Avant l'hiver, isolons nos maisons...

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 21 juin 2019


isoler avant l'hiver, essentiel

Les points à vérifier avant l'arrivée de l'hiver et du froid.

1 / Vous êtes propriétaire d’un appartement

Si vous êtes entre deux étages, le bruit est peut être un inconvénient, mais au niveau isolation thermique, c’est un plus ; mais ce n’est pas le seul critère qui fera que vous serez bien isolé.

Une impression d’avoir froid tout le temps ?
Voici quelques questions qui vous permettent de faire un premier point.

Points à vérifier

diagnostic

1. Vos portes et fenêtres sont-elles anciennes ?

Oui Non

2. Est-ce qu’elles sont en double vitrage ?

Oui Non

3. Est-ce que visuellement elles semblent bien posées ?

Oui Non

4. En quoi sont vos murs ?

Béton, moellons, briques, pierre, bois

5. Quelle épaisseur font-ils environ ?

15/20 /25/30/40 cm

6. Y a-t-il de la condensation (moisi) sur certains murs ?

Oui Non

7. Y’a-t-il des espaces sous les portes?

+ 0.5cm/0.5cm /- 0.5cm

8. Comment est orienté votre balcon ?

Nord - Est - Ouest - Sud


En fonction de vos réponses, quelques pistes pour isoler
Q1 : Vos portes et fenetres sont-elles anciennes ?

Si réponse = oui
Problème : vous seriez bien inspiré de changer les fenêtres car vous laissez partir une bonne partie de votre chauffage par ces vieilles menuiseries. Pour avoir une idée juste du budget, demander au minimum 3 devis.

Q2 : Vos portes et fenêtres sont-elles en double vitrage ?

Si réponse = non
Problème : vous seriez bien inspiré de changer les fenêtres.
Pour avoir une idée juste du budget, demander au minimum 3 devis.
Mais on peut également pousser la question plus loin, quelle est la qualité des fenêtres et des doubles vitrages qui les équipent ? En effet, si c'est un très vieux double vitrage, il se peut qu'il ne soit plus très efficace et pas aux normes actuelles ; seul un spécialiste pourra vous donner un avis.

  • Q3 : Vos portes et fenêtres vous semblent-elles visuellement bien posées ?

Si réponse = non
Si, visuellement, il vous semble que de l’air passe par des trous même très petits, que les joints silicone sont partis et que le raccord entre la fenêtre et les murs ne semble pas bien fait, faites venir un expert.

Q4 / Q5 et Q6: Ces trois questions sont complémentaires si votre mur est en béton et mesure 15 ou 20 cm d’épaisseur; cela veut dire qu’il n’y a pas d’isolant, ce qui explique cette impression de froid en hiver et la condensation. En effet, l’air chaud créé dans votre appartement et l’air froid de l’extérieur se « percutent » au cœur du mur mal isolé et créent de la vapeur d’eau, qui, en restant, favorise le développement des moisissures. Si il est en brique et fait plus de 30cm, le mur est auto isolant. Si le mur est mal isolé, la seule solution est une rénovation assez lourde par l’intérieur, si la copropriété ne veut pas isoler le bâtiment.


  • Q7 : Y’a-t-il des espaces sous les portes ?

Un espace de 0.5cm est normal pour assurer la circulation d’air entre les pièces, d’autant plus si vous n’avez pas de VMC. Pour la porte donnant sur l’extérieur, par contre, aucun espace sous la porte n’est nécessaire.

  • Q8 : Comment est orienté votre balcon ?

Si votre balcon est au Nord ou Nord Est, il est sur la partie la plus froide ; si les menuiseries sont en double vitrage et que vous avez une impression de froid, vérifiez qu’il n’y ait pas des passages d’air et mettez des rideaux épais plaqués au plafond et allant jusqu’au sol ou posez des volets extérieurs pour les jours de grand froid.

Avant l'hiver, isolons nos maisons...
Avant l'hiver, isolons nos maisons...
isolation
2 / Vous êtes propriétaire d’une maison, comment isoler ?

Points à vérifier

diagnostic

1. Vos portes et fenêtres sont-elles anciennes ?

Oui Non

2. Est-ce qu’elles sont en double vitrage ?

Oui Non

3. Est-ce que visuellement elles semblent bien posées ?

Oui Non

4. En quoi sont vos murs ?

Béton, moellons, briques, pierre, bois

5. Quelle épaisseur font-ils environ ?

15/20 /25/30/40 cm

6. Y a-t-il de la condensation (moisi) sur certains murs ?

Oui Non

7. Y’a-t-il des espaces sous les portes ?

+ 0.5cm/0.5cm /- 0.5cm

8. Comment est orienté votre balcon ?

Nord - Est - Ouest - Sud

9. De quelle année date cette maison ?

Avant : 1974 - 1982 - 1988

10.Quel contrôle avez-vous fait faire ?

Aucun -DPE Thermographie

11.Quel type de chauffage possédez-vous ?

