Devis : tout savoir

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 24 juin 2019


Faire faire des devis et comprendre le prix global

Avant de d'accepter et de valider un devis, la première étape, primordiale, consiste à bien comprendre ce devis. Devis pose ou devis matériaux, le détail doit être clair et vous renseinger afin que votre choix soit conscient. Le devis, une fois signé, a valeur de contrat, ne l'oubliez pas!

 

Avant de choisir un devis, comparer

Lors de la construction de votre habitation et selon le choix que vous aurez fait (constructeur, architecte, maçon, auto construction), vous aurez à comparer un certain nombre de devis.

 

Les devis sont généralement gratuits mais certaines entreprises les font payer pour éviter les clients indélicats qui font venir 15 entreprises pour des travaux à 500 euros !

Un devis n’est pas un prix vague communiqué entre deux portes ou griffonné sur un bout de carton, il est obligatoire pour tous les travaux de plus de 150€ et les opérations de raccordement, d'installation, d'entretien et de réparation portant sur des équipements électriques, électroniques et électroménagers, quel que soit le lieu d'exécution; c’est un document qui doit comporter un certain nombre de mentions obligatoires, qui est, lorsqu’il est accepté,devient contractuel.

Choisir un devis clair avec des prestations précises

Pour bien comprendre un devis, faut-il encore que celui ci soit précis et clair; en effet, si les prestations chiffrées ne sont pas précises, il vous sera difficile de comparer entre les différents fournisseurs et de savoir ce que vous achetez.

Mentions obligatoires devant figurer sur un devis
  • le nom, l’adresse, le N° de siret de l’entreprise et son RM ou RC (registre métiers ou commerce)
  • le prix des pièces ou des matériaux
  • la quantité et la qualité des matériaux
  • le prix de la main-d'œuvre
  • la TVA
  • la date de début et la durée estimée des travaux

Une fois le devis accepté et signé, il devient un contrat et ne pourra être modifié que si les deux parties y consentent; un avenant sera alors établi.

En cas de désaccord, il est préférable d’essayer de trouver une solution à l’amiable en étant ferme mais pas agressif; si cela s’avère impossible un recours en justice sera possible.

Devis et acompte

 

L'acompte implique un engagement des deux parties, obligation d'achat pour le consommateur et bonne exécution pour le fournisseur. Il n'y a aucune possibilité de changement d’avis et vous pouvez être condamné à payer des dommages-intérêts si vous vous rétractez. Le fournisseur lui non plus ne peut se raviser, même en vous remboursant l'acompte et il peut être contraint lui aussi à vous verser des dommages-intérêts.

 

Le montant de l’acompte est décidé au début de la tractation.

Exemple :

15 % à l'ouverture du chantier; 25 % à l'achèvement des fondations; 40 % à l'achèvement des murs; 60 % à la mise hors d’eau; 75 % à l’achèvement des cloisons et à la mise hors d’air; 95 % à l’achèvement des travaux d’équipement, solde après réception et vérification du chantier.

Accepter et signer un devis ne se fait pas à la légère... prenez votre temps pour comparer et réfléchir.