Faire des économies au quotidien

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 27 juin 2019


Economie d'énergie et habitation sont désormais liées, tant du point de vue économique (augmentation perpétuelle des prix du pétrole, du gaz et de l'électricité) que idéologique.

Economies maison

D'autre part, la réglementation devenant de plus en plus stricte, le soin apporté à la construction ou la rénovation de son habitat en matière d'environnement sera assurément un critère important d'appréciation de sa valeur, lors de la revente.

Il existe d'ailleurs de nombreuses aides concernant l'achat d'équipement à énergie renouvelable dans sa résidence principale (crédit d'impôt, aide de l'Anah - Agence Nationale de l'Habitat). Pour certaines résidences principales de plus de 15 ans, subventions du Conseil général ou régional, conditions de financement préférentielles de certaines banques, etc.
N'hésitez pas à vous renseigner sur les aides qui varient d'année en année.
Que vous construisiez, rénoviez, ou simplement habitiez, quelques achats et gestes simples peuvent vous aider à faire des économies au quotidien conséquentes sur vos factures énergétiques et à vivre en harmonie avec une époque aux fortes aspirations écologiques.

Faire des économies d'eau au quotidien ..
Récupération eau de pluie grâce à une cuve qui peut être enterrée ou non, directement reliée à la gouttière et équipée d'un filtre pour la purifier ; les prix varient en fonction des modèles, des matériaux, de la capacité. Pour une cuve servant uniquement à l'arrosage du jardin et autres besoins en eau extérieurs, une capacité de 200 à 500 litres sera suffisante ; pour un usage domestique, une cuve enterrée nécessitant une pompe électrique avec un système de filtre particulièrement performant sera évidemment bien plus cher. La taille de cette citerne dépendra de la surface de la toiture, sachant qu'on compte environ 6000 l pour un toit de 100m² (prix environ 1000 euros).
N'achetez pas de bouteilles d'eau en supermarché, elles représentent environ 10 kg de déchets/an/habitant ! La qualité de l'eau en France est tout à fait propre à la consommation et il suffit de verser l'eau de robinet dans une carafe avant sa consommation si vous craignez le goût du chlore, ce dernier en effet disparaissant au contact de l'air.
Contrairement à une idée reçue, faire sa vaisselle à la main consomme moins d'énergie que le lave-vaisselle !!
Utilisez des accessoires contre le gaspillage de l'eau tels que le mousseur (mélange les bulles d'air à l'eau) ou le stop-douche (qui maintient la bonne température).
Pour vos dents, en dehors du dentifrice biologique qui n'irrite pas les gencives, pensez à couper l'eau pendant le brossage et utilisez un verre à dent.
Pour vos toilettes, en dehors du papier recyclé, installez une chasse d'eau à deux débits ou une chasse d'eau économique (débit divisé par 2 environ). Il faut savoir que les toilettes utilisent 20 % de notre consommation quotidienne d'eau. Autre possibilité : les toilettes sèches. 


Faire des économies d'énergie au quotidien
Pensez à couvrir vos casseroles lorsque vous faites bouillir de l'eau.
Sachez profiter au maximum de la lumière naturelle en aménageant correctement vos pièces à vivre, à savoir un fauteuil devant une fenêtre par exemple. Privilégiez d'autre part des murs clairs qui réfléchissent mieux la lumière.
Utilisez des ampoules basses consommation ; leur mise en route étant relativement longue, utilisez-les principalement pour des endroits qui restent longtemps éclairés tels la cuisine ou une lampe de salon.. Elles durent en plus beaucoup plus longtemps que les autres ampoules, pensez simplement à les dépoussiérer régulièrement, vous améliorerez ainsi la luminosité d'environ 40 % !
Ne laissez pas vos appareils en veille.
Utilisez un thermostat programmable pour ne pas dépasser la température idéale qui est de 20 °C dans le salon et de 16 à 18°C dans les chambres. Sachez que chaque degré supplémentaire augmente la consommation d'électricité de 10 %.
Encore mieux, utilisez une cheminée à foyer fermé, le bois brûlé rejetant 100 fois moins de gaz carbonique que le fioul et 50 fois moins que le gaz. D'autre part, il s'agit du matériau de chauffage le plus économique. Economique donc, écologique, chaleureux, pourquoi s'en priver ?
Pensez à faire tourner vos appareils ménagers (lave-linge, lave-vaisselle, fer à repasser, etc....) en périodes creuses.
Lorsque vous devez changer un appareil ménager, lisez attentivement les étiquettes qui vous donnent dorénavant la classe énergétique (A à G, G étant la plus gourmande en énergie), ainsi que sa consommation annuelle. Pour les frigidaires par exemple, les classes A+ et A++ représentent une économie de la consommation électrique de 25 % et 40 % par rapport à la classe A. Sachez enfin que les appareils de froid représentent le poste le plus important en énergie dans la maison et qu'il est donc important de leur prêter la plus grande attention lors de leur achat.
Utilisez le four à micro-ondes plutôt que le four traditionnel pour le réchauffage de vos plats : il consomme en effet 40 % d'énergie en moins. Laissez par contre décongeler vos aliments à l'air ambiant.
Sachez que le sèche-linge consomme trois fois plus d'énergie qu'un lave-linge. En avez-vous vraiment besoin ?


Faire des économies d'énergie grâce à des matériaux performants
Fenêtres à double, voire triple vitrages, à isolation renforcée (VIR) qui retiennent la chaleur à l'intérieur et rejettent le froid à l'extérieur.
Utilisez des isolants naturels, très performants, tels que le liège, le lin, la laine de mouton, le chanvre, la paille, le coton, etc.... Ils existent en vrac, en rouleaux, en panneaux rigides ou semi-rigides. Voir outil pour calculer le coefficient R des matériaux..
Peintures naturelles qui « respirent », évitant ainsi l'humidité ; elles ont en outre une excellente durée de vie et sentent bon à la pose.
Toiles solaires qui rafraîchissent l'été, en rejetant jusqu'à 95 % des UV, tout en laissant passer la lumière grâce à leur système de micro perforation. Plus besoin de clim !