Comment choisir son architecte ?

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 21 juin 2019


Pour un projet de construction, d'aménagement, un agrandissement ou une rénovation, il vous faudra choisir un architecte... La présence d’un architecte est en effet obligatoire pour toute habitation d’une surface supérieure à 170m².

L’idéal est de construire en symbiose avec son architecte.

Sur le plan relationnel, il est donc fondamental qu'une confiance mutuelle lie les deux partenaires.

A cet aspect s'ajoute celui de la compétence professionnelle.

Dans un premier temps, pour mener à bien votre projet, il est indispensable de visiter des maisons, consulter des revues, interroger vos connaissances.

Parfois, les conseil d’un ami ou d’un parent peuvent vous aider à choisir l'architecte qui vous conviendra.. . A moins que vous n’ayiez un « coup de foudre » pour une des réalisations que vous avez pu voir !

maison-d-architecte
maison-d-architecte

Quelques conseils pour bien choisir son architecte
  • Le choix de votre architecte ne dépend que de vous et ne doit pas vous être imposé. Il sera l’interlocuteur principal entre vous et les autres corps de métier.
  • Pensez professionnalisme, avant tout ! Il est indispensable que l’architecte prenne du recul par rapport au projet et également par rapport à son client. Et, par conséquent, qu’il endosse ses responsabilités de professionnel ! En effet, chaque architecte est soumis à une déontologie qui lui impose certaines règles, dès son inscription à l’ Ordre des Architectes .
  • Il peut être tenu pour responsable de vices graves pendant dix ans (1).

(1) L'article 1792 du Code Civil stipule que "si l'édifice construit [...] périt en tout ou en partie par le vice de la construction, même par le vice du sol, les architecte et entrepreneur en sont responsables pendant dix ans".
Les vices sévères qui affectent la stabilité de la construction, en partie ou dans son ensemble, peuvent tomber également sous le coup de cette responsabilité, pour autant qu'ils n'aient pas été visibles lors de la réception provisoire.
La responsabilité de l'architecte porte sur la conception et le contrôle de l'exécution des travaux, celle de l'entrepreneur sur l'exécution même des travaux.
Attention! La responsabilité ne pourra être invoquée que pour des fautes graves. Cela signifie que, après la réception provisoire, la réparation d'un robinet qui coule, ou d'une porte ou d'une fenêtre qui frotte, sera considérée comme un travail d'entretien normal. La responsabilité ne signifie pas non plus que l'on puisse, pendant dix ans, faire appel à l'architecte sans que son intervention ne donne lieu à rémunération.
Il est important de choisir un architecte de la région où vous souhaitez construire pour que votre interlocuteur soit proche du lieu sur lequel il va intervenir, de manière à ce que le chantier soit régulièrement suivi ! Un gage de réussite, et de rapidité ! Préférez un architecte qui s’engage par écrit. Pour cela, il est souvent important de contacter plusieurs professionnels (2 ou 3) par écrit, et de :
  • leur demander si le projet les intéresse,
  • leur donner un rendez-vous sur le terrain,
  • leur demander des exemples de projets réalisés récemment,
  • leur demander d’exposer par écrit l’étendue de la mission, le budget global, les délais, les honoraires, les modalités de règlement.
  • Cette lettre, une fois signée, sera gage de contrat
  • Pensez à demander leur contrat d’assurance.
  • Demandez-leur s’ils ont déjà réalisé de tels projets, ainsi que quelques esquisses et photos.
  • Attention : un architecte est un maître d’œuvre mais le maître d’œuvre n'est pas toujours architecte.
  • Vous êtes attiré par une réalisation existante ? N’hésitez pas à la visiter ; les propriétaires sont souvent fiers de vous faire admirer leur maison. C’est aussi le moyen de les questionner sur leur expérience, leur pleine satisfaction, le suivi des travaux, etc…
    Si vous n’arrivez pas à contacter les propriétaires, vous pouvez contacter l’administration communale qui vous donnera l’adresse de l’architecte.
    Bon à savoir : l’ordre national des architectes ne vous fournira pas de références ou d’informations qualitatives !