Calcul escalier

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 21 juin 2019


Escalier droit, tournant ou hélicoïdal, échelle de meunier ou à pas décalé, vous choisirez votre escalier en fonction de vos goûts, mais aussi en fonction de l'espace dont vous disposez... Le calcul de l'escalier vous permettra de l'insérer au mieux dans l'espace disponible.

photo P Jouin

Escalier en bois, escalier en métal..

En bois tendre ou dur, en métal, en pierre, acheté en grande surface de bricolage, fait sur mesure ou objet de designer : il en existe pour toutes les bourses et tous les projets. Quelques termes techniques pour parler des escaliers, ce petit guide vous permettra de mieux vous y retrouver.
Tout d'abord, pour prendre les mesures, voici les éléments à prendre en compte.

Calcul escalier... la loi Blondel

Pour calculer votre escalier une loi mathématique, la loi Blondel, donne le calcul suivant 2 X la hauteur de la marche + le giron* = 59 à 64 cm.

*Giron = largeur de la marche qui ne comprend pas les parties passant sous une autre marche. Il doit être régulier

Le calcul de l'escalier se fera en fonction de la hauteur à atteindre, du reculement disponible, de la trémie faite ou à faire, et de la loi de blondel qui permettra de déterminer la pente et le nombre de marches pour que l'escalier soit sécure et agréable.

Termes techniques servant au calcul escalier..

Longueur de la trémie : hauteur sol à sol fini, c'est-à-dire une fois les revêtements de sols posés

Calcul escalier
Calcul escalier
calcul escalier

Marche : plateforme qui permet de changer de niveau
Contremarche : vide ou plein, espace vertical entre deux marches
Limon : squelette qui forme l'escalier
Volée : suite de marches ininterrompue
Emmarchement : largeur utile de la marche
Hauteur : la différence de niveau de deux marches consécutives
Ligne de foulée : ligne imaginaire qui se trouve à une distance constante du bord . Elle correspond à la trajectoire d'une personne
Giron : largeur de la marche qui ne comprend pas les parties passant sous une autre marche. Il doit être régulier
Collet : plus faible largeur d'une marche dans l'escalier balancé

Reculement ou encombrement : c'est la place nécessaire entre l'appui haut et la partie reposant au sol de l'escalier

Pas : profondeur totale de la marche, en général 25 à 35 cm
Nez : partie de la marche faisant saillie au-dessus de la contremarche
Main courante : pièce parallèle au limon permettant de se tenir en montant ou en descendant l'escalier

Les différents types d'escaliers..

Les escaliers sont fabriqués industriellement ou artisanalement et leur prix peut varier de 1 à 30 ! C'est vous dire si le choix est difficile et complexe. On distingue plusieurs types d'escaliers

L'escalier droit

Calcul escalier
Calcul escalier
escalier
L'escalier Quart tournant

Calcul escalier
Calcul escalier
escalier

L'escalier Deux quarts tournant, ou balancé
Calcul escalier
Calcul escalier
escalier
L'escalier en colimaçon

Calcul escalier
Calcul escalier
escalier

Et encore, l'escalier à pas décalés ou les escaliers inclassables qui, de par leurs formes ou leur matériaux, sont des pièces uniques.

Escalier : pour un maximum de confort, veillez à...
la largeur utile qui vous permettra d'être à l'aise et de monter des objets à l'étage ;
le confort acoustique (absence de bruits d'impacts et de grincements) ;
la largeur, la hauteur des marches et du giron ;
la présence d'une main courante ;
la pente de l'escalier ;
le matériau, le revêtement...