Portrait d'architecte : Véronika Saille

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 24 juin 2019


Portrait d'architecte : Véronika Saille

Cette jeune architecte DPLG, diplômée de l'Ecole d'Architecture de Paris la Villette, réalise seule, après avoir travaillé 5 ans en agence, cette maison remarquable.

Un chantier comme celui-ci, avec des contraintes fortes, n'est pas de tout repos comme premier projet, mais le challenge valait la peine et c'est un vrai bonheur que de voir le résultat fini.

Des particularités pour cette maison, qu'il a fallu résoudre techniquement, en restant dans le budget prévu. C'est un Compagnon-charpentier, spécialisé dans les charpentes d'églises, qui a réalisé celle-ci et une société spécialisée dans les bâtiments tertiaires qui a fait le mur rideau double-hauteur de la façade sud.

maison-d-architecte
maison-d-architecte

L'implantation de la construction a été dictée par des contraintes liées à la topographie naturelle du terrain. La volumétrie se présente comme un corps de bâtiment en rectangle de 16mx8m d’emprise. Le plan de la maison se divise en deux parties : une aile occupée par un vaste séjour double hauteur - salle à manger - cuisine en liaison avec mezzanine et une autre accueillant les chambres - salles de bains et buanderie.

maison-d-architecte
maison-d-architecte

Le living, la salle à manger et la cuisine se composent autour d’un escalier en béton ouvert sur l’ensemble du volume double hauteur et donnant accès à la chambre « maître » de l'étage. Le mur d’échiffre structure l’ensemble du plan de la zone de vie, l’espace respire comme un poumon.

maison-architecte
maison-architecte

L’espace de vie n’offre que des zones fonctionnelles aux limites ambigües cernées par des écrans de mur, voire des découpes de plafonds délimités par des changements de niveaux. Ainsi peut-on librement circuler dans l’espace de vie dans un mouvement à la fois circulaire en rez-de-chaussée et vertical de bas en haut.

maison-d-architecte
maison-d-architecte

Si le plafond jaillit jusqu'à 6m de hauteur dans le séjour, il reste bas et intime au-dessus de l’entrée, la cuisine et la salle à manger. Le séjour est baigné de lumière naturelle par le mur rideau tout hauteur, tandis que la fenêtre de la cuisine cadre le paysage de la vallée. Un dispositif filtrant la lumière et garantissant l’intimité se fait par un store en toile tendue. Le séjour bénéficie d’un deck en bois sur pilotis béton dont le porte-à-faux lui donne l’impression de flotter au-dessus du paysage.

maison-d-architecte
maison-d-architecte

La façade principale Sud est composée d’un mur rideau double hauteur et d’un bardage en panneaux stratifiés compact. L’effet de calepinage en quinconce rythme la façade grâce à un jeux alterné de deux couleurs : rouille et brun/orangé. Le mur rideau forme un retour d’angle en Ouest et épouse la forme de la pente du toit jusqu'à sa sous face. Ainsi, la façade devient plus légère et aérienne. La palette et l’effet texturé du paysage et du ciel se reflètent dans la translucidité du mur rideau en contraste avec l’aspect rectiligne et cubique du reste de la construction.

Propriétaire : Privé
Architecte : Véronika saille vsa.architecte@gmail.com
Lieu : Bretagne, Morbihan (56)
Programme : maison de deux étages avec un sous sol, comprenant, un séjour, une salle à manger, une cuisine, 3 chambres, deux salles de bains, une mezzanine, une buanderie, un garage, un cellier, 2 terrasses
Surface : Shob 250m²/Shon 165m²
Structure : maçonnerie béton, structure mur rideau en aluminium noir, toiture en structure bois lamelle collé, couverture en zinc.
Chauffage : système de chauffage au sol par géothermie.
Ventilation : Vmc
Coût : 280.000 euros hors honoraires architecte

Contrainte: site en pente, l'orientation