Chauffage central - Électrique - Cheminée

12. Quel type de combles ?

Accessibles - Non accessibles - Habitées

La grille d'analyse des réponses/isolation
Q1 : Si réponse = Oui

Problème : vous seriez bien inspiré de changer les fenêtres car vous laissez partir une bonne partie de votre chauffage par ces vieilles menuiseries. Pour avoir une idée juste du budget, demander au minimum 3 devis.

Q2: Si réponse = Non

Problème : vous seriez bien inspiré de changer les fenêtres.
Pour avoir une idée juste du budget, demander au minimum 3 devis. Mais on peut également pousser la question plus loin : quelle est la qualité des fenêtres et des doubles vitrages qui les équipent ; en effet si c'est un très vieux double vitrage, il se peut qu'il ne soit plus très efficace et pas aux normes actuelles, seul un spécialiste pourra vous donner un avis.

Q3: Si réponse = Non

Si, visuellement, il vous semble que de l’air passe par des trous même petits, que les joints silicone sont partis et que le raccord entre la fenêtre et les murs ne semble pas bien fait, faites venir un expert.

Q4 / Q5 et Q6 : Ces trois questions sont complémentaires si votre mur est en béton et mesure 15 ou 20 cm d’épaisseur ; cela veut dire qu’il n’y a pas d’isolant, ce qui explique cette impression de froid en hiver et la condensation. En effet, l’air chaud créé dans votre appartement et l’air froid de l’extérieur se « percutent » au cœur du mur mal isolé et créent de la vapeur d’eau, qui, en restant, favorise le développement des moisissures. Si il est en brique et fait plus de 30cm, le mur est auto isolant. Si le mur est mal isolé, la solution peut être d‘isoler par l‘extérieur (pas de perte de place et procédé au meilleur rendement), voir chapitre isolation.
Q7 : Un espace de 0.5cm est normal pour assurer la circulation d’air entre les pièces d’autant plus si vous n’avez pas de VMC. Pour la porte donnant sur l’extérieur, par contre, aucun espace sous la porte n’est nécessaire.

Q8 : Si votre balcon (porte-fenêtre ou baie) est au Nord ou Nord Est, il est sur la partie la plus froide ; si les menuiseries sont en double vitrage et que vous avez une impression de froid, vérifiez qu’il n’y ait pas des passages d’air et mettez des rideaux épais plaqués au plafond et allant jusqu’au sol ou posez des volets extérieurs pour les jours de grand froid.

Q9 : Avant 1974
Il y a des chances pour que cette maison, si elle n’a pas été rénovée depuis, soit très mal isolée !
1974-1981 : La première réglementation thermique avait vu le jour suite au premier choc pétrolier ; bien qu’insuffisante, la maison devrait avoir une isolation minimum, mais est-ce vraiment un avantage ? A tester et sûrement à refaire.
1981 - 1988 : La deuxième RT reste aujourd’hui bien en-dessous des nouvelles normes.
1988-2000 : La troisième RT toujours en-dessous des normes actuelles, mais le confort ne doit pas être trop affecté, c’est plus un problème de consommation et d’environnement.
2000- 2006 : La RT2000, remplacée en 2006, assure aux maisons bien réalisées un confort correct, à faire évoluer dans les années a venir.
2006 : RT2005 passage important vers la RT2010 qui sera drastique, si elle n’est pas édulcorée d’ici là.

Q10 : La thermographie reste le meilleur moyen pour avoir une idée totalement fiable de la qualité d’isolation de votre habitation.


Q11: Le choix de votre chauffage influe sur la qualité de l’air de votre habitation ; la chaleur bois, très agréable, a cependant tendance à assécher un peu trop l’air ambiant si la maison est déjà très peu humide ; mais avant tout, chauffer devrait être un apport minimum dans une maison bien isolée.


Avant l'hiver, isolons nos maisons...
Avant l'hiver, isolons nos maisons...
comment isoler
Recommandations isolation MC
Le choix des fenêtres doit se faire sur plusieurs critères : les qualités intrinséques du produit - isolation phonique, thermique et sécurité - mais également sur la durée de vie et l'entretien du produit; c'est pour cette raison que la fenêtre aluminium est extrêmement séduisante.
Accédez au confort thermique avec des menuiseries équipées de série du meilleur de la technologie isolation :
>La rupture de pont thermique complète (dormant et ouvrants) qui élimine toute condensation et sensation de froid.
> Le double vitrage à isolation thermique renforcée (24 ou 28 mm)dit "très basse émissivité" : le vitrage devient ainsi 50% plus isolant qu'un double vitrage classique.
> Double vitrage avec gaz argon.
> Une isolation thermique supérieure à la réglementation en vigueur (RT 2005) et certifiée par les labels les plus exigeants.

Jusqu'à 40% de crédit d'impôts.
Grâce à leur haute isolation thermique, les menuiseries à frappe K•Line vous permettent de bénéficier d'un crédit d'impôts de 25% ou 40% (si Uw