donner en location, prenez vos précautions en amont. Une seule solution : assurer votre logement en tant que propriétaire non occupant. Vous serez ainsi couvert 365 jours par an.

En effet, bien que ce type d'assurance ne soit pas obligatoire, nous vous conseillons fortement d'en souscrire une. Si jamais votre locataire s'en va, et en attendant le prochain (vacance locative), votre appartement ne sera plus assuré. En cas de sinistre, il vous faudra alors mettre la main à la poche.

Assurance maison, une couverture totale

Cette assurance couvre, entre autres, les dégâts provoqués par les installations et les équipements en l'absence de locataire. Le propriétaire qui s'assure couvre ainsi sa responsabilité en cas de vice de construction, de trouble de jouissance ou de défaut d'entretien, et ce, grâce aux garanties « recours des locataires » et « trouble de jouissance ».

Il a également la possibilité de garantir sa responsabilité envers les tiers et les voisins par une assurance dite tout simplement « recours des voisins et des tiers ».

Optez donc pour une assurance qui vous couvre à tout moment : à terme cela limitera vos frais, et vous pourrez ainsi dormir tranquille.

Déterminez les responsabilités

Attention, ce n'est pas à vous de vous occuper de tous les sinistres se produisant dans votre logement, en cas de vacance locative. Ainsi, les responsabilités peuvent être multiples, et varient selon le cas.

Trois solutions se dégagent :

  • Tout d'abord, si le sinistre provient des parties communes de l'immeuble, alors l'assurance de la copropriété est censée couvrir les dommages ;

  • Par ailleurs, si un sinistre provenant de chez vos voisins se propage dans votre appartement, l'assurance de ces derniers se chargera des frais engendrés ;

  • Enfin, si le sinistre se déclare dans votre appartement inoccupé, alors vous devrez vous-même payer les dégâts (sauf bien entendu si vous avez souscrit une assurance propriétaire non occupant).