Récup, comment bricoler moins cher ?

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 12 juin 2019


Si vous aimez bricoler, vous aurez vite constaté que le bricolage permet parfois de faire des grosses économies par rapport à l'intervention d'un professionnel mais, au final, s’équiper dans les magasins de bricolage revient cher surtout qu’il est nécessaire d’acheter des lots d’articles. Alors comment se faire plaisir en bricolant soi-même sans se ruiner ? Voilà quelques idées et conseils pour économiser quelques euros sur tous les postes, ce qui, en fin d'année, peut faire une très belle somme !

Inutile de vous parler sur internet des sites qui proposent des promos toute l'année, que ce soient les quincailleries en ligne, les vendeurs d'outillage ou les sites d'annonces gratuites. Mais connaissez-vous les sites de dons ou de troc et d'échange de bricolage ? Plus confidentiels, on peut parfois trouver sur ces sites de bonnes affaires et faire profiter les internautes de nos propres matériaux en fin de chantier, un bon moyen de faire des économies solidaires.

Les magasins hard discount de bricolage sont sur certains produits mieux placés que les grandes enseignes, attention cependant à ne pas regarder que le prix car acheter des matériaux ou produits bas de gamme peut vite s'avérer être de fausses économies ; prenons deux exemples :

Si vous construisez une cabane de jardin et que c'est votre seul projet, une visseuse à 70€ fera l'affaire ; si par contre vous auto-construisez votre maison... vous userez 4 visseuses de mauvaise qualité pour finir le chantier et en plus vous n'aurez eu ni la puissance, ni l'ergonomie d'une visseuse à 250€ pour travailler !

Idem pour une lasure bois, si vous protégez un abri outil au fond du jardin, vous pouvez le faire avec une lasure premier prix mais si c'est pour vos volets et huisseries, prenez une marque professionnelle qui durera 3 fois plus longtemps. Elle coûtera sûrement deux fois plus cher mais la protection durera plus longtemps. Pensez que ce qui est fastidieux, c'est le travail de préparation et le temps de peinture des volets et portes.

Pensez aussi aux dépôts-vente qui parfois ont des articles démodés pas chers que vous pourrez démonter pour récupérer du bois, des ferrures, des charnières… Idem pour les vide-greniers, de nombreux vendeurs se débarrassent de caisses avec des outils, de la quincaillerie, des équipements divers, de la plomberie…

Mais c'est curieusement la récupération dans la rue qui donne parfois les résultats les plus surprenants. Dans les villes, les gens ne portent la plus souvent pas leurs meubles en déchetterie mais les déposent pour les encombrants à côté des poubelles. On trouve là des meubles anciens partiellement abîmés mais en noyer ou en bois massif de grande qualité, tout comme des éviers, des lavabos, des étagères, des anciens frigos qui, une fois démontés, peuvent vous fournir des plaques de tôles, des vis, des équerres... Sans parler des palettes en bois (pas les palettes Europe, traitées et consignées) qui, abandonnées ci et là, permettent de nombreuses transformations et récupération de bois de sapin.

Pensez enfin à vos amis et connaissances qui peuvent avoir des produits ou matériaux en surplus et faites du tric avec eux, une bonne façon de ne pas se laisser envahir dans le garage et de rendre service :-)

Encore une chose, la meilleure économie c'est de ne pas gaspiller ; alors achetez ce dont vous avez besoin en calculant bien avant, rangez vos peintures à l'envers et vos sacs de ciment dans des sacs poubelles, c'est aussi ça les économies.