"Be-Coc" une drôle de bicoque

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 13 juin 2019


maison modulaire, maison container

Voilà un produit tout à fait novateur qui nous a séduit : le concept est développé par un français, JP Appert, et porte le nom de « Be-coc ».

Bicoque, coque, coquille comme un escagot qui transporterait sa maison sur son dos, voilà une maison mobile tout à fait originale et étonnante.

Le concept « Be-coc » est un module d'habitation légère de loisirs à vocation nomade de par sa géométrie variable.

Il est donc adapté :

*aux constructions estivales, démontées en fin de saison ou

*aux hébergements mobiles : guinguette sur littoral, terrain inconstructible avec tolérance pour une occupation temporaire, terrain inondable, etc.

 

\"Be-Coc\" une drôle de bicoque
"Be-Coc" une drôle de bicoque

 

Partant du principe qu'une paroi mobile sur un module d'habitation permet de gagner de la place une fois ouvert, ce « géo-trouvetout » propose une gamme de produits mobiles, ou non, basée sur ce principe : déployer son espace de vie une fois sur place et, grâce à l'énergie solaire des panneaux intégrés, être autonome.

Le concept « Be-coc » a une vocation nomade de par sa géométrie variable. Les cubes de base peuvent aussi et surtout être fixés sur un châssis-plateau (remorque) pour constituer une caravane ou une résidence mobile ou sur un châssis-cabine pour un camping-car.

Le concept « Be-coc » peut également être adapté pour élargir l'espace habitable de containers marins recyclés en habitation ou sur des bus évènementiels ou des motors-homes.

 

\"Be-Coc\" une drôle de bicoque
"Be-Coc" une drôle de bicoque

 

Commercialisée début 2011, la gamme sera composée de plusieurs produits : des hébergements mobiles (camping car, caravane, mobilhome) et des structures fixes (cube).

Le cube est une structure de loisirs de petite taille pour l'été avec ses 7m² que l'on peut très simplement agglomérer ; il se compose :

* d'une structure auto-portante en profilés aluminium,

* les parois des coques sont des panneaux sandwich avec une peau extérieure en feuille d'alu ou en composite,

* une âme isolante en 3 cm de mousse haute densité formant l'isolation,

* une peau intérieure en bois ou en composite.

La surface, pour le cube : fermé = 4 m² et ouvert = 7 m²

 

\"Be-Coc\" une drôle de bicoque
"Be-Coc" une drôle de bicoque

 

Prix du cube : autour de 15 000€, tout équipé avec panneaux photovoltaïques (600kg).
Prix de la "caravan 2" : autour de 28 000€, toute équipée, prête à tracter.

 

\"Be-Coc\" une drôle de bicoque
"Be-Coc" une drôle de bicoque

 

Les équipements standards du Be-Coc sont ceux que l'on peut trouver dans un camping-car : cuisine équipée avec four, réfrigérateur, feux gaz (électriques plus tard, lorsque les performances des panneaux photovoltaïques seront améliorés), placards, tiroirs, receveur de douche, lavabo-vasque, wc à cassette, canapé lit, table pliante et chaises, etc.

 

\"Be-Coc\" une drôle de bicoque
"Be-Coc" une drôle de bicoque

 

Le moyen de chauffage est électrique 12 v par air pulsé.

Les panneaux photovoltaïques peuvent produire aujourd'hui, pour un cube, 840w (4 panneaux).

Pour une configuration "mobil-home" (4 cubes), aujourd'hui, on est quasiment autonome en énergie électrique.

La législation pour les Be-Coc tractables (de la Caravan 2 au Mobil-home) est celle appliquée actuellement aux caravanes puisque l'ensemble est tractable sur route (valable également jusqu'au modèle "mobil-home" be-coc, ce qui constitue un avantage certain par rapport aux mobil-home classiques dans les campings et autres implantations prévus pour eux car be-coc ne se déplace pas en convoi exceptionnel !).


Pour les Be-Coc non tractables, posées sur des terrains aménagés, la législation est celle appliquée aux Habitations Légères de Loisirs. Elle impose une simple déclaration de travaux pour les surfaces n'excèdant pas 20 m², soit un peu plus de 3 cubes Be-Coc.