Fausses pierres

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 21 juin 2019


pierre reconstituée pour des façades

Christian Nicolas est un artiste et un poète, à moins qu'il ne soit juste un artisan dans sa plus belle acception. Il ne s'est pas arrêté, au cours de sa carrière, à ce qu'il savait déjà faire : poser des parpaings et les enduire; il a cherché à développer une technique qui lui permette, non seulement de répondre à une demande, mais également d'exprimer sa vision du monde. La fausse pierre, il la maîtrise.

Ce n'est pas un idéaliste ou un doux dingue. Non ! Sa vision du monde est de rendre beau et quoi de plus évident pour lui que de travailler sur la maison, lieu personnel et convivial, partie intégrante du paysage et, normalement, identité d'une région.

Chacun de nous se demande ce qu'il peut faire dans sa vie, à son échelle, pour améliorer le quotidien; ce que Christian a fait patiemment n'est pas La réponse, mais une réponse.

construction-maison-en-pierre-reconstituée
construction-maison-en-pierre-reconstituée
pierre reconstituée
pierre reconstituée

"J'ai découvert une technique pour que l'on puisse agir sur l'environnement à moindre coût et léguer un monde plus beau à nos enfants que celui dans lequel nous vivons aujourd'hui "
C.NicolasChristian Nicolas vous présente sa technique des fausses pierres ou pierres reconstituées

Sa technique est accessible à tous les bricoleurs, même si, ne vous y trompez pas, un talent certain est nécessaire pour arriver à son niveau de maîtrise des fausses pierres !

De plus, Christian Nicolas ne garde pas jalousement son secret; au contraire, il fait un site internet pour expliquer comment faire sa pierre reconstituée, à qui se sent l'âme d'un maçon.

Son site d'ailleurs ouvre par ce conte qui révèle bien l'état d'esprit de cet homme :

Trois jeunes gens arrivèrent chez un vieil Arabe et lui dirent : « Notre père est mort. Il nous a laissé dix sept chameaux et dans son testament il ordonne que l'aîné en ait la moitié, le cadet un tiers et le plus jeune un neuvième. Nous n'arrivons pas à nous mettre d'accord sur le partage. A toi de prendre la décision.» L'Arabe réfléchit et dit : « Je constate que, pour pouvoir partager, il vous manque un chameau. J'ai le mien, je n'ai que celui-là, mais il est à votre disposition. Prenez-le, faites le partage et ne me ramenez que ce qui restera.» Ils le remercièrent pour ce service d'ami, emmenèrent le chameau et partagèrent les dix-huit bêtes : l'aîné en reçut la moitié, ce qui fit neuf, le cadet un tiers, ce qui fit six, et le plus jeune un neuvième, ce qui fit deux. A leur étonnement lorsqu'il eurent écarté leurs chameaux il en restait un. Ils le rendirent à leur vieil ami, en renouvelant leurs remerciements. M. K. disait que cette manière de rendre un service d'ami était bonne, parce qu'elle ne demandait de sacrifice à personne. L'exemple vaut d'être étendu à l'ensemble de la vie quotidienne avec la force d'un principe indiscutable.

(Raoul Vaneighem: Traité de savoir vivre à l'usage des jeunes générations)

La composition de ses matériaux, à base de chaux, est disponible sur son site tout comme la liste des pigments et colorants; il met également en ligne plusieurs vidéos sur sa méthode de travail.

construction-maison-en-pierres-reconstituées
construction-maison-en-pierres-reconstituées

construction-maison-pierre-reconstituée
construction-maison-pierre-reconstituée

Si, comme nous, vous aimez mettre la main à la pâte et les fausses pierres, voilà un site à visiter et qu'on ne dise pas qu'il n'y a pas des gens altruistes et généreux.

www.fausses-pierres.fr