Lasure naturelle bois

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 12 juin 2019


Le bois doit rester un produit sain

On peut aimer le bois et cependant avoir envie de le traiter de manière tendance ou traditionnelle mais pour cela, faut-il encore trouver un produit sain et naturel, respectant l’environnement ! Il existe de plus en plus de produits qui utilisent la chimie verte comme par exemple certaines lasure bois...

Le bois requiert souvent un traitement (contre les xylophages) sauf dans quelques cas particuliers ou pour des essences spécifiques comme par exemple le chêne, le robinier ou le chataîgnier qui peuvent traverser les décénnies sans traitement si ils sont coupés au bon moment.

Mais qu'en est-il du traitement final pour changer ou améliorer l'aspect final du bois ?

Les produits utilisables pour décorer le bois
  • La peinture
  • La cire
  • La lasure
  • Le vernis
1. La peinture naturelle bois

Elle permet de donner divers aspects à votre bois : mat, satiné ou brillant ; on utilisera des peintures à la chaux, à la caséine, à l'huile de lin cuite ou crue ou la célèbre peinture rouge ou brun de Falun ; on peut également faire soit même sa propre peinture à base de pigments, d'huile de lin et d'un siccatif sans plomb ... attention cependant à la quantité si vous utilisez de l'essence de térébenthine car c'est un irritant.

De nombreuses marques bio se lancent dans la peinture naturelle bois, attention cependant à ne pas payer un produit 5 fois son prix pour finalement acheter soit un produit bricolé, soit un produit sans réel contenu bio. La composition doit apparaitre de manière lisible sur l'emballage.

2. La lasure naturelle bois ?

De nouvelles familles de lasure naturelle (et de peintures) bois voient le jour, pour certaines issues de la chimie traditionnelle qui évolue vers une chimie plus verte.

Elles sont plus des lasures faiblement toxiques (souvent à base d'eau et d'autres composants moins verts) que de véritables lasures bio, ce qui est déja une grande avancée.

Pour les puristes, les lasures bio sont à base d'Huile de lin cuite, alkyde d’huile de soja, diatomée, argile, silice, talc exempt d’amiante, isoparaffine, par exemple ou cire d’abeille, cire de carnauba, huile de bois, huile de lin. On les trouve chez les marchands de produits bio sérieux.

3. Les vernis

Les vernis suivent bien sûr le même chemin en devenant plus verts ; vous trouverez des aquaréthane chez presque toutes les grandes marques ; pour les écologistes, il faudra là encore aller chercher chez les marques pointues, souvent allemandes qui proposent des vernis Huile de lin, huile de lin cuite, alkyde d’huile de soja, colophane, argile, talc exempt d’amiante, silice (satiné), isoparaffine, retardateur de peau sans oxime, siccatif sans plomb.

4. Les cires

La marque Biopin par exemple propose des cires entièrement bio à base de cire d'abeille et d'huiles végétales..

Liants : cire d’abeille, cire de carnauba, huile de lin. Solvants : terpènes d’agrumes. Adjuvant : siccatif exempt de plomb et de baryu
Liants : cire d’abeille, cire de carnauba, huile de lin.
Solvants : terpènes d’agrumes
Adjuvant : siccatif exempt de plomb et de baryu

Pour les grandes marques traditionnelles, ils travaillent sur des gammes Ecolabel ou similaires ; dommage que nous n'ayons pas de visibilité claire sur le contenu réel de ces certifications.

Actuellement le label le plus exigent est le Le label allemand l'Ange Bleu (Blau Engel) créé en 1978 : il est le plus ancien label écologique au monde.

Les peintures ou lasures labellisées Ange Bleu sont soumises à un contrôle strict : teneur en COV autorisée en quantité infimes (700 parties par millions), teneur maximale en formaldéhyde de 10mg/kg et sont exclus du label, les composants considérés comme toxiques ou très toxiques, cancérigène, mutagène ou reprotoxiques (les métaux lourds, les biocides...).

Avant de choisir votre peinture, cire, vernis ou lasure naturelle bois, lisez bien les étiquettes !