Impôts, taxes, dépenses 2012

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 12 juin 2019


Pour ne pas être surpris par les mauvaises nouvelles financières, le mieux est de savoir ce qui vous attend : cela vous évitera de mauvaises surprises et vous permettra de mettre les fonds nécessaires de côté pour payer ces taxes, dépenses et impôts variés et nombreux en 2012 !

Logement

Les propriétaires qui achètent un logement neuf en 2012 pour faire un investissement locatif (dispositif Scellier) n'auront plus 22% de réduction d'impôt mais seulement 13%.

L'exonération des plus-values immobilières pour les ventes réalisées dès février 2012 ne sera totale qu'au bout de 30 ans, au lieu de 15 ans précédemment. Les résidences principales restant, quant à elles, totalement exonérées.

Plus de prêt à taux zéro pour l'achat d'ancien, il sera réservé au neuf. Il sera accordé sous conditions de ressources.

Les avantages fiscaux liés à la rénovation énergétique des logements (crédit d'impôt développement durable) sont fortement diminués.

Consommation

La TVA est relevée de 5,5% à 7% sur une large gamme de produits et ce également pour les travaux du bâtiment dans la rénovation.

Hausse du gaz de 4,4%.

Hausse du prix du TGV.

Côté impôts sur le revenu

Au-dessus de 250 000€ ou 500 000€ pour un couple, taxation à 3% en supplément de l'impôt sur le revenu (dont le taux supérieur reste fixé à 41% ) ; pour un revenu supérieur à 1 000 000€ pour un couple, 4% de taxation supplémentaire.

Retraites

Les retraites de plus de 24 000€ par mois seront au-delà taxées à 21% et les indemnités de départ seront taxées dès 72 700€ au lieu de 106 000€.

CSG

Les exonérations seront diminuées et les revenus versés par la sécurité sociale y seront désormais soumis.

Avantages fiscaux

Ils sont revus à la baisse sur les investissements dans le capital des entreprise (loi madelin).

Revenus du capital

Les prélèvements obligatoires (actions, assurance vie, revenus foncier) prennent un coup de chaud en passant de 12,3% à 13,5%. Les prélèvements forfaitaires sur les dividendes sont relevées de 19% à 22% et l'exonération des plus-values mobilières au bout de 8 ans est supprimée.

Santé

Après l'allongement de la liste des médicaments non remboursés, c'est une hausse de 3,5% des mutuelles qui va intervenir dans les mois à venir.

Salaire

Hausse du Smic de 2,4% sur l'année, hausse du RSA de 1,4.

Bon ça ne fait pas lourd de bonnes nouvelles ! Ah si, www.maison-construction.com reste gratuit et vous informe de tous les meilleurs plans, et peut être que l'année 2012 nous réserve d'autres bonnes surprises, qui par essence nous sont encore inconnues

;-)