Photovoltaique

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 21 juin 2019


L'énergie solaire, personnellement je n'y comprends rien ; entre les diverses technologies, l'immense offre des marques, les produits chinois omni-présents, les rendements très différents, le vieillissement des panneaux, l'avancée des technologies, les difficultés à se faire raccorder, le prix de rachat qui varie, les clients victimes d'entreprises indélicates qui posent mal et cher...

Photovoltaique : éclaircissements.

Nous avons donc pris le temps de faire un tour des acteurs du marché et des différents systèmes pour vous donner une vision plus précise, d'une activité qui parfois ressemble à la ruée vers l'or.

Photovoltaique : les différents systèmes de panneaux solaires ...

Nous ne parlerons ici que du photovoltaïque, c'est-à-dire la production de courant électrique à partir de panneaux composés de cellules photovoltaïques exposés au soleil, et cela, quelle que soit la technologie des panneaux utilisés.

La production peut être destinée à la production et donc raccordée au réseau ERDF ou prévue pour une utilisation en autonomie (vous consommez le courant produit).

Quatre grandes familles de panneaux photovoltaïque

Photovoltaique
Photovoltaique

de gauche a droite

Les panneaux photovoltaiques monocristallin (49% du marché) : carré, sombre et de couleur homogène.
Les panneaux photovoltaiques polycristallin (42% du marché) : irisé, souvent bleuté.
Les panneaux photovoltaiques couches minces silicium amorphe : teinte brun - noir.
Les panneaux photovoltaiques couches minces tellurure de cadmium : marron à gris sombre.
Photovoltaique
Photovoltaique
Photovoltaique : courant produit

Le courant produit est du courant continu ; il faut donc, à la sortie de l'installation, un onduleur qui transforme le courant continu en courant alternatif, puis le courant traverse votre compteur et est injecté dans le réseau public.

Oui mais quels panneaux photovoltaique choisir ?

Difficile de répondre simplement... même en le souhaitant et c'est là que le solaire reste complexe : environ 60 marques sont représentées en France, soit plus de 450 types de modules et 27000 modèles.

Certains modules polycristallins sont de très mauvaise qualité, mais pas forcément venant de chine ; il faut prendre le temps de trouver des chiffres et des tests sur le matériel que vous propose l'installateur.

Sinon une solution est de consulter l'ADEME ou de faire confiance aux grandes marques comme l'allemand Q-cells, Schott, SunTech power, LG electronics... ou de lire le magazine photon par exemple ou plein soleil, pour se documenter.

Attention aux arnaques !

Le photovoltaïque à concentration, qu'est-ce ?

Nouveau système qui permettra d'augmenter le rendement des panneaux silicium à 27% en concentrant la lumière grâce à des sortes de loupes.

Les prix de l'installation photovoltaique

Une installation moyenne photovoltaique en résidentiel représente entre 18 et 25m² de capteurs pour une production de moyenne de 2,5kWc ; montant moyen du kit posé, 20 000€.
Rentabilité d'une installation photovoltaïque : il faut compter pour un particulier en moyenne entre 8 et 10 ans pour rentabiliser l'investissement au tarif actuel de rachat.

Installation photovoltaïque

L'installation photovoltaique est bien moins complexe que par le passé d'autant plus que les installateurs s'occupent des démarches auprès de la mairie, du Conseil général et des architectes des bâtiments de France.

La norme UTE C15-712-1 décrit les normes à respecter pour la pose d'une installation raccordée au réseau public.

Raccordement au réseau

De 1 à 3 mois, et souvent plus proche de 5 mois avec l'installation.

Les chiffres du solaire en France
En 2008 la France produisait 55MWc ; deux ans plus tard, elle en produit 900MWc
•On peut estimer à 25 000 emplois créés la filière solaire en quelques années.
•Le prix de rachat du Kwh fixé par l'état a été revu à la baisse pour les installations résidentielles de plus de 3kWc ainsi que les bâtiments industriels, tout comme le crédit d'impôt mettant un coup de frein à la production ; un moratoire doit être établi en mars 2011.
•Pour le résidentiel de moins de 3kWc, le prix reste inchangé à 58c/€ le kWh et devrait être garanti pendant 20 ans ; par contre, le crédit d'impôt est passé de 50 à 22% en 2011. Certaines régions y ajoutent une subvention.
•Le surcoût de production de ce rachat est financé par l'ensemble des consommateurs qui paye une taxe, le CSPE.
•On appelle BIPV les systèmes intégrés au bâti et validés par l'Adème et la DGEC.
•Environ 85% du matériel de production est importé.

Depuis mars 2010 les installations photovoltaiques doivent être vérifiées par le consuel.