Les murs porteurs

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 25 juillet 2019


Les murs porteurs sont l'ossature de votre habitation : ils assurent la solidité et la qualité de la maison. 

Les murs porteurs sont positionnés en périphérie de l'habitation et parfois au milieu ; ils sont là pour assurer la tenue de la construction. Ils en sont la colonne vertébrale et peuvent être réalisés en divers matériaux ; les plus courants sont sans conteste le parpaing, la brique, la pierre, le bois mais ils sont de plus en plus concurrencés par des matériaux novateurs, industriels ou non, parmi lesquels la paille, le chanvre, les panneaux sandwichs, l’acier, etc.

Aujourd'hui les murs porteurs sont en matériaux très divers.

  • Béton cellulaire
  • Brique pleine
  • Parpaing
  • Paille
  • Pierre
  • Brique monomur
  • Terre pisé
  • Bois

Par sécurité, les murs porteurs ne doivent en aucun cas être modifiés sans les conseils d’un expert et le chantier devra être réalisé par un professionnel.

Les murs porteurs sont posés sur les fondations qui leur assurent la stabilité

Principe de l'assise des murs porteurs

L'assise d'un mur porteur, c'est la fondation et donc plus largement le terrain sur lequel cette fondation est posée. On veillera donc à la qualité du terrain en tout premier lieu. Puis la fondation devra être étudiée et proportionnée en fonction du bâtiment prévu.

Principe de la verticalité des murs porteurs

Lors de la mise en oeuvre, le mur porteur doit être monté de niveau afin que la charge soit entièrement reportée sur la semelle (fondation), ce qui évitera les faux aplombs, sources de fissures dans le temps.

Principe des renforts hauts des murs porteurs

Les renforts hauts ou chainages permettent de lier les murs périphériques entre eux, évitant ainsi des fissures en cas de légers mouvements de terrains.

Murs porteurs en Thermopierre, le monomur révolutionnaire

Le Thermopierre est une combinaison d'eau, de sable, de chaux et d'air, ce qui lui confère les caractéristiques d'une pierre (solide, dur, indéformable, imputrescible et ininflammable) et les caractéristiques d'un isolant (l'air emprisonné dans les alvéoles est le meilleur des isolants).
Respectueux de l'environnement et économe en énergie, le Thermopierre répond à toutes les exigences de notre époque. Ses hautes valeurs d'isolation et son bilan écologique positif en font un des matériaux traditionnel d'hier, d'aujourd'hui et de demain...

Présent sur les marchés français et européens depuis des décennies, le Thermopierre, connu aussi sous le nom de béton cellulaire, est produit et commercialisé sous la forme d'un système complet destiné au gros oeuvre de tous types de constructions : le système de construction Ytong-Siporex.

Les murs réalisés en Thermopierre sont porteurs, isolés et respirent. Ils sont parfaitement adaptés à la réalisation de bâtis durables, écologiques dans une démarche HQE®.
Avec une conductivité thermique de lambda de 0,10 W/m.k, le monomur Thermopierre « nouvelle génération » permet d’obtenir des murs porteurs de 30 cm présentant une résistance thermique de 3,03 et de 3,63 m²K/W en 36,5 cm !

Le monomur Thermopierre permet des économies d’énergie encore plus substantielles pouvant aller jusqu’à 50 % par an, révolutionnant ainsi le monde du gros œuvre.

Après avoir posé le linteau voir vidéo précédente, la démolition ou démontage du mur porteur peut commencer; selon le type de construction on procédera de manière différente : pour un mur porteur en pierre, notre choix s'est porté sur le perforateur et la meuleuse d'angle pour percer la porte; le premier pour casser, la deuxième pour découper de manière propre les bords.