La tuile, un produit régional naturel

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 24 juin 2019


En France, la couverture des toitures est très largement réalisée en tuiles de terre cuite, des tuiles issues d'un savoir-faire séculaire déclinées en 3 grandes familles : les tuiles canal, les tuiles plates et les tuiles à emboîtement, réalisées à partir d'argile choisie pour ses qualités plastiques et minéralogiques. La terre est d'abord extraite de carrière, mélangée puis malaxée longuement, puis découpée pour être ensuite moulée et colorée avec des pigments naturels. Une fois les tuiles crues façonnées, elles sont séchées puis cuites entre 900 et1100°C et enfin contrôlées.

Cette apparente facilité de production ne doit pas faire oublier la très grande variété de tuiles dont nous disposons en France avec des spécificités régionales très marquées. Chaque région peut voir plusieurs styles de tuiles s'implanter sur un même territoire au cours de l'histoire pour des raisons économiques, culturelles ou climatiques, ce qui donne une identité souvent remarquable.

La tuile a su s'adapter au climat et aux contraintes de pose sur des charpentes parfois très complexes. Selon la taille et la forme de tuile que vous choisirez, sachez que le nombre de tuiles au m² peut varier de 10 à 70 !

Dans l'Est de la France, Bourgogne, Lorraine, Alsace, Franche-Comté, Marne, Champagne-Ardennes, on trouve au moins 10 sortes de tuiles traditionnellement implantées. L'Alsace est connue pour ses tuiles plates en écaille arrondies au bout ; tout comme la Bourgogne qui utilise beaucoup de tuiles plates carrées ou en écaille, parfois même multicolores et vernissées créant des motifs sur les toits. La Lorraine est partagée entre tuiles plates, tuiles à emboîtement (à petit moule) et même, héritées de la colonisation romaine, des tuiles canal, tout comme en Champagne-Ardennes !

En PACA et dans le Sud-Ouest, en Corse et dans le grand Ouest, ce sont les tuiles canal qui dominent le paysage même si les tuiles à emboîtement galbées ont progressé ces dernières décennies.

En Pays de Loire, Île-de-France et Normandie, la tuile plate domine même si les modèles sont très différents les uns des autres ainsi que les coloris. Toutes sont réalisées avec l'argile du terroir gardant parfois la couleur naturelle de l'argile extraite.

Cette grande diversité permet d'avoir dans chaque gamme des variations de forme, de taille du pureau (partie visible qui reçoit la pluie), de disposition des tenons (partie sous la tuile pour la tenir), de coloris... Le choix esthétique offert aux utilisateurs est très large.