Gazon jardin

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 24 juin 2019


Gazon - iStock.com - ArkXp

Pelouse d'ornement, fine, dense, supportant de fréquentes tontes dont le but est la mise en valeur esthétique de votre habitation et de votre jardin.
Pelouse ou gazon de détente et d'agrément, supportant un piétinement modéré et demandant un entretien régulier.
Pelouse de "sport", supportant un piétinement intensif et résistante à l'arrachement et à un entretien intensif.

Votre choix se fera donc en fonction de l'utilisation première de votre gazon jardin et de la bonne connaissance des différences existant entre les espèces variées de graminées composant le gazon.

Gazon anglais ray-grass

 

Il s'agit du gazon le plus utilisé en France (environ 50 %).
Atouts de ce gazon : préparation du lit de semences aisé ; très bonne résistance au piétinement et à l'arrachement; installation rapide; même s'il jaunit facilement au-dessus de 25°C, il reprendra vite ses couleurs aux premières pluies de fin d'été; bonne tolérance aux maladies.
Inconvénients de ce gazon : aspect esthétique moyen au niveau de la finesse, de la densité et du comportement estival et hivernal; cependant il existe des différences notables entre les différentes variétés, à vous de bien lire les étiquettes car on peut trouver aujourd'hui du ray-grass classé dans les gazons fins en raison des améliorations apportées.

Gazon fétuques rouges

 

 

Ce gazon représente environ 40% des gazons commercialisés. Ces graminées donnent des gazons fins.
Atouts de ce gazon : supporte l'ombre et des tontes très courtes et fréquentes;
Inconvénients de ce gazon : très sensible au piétinement.

Gazon fétuque rouge traçante

 

 

Atout : gazon plus vert en été que les autres fétuques.

 

Inconvénients : qualité moindre que les autres fétuques, gazon moins fin et moins résistant.

Gazon fétuque demi-traçante

 


Atout : gazon fin, dense et esthétique ; bonne résistance au piétinement.

 

Inconvénients: résiste mal aux longues périodes de sécheresse, jaunit.

Gazon fétuque gazonnante

 

Atout : gazon encore plus fin, plus dense et plus esthétique que la fétuque demi-traçante; supporte des tontes très courtes.
Inconvénients : comportement hivernal très variable selon les variétés, bien lire les étiquettes.
Pour ces trois espèces, des progrès importants en matière de tolérance au piétinement et de tolérance aux maladies ont été réalisés aujourd'hui.

Gazon fétuque élevée

 

 

Environ 10 % des semences gazon commercialisées, intérêt grandissant en raison des progrès réalisés sur ces semences.
Atout: bonne résistance au piétinement, à l'arrachement, aux maladies, aux températures élevées, à la sécheresse et aux excès d'eau ; bonne durée dans le temps.
Inconvénients : gazon grossier, peu dense, au comportement hivernal médiocre même si ces défauts commencent à être grandement améliorés.

Gazon fétuque ovine bovette

 

 

Pour pelouse d'ornement principalement.
Atout: gazon jardin très dense et de bel aspect ; bonne résistance à la sécheresse même sur sol pauvre, reste très vert même par été sec.
Inconvénients : comportement hivernal médiocre, mauvaise résistance au piétinement et très long à se mettre en place.

Gazon pâturin des prés

 

 

Pour terrain de sport principalement ou gazon jardin très utilisé par les enfants.
Atout : très bonne résistance au piétinement, à l'arrachement, à la chaleur et au froid.
Inconvénients : sensible aux maladies (rouille); soins particuliers lors de la mise en place; doit être présent en forte proportion dans les mélanges gazon afin de concurrencer les autres espèces.

Les agrostides

 

 

Pour un gazon haut de gamme très dense et très fin, avec beaucoup d'entretien.
Atout : il s'agit de l'une des espèce la plus résistante au froid; supporte des tontes très basses et fréquentes;
Inconvénients : mauvaise résistance au piétinement et à la sécheresse; arrosage obligatoire l'été pour éviter le jaunissement; soins importants à apporter au terrain avant le semis; très petite taille des semis.

La fléole bulbeuse ou reine de l'hiver

 

 

Atout : bonne résistance au piétinement et à l'arrachement ; bon comportement l'hiver, c'est l'espèce la plus résistante au froid.
Inconvénients: gazon assez grossier ; craint la sécheresse ; travail important au moment du semis ; nombre de variétés commercialisées faible.

 

En résumé...

Après avoir déterminé l'utilisation de votre gazon jardin (usage ornemental, de détente et d'agrément ou de sports), il convient de porter un regard attentif sur la qualité des variétés composant vos semences pour gazon jardin, ainsi que leur complémentarité en regard de l'utilisation prévue, sachant qu'il existe depuis 1987 un Label Rouge "Gazon de Haute Qualité" destiné à faciliter votre choix des semences et à valoriser le travail d'amélioration des variétés des différentes espèces de graminées.

Mise en oeuvre et entretien de votre gazon de jardin

 

Quelle que soit l'utilisation de votre gazon (ornement, détente, sport), dans tous les cas une bonne préparation du terrain avant les semis est indispensable.

 

Quand planter le gazon ?

 

La meilleure période pour planter du gazon est le printemps : avril, mai, juin, en tout cas avant les fortes chaleurs mais il est possible également de semer au début de l'automne (septembre, octobre), au moins 5 semaines avant les premières gelées pour que votre gazon soit déjà bien installé et résiste au froid.

 

Comment planter son gazon ?
Préparation du terrain : délimiter l'emplacement de votre futur gazon, puis retourner la terre sur au moins 20 cm de profondeur avec une bêche ou encore mieux un motoculteur ; émietter les mottes et râtisser pour enlever les cailloux et niveler le sol ; tasser le sol (une bouteille de gaz fait très bien l'affaire si vous n'avez pas de rouleau adapté à cet usage!).
Semis : semer en effectuant deux passages croisés, généralement les boîtes servent de semoir, elles sont pouvues de trous qui vous dispensent d'acheter un épandeur ou d'effectuer un semis à la volée, plus aléatoire.
Finition : enfouir les graines de gazon de quelques millimètres en grattant la surface de la terre avec un râteau ; épandre 3 à 5 mm de tourbe fine et repasser le rouleau ; arroser en pluie fine puis tous les jours jusqu'à l'apparition des premières pousses.

 


Toutefois, une fois votre gazon bien installé, si vous voulez le garder comme aux premiers jours, des soins attentifs sont indispensables, même si vous avez pris soin à l'achat de veiller à la qualité des semis quant à leur résistance au piétinement, à la sécheresse, au froid, etc.

 

Entretien de votre gazon
Printemps : désherbage une fois à l'aide d'un herbicide gazon; en cas de sécheresse, arrosage régulier de préférence le soir ; tontes régulières (1 fois par semaine).
Eté : arrosage régulier le soir en cas de sécheresse.
Automne : on peut passer un rouleau aérateur, et, après les dernières tontes (avant le gel), épandre un engrais gazon anti-mousse.
Hiver : en février, épandre un engrais-désherbant-antimousse afin de combattre mousse, mauvaises herbes et de fertiliser votre gazon et en mars, enlever la mousse morte au râteau et passer un aérateur et un scarificateur.