Détecteur de fumée

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 21 juin 2019


détecteur de fumée

Si on vous suggérait un contrat d'assurance vous garantissant 50% de chances supplémentaires de ne pas mourir accidentellement et si, de surcroît, on vous le proposait à moins de 30€, vous hésiteriez ?

Alors, pourquoi n'avez-vous pas encore acheté votre DAAF ?

Ce qu'est un DAAF

Un Détecteur Automatique Avertisseur de Fumées est un petit appareil électronique qui fonctionne à piles, qui est marqué CE et sur lequel il est précisé qu'il est conforme à la norme NF EN 14604.

En présence de fumée, il déclenche une alarme de 85 décibels, ce qui alerte les occupants d'une maison ou d'un logement et leur permet d'évacuer les lieux à temps.

Comment installer le détecteur de fumée ?

Le détecteur de fumée est très facile à installer.

On l'installe au plafond, généralement dans les couloirs, près des chambres à coucher ou encore en partie supérieure d'un escalier, si vous habitez une maison.

Deux vis, pas de câblage, pas d'alimentation du réseau, juste fixer le support, enclencher l'appareil et hop !

En moins de 10 minutes, vous avez 50 % de chance de survie de plus, par rapport à votre voisin qui ne s'est pas équipé. Pas mal, non ? D'autant que, chaque jour, en France, plus de deux personnes meurent dans des incendies.

Les Etats-Unis, le Canada et de nombreux Pays d'Europe du Nord ont déjà rendu obligatoires ce type d'équipements dans leurs habitations. Résultat : plus de la moitié de tués en moins, sur une période de 20 années. Ce sont là des statistiques qui ne trompent pas.

Car le danger majeur des incendies, c'est indiscutablement la toxicité des fumées. Elles contiennent des gaz asphyxiants tels que du monoxyde de carbone, du cyanure et tant d'autres produits provenant de la combustion des matériaux de synthèse qui nous entourent. Ces fumées là ne pardonnent pas la négligence.

Elles tuent, d'une manière sournoise, inattendue et souvent de nuit.

En France, une proposition de loi est en cours d'examen au Parlement, en vue de rendre obligatoire les détecteurs de fumées dans l'habitation. A charge de l'occupant. Mais pourquoi attendre une loi, face à une telle évidence ?

Deux DAAF dans mon appartement, trois ou quatre, si j'habite une maison, et un rappel périodique des règles élémentaires de prévention contre les risques d'incendie : ne pas surcharger les prises de courant, s'assurer que les enfants ne jouent pas avec un briquet ou des allumettes, couper le gaz de la cuisinière après usage, surveiller une casserole sur le feu, éviter de fumer au lit etc.

Pensons plus souvent à tout cela et parlons-en aussi avec nos enfants. Ainsi, le feu restera un risque, mais ne deviendra pas, pour nous, une fatalité !

Philippe SCHULTZ
www.defifeu.fr

Où acheter le détecteur de fumée ?

Tout simplement sur le net.

Soucieux de la qualité des produits et intransigeants sur les normes et certifications,www.detecteur-de-fumee.net vous propose un large de choix de matériel de sécurité incendie plusieurs fois élus par les associations de consommateurs.

Détecteur de fumée
Détecteur de fumée

Détecteur de fumée First Alert NF SA700CF :
Livré avec 2 piles AAA (d'une durée de 5 ans), le détecteur de fumée dispose d'un bouton de test, d'un bouton de pause (pour stoper les fausses alarmes éventuelles) et d'une garantie de 5 ans. Il est aussi certifié CE, EN14604 et NF.

Sinon dans la plupart des grandes surfaces de bricolage ou chez un spécialiste du matériel électrique.

Ce que dit la loi sur les détecteurs de fumée

Le 25 février 2010
D'ici cinq ans, les détecteurs de fumée seront obligatoires dans tous les logements privés.

Le Sénat a en effet voté une loi ce jour visant à faire diminuer le nombre de morts par incendie dans les logements, nombre estimé à environ 800/an.

Aujourd'hui, seuls les immeubles accueillant du public ou les entreprises sont tenus d'avoir un détecteur de fumée dans leurs locaux.
Les propriétaires ou les locataires (sauf les locataires de locations saisonnières, de logements de fonction ou de meublés) seront donc responsables de l'installation et de la maintenance de ces détecteurs de fumée et devront fournir à leur assurance la preuve d'installation.