Avenir de la géothermie

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 24 juin 2019


Avenir de la géothermie

Utiliser la chaleur contenue dans le sous-sol permet depuis quelques années le développement d'une énergie renouvelable disponible à très grande échelle et peu coûteuse, la géothermie. En France, la température s'élève de 3 à 4° par 100 m de profondeur et, dans certaines régions, ce gradient peut-être plus important.

On peut récupérer les calories dans l'eau souterraine grâce à des forages (géothermie profonde) ou simplement par l'installation dans la terre de capteurs transportant dans un circuit fermé un fluide caloporteur. On appelle ce système géothermie superficielle ou de surface ; il faut dans tous les cas une pompe à chaleur pour transférer ces calories dans la maison.

La France possède plusieurs régions très favorables à l'utilisation de la géothermie et, si en Suède ou en Suisse, on dépasse allègrement les 50 % de bâtiments neufs chauffés grâce à la géothermie, en France, on atteint à peine 6%, ce qui laisse une bonne marge de progression pour cette technologie promise à un bel avenir.

geothermie
geothermie

crédit ademe

Un projet inédit en France de centrale géothermique en Auvergne est même à l'étude (géothermie très profonde à environ 3000 mètres, pour une eau entre 150 et 200° ).

Pour le particulier qui souhaite faire forer son terrain pour une installation de géothermie aquifère, le tarif du forage tourne autour de 90€/le mètre foré sachant qu'il faut descendre généralement entre 75 et 150 mètres. Pour l'installation en surface du complexe de chauffage, compter entre 12 000 et 18 000€ soit au minimum 20 000€ l'installation. Dans ce calcul il faut intégrer également le coût de l'électricité pour le fonctionnement de la PAC (pompe à chaleur) ; la géothermie permet d'éviter les baisses de COP de la PAC en hiver du fait de la faible variation de température dans le sous sol profond.

foreuse geothermie
foreuse geothermie

Le coût estimé de la consommation électrique est de 2,5 à 4€/m² par an. Un entretien de la PAC doit être fait, environ 300€ par an (il s'agit plus de contrôle que d'entretien en fait).

Si on fait donc un calcul sur 15 ans, on obtient en gros, un investissement en moyenne de :

25 000 + (360x15) + (300x15) = 34 900€

soit 2326€ par an

On ne peut clore cet article sans signaler que le débat est animé entre pro PAC géothermie et anti qui critiquent une consommation excessive, le bruit, le mauvais rapport consommation/production et la supercherie pseudo écolo. A creuser donc pour vous faire votre propre opinion.