Quelle philosophie derrière le choix de ma maison ?

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 21 juin 2019


Lors du choix de votre maison, vous allez vous engager lors d'une décision prise, pour les uns sur un coup de cœur lors d'une visite de maison témoin ou lors du visionnage d'un catalogue constructeur, pour d'autres après mûre réflexion et maintes visites, mais ce choix n'est jamais anodin. En effet, derrière cet achat majeur dans une vie se cache une philosophie de vie, des valeurs fortes, des choix faits pour soi et pour les membres de sa famille. Une adhésion ou un rejet de notre mode de vie.

Si les français attribuent 22% de leur budget à la maison en moyenne, plusieurs raisons : le prix de l'immobilier qui ne cesse de grimper, la concentration en France sur quelques grosses métropoles qui font exploser les prix, l'engouement des Français pour la maison individuelle et la pierre en général, valeur refuge face aux incertitudes de la fiscalité, le grand nombre de résidences secondaires... des facteurs qui font que la France est assez atypique en Europe.

Posséder sa maison est le rêve de 75% des français et pourtant nous n'avons que 57% de propriétaires contre 65% pour la moyenne Européenne. Plusieurs explications à ce paradoxe : le curieux aménagement de notre territoire avec des régions désertes et quelques métropoles saturées, les aides au logement et primes qui poussent le marché immobilier à la hausse, la taille du parc logement sociaux, la hausse des prix de l'immobilier de plus de 130% depuis 1998 en France, ce qui interdit à nombre de locataire de pouvoir acheter et en particulier les primo-accédants.

Seuls aujourd'hui les propriétaires qui revendent un bien ou ceux qui ont un apport personnel assez important et des revenus confortables peuvent encore espérer devenir propriétaires, ce qui réduit le marché des candidats. Les changements de conditions d'attribution du PTZ+ (Prêt à Taux Zéro) au début de l'année 2013 ont également une incidence néfaste sur le marché.

Quelle philosophie derrière le choix de ma maison ?
Quelle philosophie derrière le choix de ma maison ?

Mais derrière ce tableau un peu noir se dessinent quand même des pistes optimistes : le ralentissement des prix de l'immobilier constaté depuis quelques années qui joue en faveur des futurs acheteurs, la baisse des taux d'intérêts, les mesures fiscales fin 2013 annoncées par le gouvernement favorisant les transactions .. devraient redonner le sourire à certains. Le développement du télétravail devrait également être une priorité pour permettre à des salariés d'investir dans les régions où l'immobilier reste plus accessible tout en télé-travaillant et, enfin, ne désespérons pas qu'un jour la décentralisation devienne une vraie volonté.

Acheter une maison ou la faire construire est en effet un choix philosophique mais trop souvent guidé par des impératifs purement économiques. Ce qui au final devient pour beaucoup non plus un vrai choix mais une fausse contrainte assez peu conforme aux rêves et envies du ou des propriétaires.

Quelques communes sont arrivées à proposer des lotissements très bien placés et de taille humaine, intégrant la vie de la commune à ces nouvelles zones urbaines sur des parcelles de taille respectable (entre 600 et 800m²). Mais, pour ce faire, faut-il encore que la commune puisse absorber et mixer ces nouvelles populations et leur offrir des équipements et un tissu associatif vivant afin d'éviter le phénomène «dortoir» avec des habitants aspirés par la ville la plus proche, ne passant dans leur petite ville que pour rentrer et sortir de chez eux.

Quelle philosophie derrière le choix de ma maison ?
Quelle philosophie derrière le choix de ma maison ?

Vivre dans une maison isolée à la campagne est pour certains l'idéal mais attention, si cette formule présente de vrais nombreux avantages pour les amoureux des espaces verts, vivre loin des structures publiques, des lycées, musées, cinémas, transports en commun, hôpitaux, lieu de travail.. certains déchantent rapidement surtout au prix du carburant et au moment où les enfants deviennent adolescents.

Avant de se lancer dans une construction maison, un petit jeu : essayez de répondre à ces questions et d'en créer d'autres à partir de cette liste :

• Que serait la maison idéale pour vous ?
- Matériau, forme, équipements, jardin...
• Où se situerait-elle ?
- Environnement, type de commune, région, altitude...
• Quelle surface ?
- Qui l'occupera, quels coûts de fonctionnement, garage, atelier, salle de gym, piscine...
• Quel environnement ?
- Ville, village, campagne, banlieue de métropole.

En explorant ces points, vous pourrez mesurer si au final votre projet semble totalement irréalisable ou si, au contraire, vous pouvez assez facilement y accéder ; parfois il est important de faire des compromis et parfois il faut savoir aussi rester fidèle à ses envies. Une maison ne doit pas devenir une contrainte insupportable dans une vie de famille, synonyme de privation, même si elle demande un effort.

Pour mémo / un couple qui gagne 3500€/mois et ne souhaite pas dépasser un taux d'endettement de 30% (ce qui est déjà important), si il peut faire un apport personnel de 30 000€ pourra emprunter environ 150 000€ sur 15 ans et 200 000€ sur 25 ans ; si on met ces chiffres en regard des prix de l'immobilier dans 5 villes en France, voilà ce que ce couple pourra acheter avec 200 000€.

Lieu

Prix € /m² maison

Surface m² maison +

surface terrain m²

Proche banlieue de Lyon, Toulouse, Nantes, Bordeaux, Montpellier

2500

80

400

Nice, Cannes, Ile de France

3800

50m²

0

Limoges, Épinal, Rodez

1300

140m²

1000

Guéret, Saint Pourçain

1000

200

3000

Dieppe, Bayeux, La-Roche-sur-Yon, Perpignan

1800

150

800