Portail jardin, comment choisir ?

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 12 juin 2019


Votre jardin possède un accès piéton ou voiture et vous souhaitez fermer cet accès, vous installerez donc un portail de jardin ou un portillon. Comment le choisir ?

Quel matériau, quelle taille, quel budget, quel type d'installation, quel mode de fermeture, quelle réglementation ? ... Voici à quoi nous tenterons de répondre dans cet article en passant en revue, comme toujours, les possibilités pour tous les budgets, de quelques euros à plus de 5000 €.

La réglementation

L'article R. 421-12 du Code Civil précise les types de clôtures pour lesquels vous devez faire une déclaration. Le plus simple est donc de consulter votre mairie et le PLU en vigueur pour être dans les règles. Vous devrez vraisemblablement faire une déclaration préalable CERFA 13703-01 accompagnée d'un plan de situation, plan de masse et d'un descriptif du projet. Attention aux distances minimum à respecter par rapport à la limite du terrain (arrêté d'alignement), dans certaines communes le portail devant se situer à 5 m du bord de la route pour éviter tout risque d'accident quand vous stoppez devant chez vous.

Une fois en règle, vous pourrez choisir le modèle de portail de jardin à moins que vous ne résidiez dans un lotissement où certains modèles sont imposés pour conserver l'esprit architectural du lieu. Si vous êtes hors lotissement, votre choix se fera entre des portails en bois, en PVC, en aluminium, en acier, coulissants ou battants, motorisés ou manuels, de largeurs standard ou sur mesure... (pour information, voici les largeurs standard des portillons et portails : 100 cm, 300 cm ou 350 cm).

Le type de portail

- Le portail battant : pour installer ce type de portail de jardin, deux piliers ou deux murs et le tour est joué. Scellé de chaque côté, il vient butter sur un système central au sol de blocage des deux panneaux, on ouvre soit un, soit deux vantaux.

Avantages : facile à installer, disponible en bois, acier, pvc et aluminium, version motorisée (bras articulés) ou manuelle. C’est le produit industriel le moins cher.

- Le portail coulissant : version généralement motorisée, le portail coulissant permet un gain de place à l'ouverture. On peut l'installer lorsqu'il est positionné sur un mur droit offrant un espace de dégagement latéral au moins égal à la taille du passage et du système d'entraînement. Pour la mise en place, il faudra prévoir un seuil parfaitement de niveau avec un rail conducteur, un système de fixation de chaque côté du mur pour la fixation des guides de coulisse.

Avantage : le gain de place.

Les matériaux du portail de jardin

Le bois n'est pas forcément le plus adapté des matériaux pour un portail de jardin industriel en raison du poids et de l'entretien nécessaire.

L'aluminium, au contraire léger et imputrescible mais plus cher, permet de réaliser de beaux portails, solides et facilement manœuvrables.

L'acier reste un incontournable pour son prix, sa solidité et la richesse de ses formes (portail sur mesure par un ferronnier)

Quant au PVC, il a fait une belle percée ces dernières années.

On peut ajouter que le portail de jardin est également le portillon qui conduit au potager, au verger et que, pour quelques euros, vous pouvez réaliser avec du bois fendu, des planches, de l'osier ou des palettes, un portillon de jardin très original et presque gratuit.