Tableau et circuit

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 21 juin 2019


Dans un premier temps, voyons comment votre habitation est alimentée et gardez à l'esprit qu'une installation électrique bien faite doit être conforme à la norme NF C 15-100 et être, au préalable, bien pensée sur plan.

La sécurité électrique : un problème à ne pas prendre à la légère

Selon l'étude menée en 1998 par l'Observatoire national de la sécurité électrique (ONSE) : parmi les 16 millions de logements de plus de 30 ans, 46 %, soit plus de 7,3 millions, ne répondaient plus aux règles de sécurité. Il faudrait ajouter à ce nombre, chaque année, 300 000 logements supplémentaires. Parmi ces 7,3 millions de logements, 2,3 millions étaient équipés d'installations électriques particulièrement dangereuses : contacts électriques directs, mises à la terre inadaptées, risques multiples...

(Source minefi.gouv.fr)

Installation électrique : la norme NF C 15-100

La norme impose, afin de garantir une protection optimum :

  • un appareil général de coupure et de protection (AGCP),
  • une protection différentiels à haute sensibilité pour tous les circuits différentiels ("type A") sur les circuits lave-linge et plaques de cuisson, le sectionnement du "fil-pilote",
  • une réserve libre de 20% du tableau électrique
  • et un repérage et schéma installation.
les prises de courants 10/16 A seront munies de sécurité enfant,
un conducteur de protection équipotentielle (masse) dans tous les circuits,
des sections imposées pour les fils conducteurs, adaptées au type de circuit.

tableau-électrique-maison
tableau-électrique-maison