Construire en terre

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 18 juillet 2019


Matériau écologique aux propriétés sanitaires et thermiques reconnues, utilisé depuis la nuit des temps, la terre revient en force dans la construction et pas seulement du côté des écologistes convaincus. Agréable et facile à utiliser même pour les plus novices, sans odeur, très peu chère, esthétique et chaleureuse... la terre a de sérieux arguments pour convaincre les plus réticents. Faisons un petit tour d'horizon sur ses multiples utilisations dans la construction ou rénovation de maison.

Construire en terre crue

Les atouts de la terre crue, 1er matériau de l'histoire de la construction

Plus de 50 % des habitations dans le monde sont en terre et ce n'est pas un hasard. Utilisée aussi bien pour des murs extérieurs qu'intérieurs, la terre crue possède de multiples avantages, qu'elle soit utilisée seule ou en mélange avec de la paille ou autre fibre végétale, de la chaux, des graviers, du ciment :

son extraction et sa fabrication demandent peu d'énergie et ne génèrent pas de déchets,

on la trouve en abondance partout et ne nécessite pas de coûteux transports,

aucun processus chimique pour sa fabrication,

matériau 'respirant' ayant une excellente inertie thermique : la terre crue emmagasine la chaleur et la restitue lentement,

très bon régulant hygrométrique grâce à sa perméabilité à la vapeur d'eau,

très résistante dans la durée, la terre est aussi un bon isolant phonique.

 

Construire en terre
Construire en terre
Construire en terre

Construction maison en terre crue

Enduits à base de terre crue

S'il existe de nombreuses techniques et méthodes de construction de maison à base de terre crue (terre comprimée, empilée, découpée...) dont vous pourrez lire les articles dans notre rubrique ECO HABITAT 'La maison en terre', ce qui distingue un enduit à base de terre crue d'un autre enduit c'est surtout le type de terre utilisé plutôt que la technique.

Dans cette vidéo de rénovation de chambre, nous avons utilisé de la terre provenant de chez Akterre , un enduit intérieur de finition rouge tomette composé de terre argileuse naturelle, sable (0-3 mm) et paille (orge et lin) livré en sac de 25 kg (pouvoir couvrant de 5 m² en 4 mm d’épaisseur).

Mise en œuvre de l'enduit Akterre :

Malaxage en petites quantités avec un malaxeur de peintre (ou embout perceuse spécifique).

Application à la truelle en une seule couche de 7 à 10 mm d'épaisseur.

Avant séchage complet, lissage avec une taloche pour obtenir une surface plane et la consistance souhaitée : taloche-éponge, taloche plastique ou bois.

Après séchage, passer un coup d'éponge humide + une balayette à poil coco pour éviter le farinage.

Séchage : de 24 à 48 h.

Où trouver de l'enduit terre crue ?

Si de nombreux auto constructeurs utilisent de la terre locale gratuite (quand elle convient à ce type d'utilisation), toute la difficulté réside à trouver le bon dosage entre sable et argiles pour éviter les problèmes de retrait ou de farinage ; des essais préalables sont nécessaires selon le type de terre et de support ; l'ajout de fibres végétales ou de cellulose améliore grandement la fixation.

Sinon pour plus de praticité, il existe aujourd'hui une gamme très qualitative chez les spécialistes d'habitat écologique d'argiles naturels sans aucun pigment ajouté qui conviennent à de nombreux supports et qui sont très résistants dans le temps (argiles insensibles aux rayons ultraviolets) :

fabricants : Akterre, Barthe, Olterre, Terrargile, Gillaizeau

distributeurs : matériaux naturels, maisonbio info, argile décor, éco logis

Terre cuite et construction maison

Les briques

Il existe une grande variété de briques en terre cuite pour la construction de murs porteurs ou de cloisons ; notre préférence se tourne vers la brique de terre cuite monomur dont nous avons souvent parlé dans maison-construction.com qui se distingue par son double rôle de construction et d'isolation et qui sont idéales pour la construction de maisons bioclimatiques.
Les briques de cloisons maison en terre cuite permettent de réaliser à la fois les cloisons de distribution et de doublage (rôle d'isolation).

Les principaux atouts de la terre cuite pour la construction :

matériau écologique très résistant,

matériau à forte inertie qui permet un excellent confort thermique aussi bien l'hiver que l'été,

matériau qui n'est pas sensible à l'humidité, aux moisissures ou aux attaques de rongeurs.

Les revêtements de sol en terre cuite

Fabriqués avec du sable et de l'argile, les carreaux de terre cuite ou tomettes conviennent aussi bien à un intérieur traditionnel et authentique qu'à une maison très contemporaine grâce à la diversité de leurs finitions (lisse, patiné main, en relief, carreaux décorés...) et couleurs (beige, sable, rouge, marron sienne, caramel, blanc carrare…). Pour l'extérieur, il existe également une grande variété de revêtements en terre cuite idéals pour une terrasse, une cuisine d'été, un patio, une allée, autour d'une piscine. Les carrelages en terre cuite allient esthétique et performances techniques (durabilité, inertie).

 

Construire en terre
Construire en terre
Construire en terre

Tomettes

Les tuiles

Les tuiles faites en terre cuite sont également une preuve des incroyables qualités de la terre, avec une durée de vie de plus de 50 ans en moyenne, bien qu'exposées à toutes les intempéries !

Les différents noms et applications

Adobe = brique de terre crue ; utilisation : mur extérieur protégé, mur intérieur, cloison séparative.

Enduit terre = enduit qui contient de l'argile, du sable et parfois des fibres végétales et qui se passe par couche d'un cm par passe environ.

Enduit finition terre = enduit grain très fin pour finition de 3 à 7mm par passe.

Terre cuite = terre façonnée et cuite qui devient une céramique.

Pisé = système constructif terre crue par banchage.

Torchis = mélange non porteur de remplissage d'une ossature bois, à base de paille et de terre.

Terre et Chaux = mélange pour des terres à trop faible teneur en argile.