Choisir parquet, plancher....

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 21 juin 2019


Que choisir entre le parquet et le plancher en bois ?

Entre parquet et plancher, difficile de se retrouver dans les appellations et de choisir. On peut parler de parquet à clouer, plancher flottant, ou parquet à coller. La norme définit un parquet comme un sol en bois (ou plancher) ayant au moins une épaisseur de bois massif de 2.5mm.

Définition du parquet

Les revêtements de sol stratifiés ne peuvent en aucun cas être appelés parquets car leur couche d’usure n’est pas en bois : elle est composée d’une feuille de papier enduite de résine et imprimée de façon à recréer l’aspect du bois.
Il est primordial de faire cette distinction car seuls les parquets offrent le confort, la chaleur, et la durabilité d’un matériau noble et vivant : le bois.

parquet-bois-massif
parquet-bois-massif

Choisir un parquet ou un plancher en bois massif

Les planchers ou parquets massifs sont généralement posés sur un support bois : lambourdes, chevrons, solives. Ils sont cloués et emboîtés les uns dans les autres par un système de rainure et de languette sur le côté long comme sur la petite largeur, ce qui leur assure une solidité importante ; ils ont une durée de vie très longue. Le parquet massif peut également être collé sur un support sain ; il est compatible avec le chauffage au sol basse température.

C’est un matériau écologique à condition de vérifier deux points : la provenance du bois (forêts écocertifiées) et le traitement que le bois a subi.


Les essences utilisées pour le parquet massif sont nombreuses : le pin, le chêne, le bambou, le teck…

  • Pour une pièce de faible passage on choisira :
  • épicéa, pin, sapin
  • Pour un passage plus fréquent on choisira :
  • bouleau, châtaigner, mélèze, merisier, noyer, pin , teck
  • Pour un passage intensif on choisira :
  • charme, chêne, érable, eucalyptus, iroko, orme

parquet-contrecollé-bois-massif
parquet-contrecollé-bois-massif

Choisir un parquet contre collé

Il existe un produit complémentaire au plancher en bois massif : le plancher contre collé mono ou multilamelles...

Le principe de base d’un parquet contrecollé est toujours le même : une lame de bois massif, mais fine, est contrecollée sur un bois reconstitué qui servira de support. L’épaisseur de la couche d’usure dépend des produits. Il est posé, soit en le clipsant soit en le collant et est compatible avec les planchers chauffants basse température.

Le parquet massif est taillé dans la masse de l’arbre : produit noble mais cher ; le parquet contrecollé, quant à lui, possède trois couches dont une de bois massif de 2.5 à 6mm.

Une nouvelle tendance en matière de parquet : le bambou

Le bambou a le vent en poupe : c'est un produit très résistant adapté aux milieux humides. Une gamme complète de parquets à coller ou en pose flottante est déclinée chez les marchands avec même des spécialistes qui ne font que du parquet bambou

source www.maisonbambou.fr

Poser un plancher ou un parquet

Pour poser un plancher ou un parquet, il faut s'assurer de la planéité du support ou sinon il faudra prévoir des cales; de plus, si c'est à l'étage, on prendra soin de mettre un isolant phonique entre le support et le plancher pour éviter les bruits, en dessous.

On pose généralement le plancher perpendiculairement à la plus grande fenêtre ou baie de la pièce.

Pour débuter, si la pièce comporte des angles droits, on commencera dans un coin en alternant les jonctions (joints décalés) pour des raisons esthétiques et mécaniques. Une fois la première planche clouée (on aura pris le soin de mettre une cale de 5mm entre le mur et la première planche en périphérie pour éviter les phénomènes de dilatation du bois lors des changements d'humidité), on utilise un marteau et un ciseau à bois pour forcer la deuxième lame à buter au fond de la gorge de la précédente, puis on cloue dans la gorge tous les 50cm, on recommence ainsi en avançant vers le fond de la pièce.

voir vidéo pose parquet flottant

images www.parquets-marty.fr