Jardin paysagé : faire soi même

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 21 juin 2019


un jardin paysagé c'est un peu la carte de visite de votre maison

Ayant abordé le thème du jardin utilitaire avec la création d’un potager, intéressons-nous maintenant au jardin paysagé (ou jardin paysager) et sa réalisation; nous parlons ici du jardin extérieur.

Jardin : prolongement de l'espace intérieur

La créativité, le savoir-faire et l'esthétique de votre intervention, tout comme dans votre habitation d'ailleurs, seront le reflet de vos goûts et de votre personnalité et feront de votre extérieur un prolongement évident de votre espace intérieur.

Tout comme dans votre maison, le choix des matériaux, des dalles jardin, de l'éclairage, des meubles, de l'agencement, de la décoration et donc du style (classique, naturel, ....) fera de votre espace extérieur un lieu convivial où vous aimerez flâner, vous reposer, recevoir des amis, et un lien avec la nature qui évoluera en même temps que les changements de saison.

Jardin paysagé : faire soi même
Jardin paysagé : faire soi même
faire-soi-même-un-jardin-paysagé
Le jardin paysagé doit être pratique et esthétique

L'idée, si vous envisagez de faire vous-même votre jardin paysagé, est de réussir le mariage subtil entre les côtés pratique et esthétique de votre création.

Avant de vous précipiter, il est essentiel de réfléchir et d'organiser l'agencement entre les différentes scènes, sur papier, afin que l'équilibre entre les masses remplies et les masses vides fonctionne harmonieusement (escalier jardin, aménagement jardin, bordure jardin, clôture jardin, jardin meuble...).

Il faudra également prévoir les chemins et voies d'accès ou "circulations essentielles" de votre jardin paysagé, comme les appellent les paysagistes, qui relieront les zones entre elles, donnant vie à l'ensemble et vous emmenant vers les centres d'intérêt que vous aurez choisis :

  • un banc où se reposer qui offre la meilleure vue sur le jardin ou sur l'extérieur s'il est attrayant,
  • une vasque,
  • un bassin,
  • une tonnelle,
  • une piste de boules,
  • terrasse jardin, etc.

L'allée principale, celle que vous utiliserez le plus régulièrement, contrairement aux allées secondaires, doit pouvoir accueillir deux personnes de front, une brouette, etc...et aura donc une largeur minimum de 1 m.

Jardin paysagé : faire soi même
Jardin paysagé : faire soi même
faire-soi-même-un-jardin-paysager
Quel style choisir pour votre jardin paysagé ?

Il convient également de réfléchir au style de votre jardin paysagé, qui doit être personnel et en cohérence avec votre intérieur et l'environnement extérieur (climat, arbres existants, mer, forêt, jardin en bois, etc...) ainsi qu'au temps que vous serez en mesure de lui consacrer.

Un style de jardin classique, c'est-à-dire avec une structure et des lignes bien dessinées, des haies bien taillées, des espaces compartimentés, demandera plus d'entretien qu'un jardin naturel ou contemporain, plus sauvage et moins policé, où la symétrie et l'ordre ont moins d'importance.

La tendance est au mélange des deux styles qui permet, selon les humeurs, d'apprécier un espace plutôt qu'un autre.

D'autres éléments importants influent sur la réussite, l'équilibre et l'harmonie de votre jardin : la nature du sol, l'orientation du terrain et la bonne exploitation de la surface, de la forme du terrain et du vis à vis.

Jardin paysagé : importance de la nature du sol

Comme pour le potager, les plantes, fleurs, arbustes ou arbres sont sensibles à la nature du terrain et s'épanouiront mieux dans un sol plutôt qu'un autre.

Jardin paysagé : quoi planter dans un sol humifère?

Fleurs : astilbe, certains bégonia, fougères, filipendule, gentiane, certains iris, lobélia, mimulus, impatiens, primevère, pervenche...
Arbres, arbustes : albizzia, aulne, rhododendron, bambou, azalée, bouleau nain, charme, catalpa, cyprès, magnolia, certains cerisiers...

Jardin paysagé : faire soi même
Jardin paysagé : faire soi même
faire-soi-même-un-jardin-paysagé
Jardin paysagé : quoi planter dans un sol calcaire?

Fleurs : achillée, ail décoratif, alysse, cosmos, chardons bleus, euphorbe, certains géraniums, lavande, certains pélargonium, potentille...
Arbres, arbustes : seringa, oléaria, genevrier, véronique, millepertuis, fuschia, deutzia, clématite, bambou, etc.

Jardin paysagé : quoi planter dans un sol lourd ?

Fleurs : arum, certains bégonias, centaurée, colchique, digitales, perce-neige...

Jardin paysagé : quoi planter dans un sol glaise ?

Arbres, arbustes : aulne blanc, cognassier du Japon, certaines bruyères, troène, certains peupliers...

Jardin paysagé : quoi planter dans un sol sablonneux et sec ?

Fleurs : agapanthe, ail décoratif, amaryllis, armoise, estragon, bruyère commune, centaurée, chrysanthème, digitale...
Arbres, arbustes : oléaria, certains pins, romarin, santoline, tamaris...

Jardin paysagé : quoi planter dans de la terre de bruyère ?

Arbustes : rhododendron, bruyère, camélia, cassiope, hortensia...

