Scellement chimique

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 10 juillet 2019


Comment sceller des charges lourdes dans un matériau creux ou plein, avec un produit haute résistance ? Voir la vidéoscellement chimique en fin d'article !

L'utilisation de chevilles pour fixer des charges lourdes n'est pas la meilleure solution. Voyons, dans le cas de charges lourdes, comment utiliser le produit de la marque Fischer.

Spécificité du scellement chimique: permet de sceller dans un matériau creux mais également dans un matériau tendre comme le béton cellulaire, ou encore des bétons durs ou des matériaux pleins....

Scellement chimique : dans un parpaing ou un moellon

Particularité du parpaing : creux

 

Inconvénient : lorsque l'on met une charge lourde la surface est très faible pour retenir la cheville..

Solution : utilisation d'un tamis, préperçage du trou à la dimension du tamis, injection du produit bi-composant fischer, pose de la tige filetée qui servira à ancrer la charge lourde, séchage...

Le produit Fischer : un pistolet bi composant avec deux pousseurs, ajouter l'embout mélanger pour mélanger les deux composants en un composant homogène, ne pas utiliser le début de la cartouche, attendre que le produit soit bien homogène, injecter le produit dans le tamis, le produit s'écarte et passe par les trous du tamis pour devenir un bloc extrêmement dur..

info : une tige de 10 mm enfoncée de 10 cm dans un mur peut supporter une charge de 850 kg....

Scellement chimique : dans un matériau plein

Perçage 2 mm au-dessus du diamètre de la tige, en profondeur on ancre de 8 à 12 fois le diamètre..

 

Important : penser à dépoussiérer une fois qu'on a percé le support, surtout sur un mur vertical, souffler à l'intérieur pour enlever tout résidu qui empêcherait le produit d'adhérer correctement ; on injecte directement le produit dans le trou, puis on ajoute la tige, séchage....

Scellement chimique : dans du béton cellulaire

Principe du tamis ; faire un trou conique dans lequel on injecte le produit Fischer qui va se répandre plus largement à l'arrière selon le principe du cone inversé dont la force de traction sera reportée sur tout le matériau et non simplement sur l'axe.., séchage.