Jardin : importance de l'orientation et de l'exposition du terrain

Il ne faut pas croire que toutes les plantes ont besoin de soleil ; certaines s'accommodent très bien de la mi-ombre, voire de l'ombre : impatiens, anémone, bégonia, certaines campanules, cyclamen, fuschia, certains géraniums, hosta, etc.

Jardin paysagé : petite ou grande surface ? Forme du terrain ?

Que votre terrain soit petit ou grand, votre réflexion et étude préalables de l'agencement selon vos goûts et vos inspirations doivent conduire à l'harmonie.

Un espace correctement aménagé maintient l'équilibre entre les différentes zones du jardin, évitant l'écueil trop souvent constaté, d'un trop-plein de plants ou de zones surchargées sur les côtés et vides au milieu. Il est préférable, afin d'accrocher le regard, de susciter l'intérêt et l'imagination et d'inciter à la découverte, de créer des "pièces" différentes, comme dans votre habitation, qu'un chemin approprié permettra de découvrir. Vous pouvez également avoir recours à des petites haies, végétales ou non, à des différences de niveaux, des escaliers, etc.

Une autre erreur consiste à refléter les limites naturelles du terrain avec une autre haie, rendant ainsi l'espace plus petit, car délimité. Il vaut mieux, dans le cas d'un petit jardin, attirer l'attention à l'intérieur, cacher des espaces à l'aide d'écrans plutôt que de tout laisser voir d'un seul coup en délimitant l'espace et en ayant une pelouse qui suit la forme du terrain.

Il existe d'autres astuces comme par exemple poser, pour votre chemin, des briques dans le sens de la longueur plutôt que la largeur.

Les haies dans un jardin paysagé

Préférez les haies végétales aux essences variées aux hauts murs en béton.

Le mélange des espèces, outre le côté esthétique (arbustes à feuillage persistant, floraison décalée, floraison parfumée, colorée, etc...) rendra votre haie moins fragile en cas de maladie, les espèces n'étant pas toutes sensibles aux mêmes problèmes. Même si vous êtes pressés d'être à l'abri des regards, il est préférable d'opter pour des jeunes plants qui s'adapteront beaucoup mieux que les grands sujets. Les haies font partie des premières plantations à effectuer.

Une fois votre choix arrêté quant à la structure globale de votre jardin paysagé, le moment est venu de commencer les travaux. Soyez réaliste, faites-le en plusieurs étapes, afin d'économiser temps et argent. Commencez par les travaux lourds avec ou sans déplacement de terre (terrasse, allées, clôtures, escaliers...); poursuivez par la plantation des haies, arbres et arbustes; nettoyez les différentes aires de plantation (gazon, fleurs...) et finissez par les semis.

Haie : protection vis à vis

La haie remplit plusieurs fonctions dans le jardin : elle vous protège du vis à vis et vous donne un sentiment de sécurité et de bien être, l'impression d'être chez soi et caché des regards, mais elle a également un rôle de structuration du jardin et de protection contre le vent.

Haie : brise-vent

Si vous optez pour des brise vent artificiels (ex brande, canisse...), prenez garde de ne pas utiliser d'obstacles totalement étanches (ex mur en béton) qui serviraient de tremplin au vent violent et accentueraient les dégâts sur vos plantations. En attendant que votre haie soit à bonne hauteur et donc opérationnelle, vous pouvez utiliser un brise-vent artificiel provisoire.
Exemple d'une haie brise-vent, haute taillée latéralement.

Jardin paysagé : faire soi même
Jardin paysagé : faire soi même
haie-jardin-paysager
Haie : quels végétaux utiliser pour une haie soumise au vent ?

Arbustes : cotonéaster, hortensia, pyracanta, genévrier, oléaria, muriers...
Arbres : aubépine, mimosa, pin, saule, cyprès, houx, tamaris, érable, charme, châtaignier, chêne, frêne, hêtre, noyer, platane, peuplier, tilleul, séquoia...

Utilisez, à la plantation, de solides tuteurs et espacez les arbustes de 0,75 m et les arbres de 3 à 4 mètres. Pour une haie très efficace, n'hésitez pas à planter plusieurs rangs en quinconce (3 ou 4) : les grands arbres derrière, puis les arbustes du plus grand au plus petit dans les intervalles.

Haie : structuration du jardin
  • Les haies de bordure (chemin, massif) : haies basses (max 50 cm); végétaux le plus utilisés : romarin, lavande, santoline, buis (haie à la française), bruyère, véronique arbustive... ou des fleurs selon vos goûts.
  • Les haies de rosiers
  • Les haies défensives (ex pyracanta, houx)
  • Les haies bocagères, c'est-à-dire composées d'essences variées; avantages : moins d'entretien; formes, couleurs et hauteurs variées c'est-à-dire haie plus vivante, moins stricte; espacement minimum entre les arbuste : 60 cm; préférez des jeunes plants même si vous êtes pressés.
  • Les haies colorées et parfumées : berberis pourpre, troène argenteum ou aureum, chèvrefeuille, seringa...
  • Embellir sa haie : avec des plantes grimpantes qui coloreront une haie trop sombre ou composée d'une seule espèce (ex : clématite, pois de senteur, capucine vivace - floraison rouge écarlate -, rosiers grimpants, haricots d'Espagne, ipomée...) ou par la réalisation d'une plate-bande devant la haie avec des fleurs annuelles ou vivaces (œillets, soucis, hostas, digitales...).