Tout savoir, les peintures

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 12 juin 2019


Peinture bois, peinture métal, peinture plastique, peinture sol, peinture carrelage, peinture plafond, peinture cuisine et salle de bain, peinture décorative (glacis, patine à l'ancienne..), peinture magnétique, peinture tableau noir, peinture hydrofuge, peinture radiateur ...... : l'offre peinture est gigantesque ! Lisez les étiquettes, et faites vos choix en connaissant leurs propriétés et caractéristiques qui sont très variables.

Les peintures à l'eau

La peinture acrylique

Composition : pigments et liant (émulsion eau + résine acrylique)
Mise en oeuvre : monocouche ou bicouche (support poreux, qualité de la peinture médiocre, mauvais état du support....) ; de nombreux effets possibles et rendus : marbré, fondu, glacis, mat, brillant, satiné....
Utilisation : tous supports, toutes pièces
Qualité : faible odeur, tous supports, nettoyage des outils à l'eau, ne jaunit pas, moins toxique que la peinture à l'huile (pas ou peu d'émission de COV), de plus en plus de labels écologiques ..
Inconvénient : rapidité de séchage (il existe des peintures acryliques à séchage ralenti) ; application délicate

La peinture vinylique

Composition : pigments et liant acrylo-vinylique
Mise en oeuvre : peinture surtout utilisée en mélange pour réaliser des effets ou alors en sous-couche sur support poreux
Utilisation : tous supports, toutes pièces
Qualité : idem que peinture acrylique
Inconvénient : peu de choix, peinture de qualité assez chère, application délicate

La peinture alkyde

Composition : résines alkydes en solution dans l'eau
Mise en oeuvre : monocouche ou bicouche
Utilisation : tous supports, toutes pièces,
Qualité : allie qualités peintures à l'eau et à l'huile, très bonne résistance
Inconvénient : tendance au jaunissement, moins bonne stabilité dans le temps que la peinture acrylique

La peinture naturelle (biologique, écologique)

Composition : composants naturels d'origine végétale ou minérale (huile de lin, agrume, craie, silice,....) ;
Mise en oeuvre : selon le support, de 1 à 3 couches, séchage plus long que les peintures classiques, peinture toute prête ou à diluer avec de l'eau
Utilisation : tous supports, toutes pièces (certaines sont lessivables)
Qualité : produit écologique non toxique, pas d'odeur, très respirant, application facile, nettoyage matériel à l'eau, prix en baisse...

Les peintures à l'huile


Elles sont amenées à disparaître au profit des peintures à l'eau, plus saines, et des peintures écologiques. Elles sont soumises à une stricte réglementation.
Il s'agit des peintures glycérophtaliques, époxy et polyuréthanes.

Peinture mate, brillante, satinée ou laquée ?

Peinture mate : si elle retient peu la lumière et masque les légères imperfections du support, elle est plus sensible aux salissures est est déconseillée dans les pièces très utilisées (cuisine, salle de bain...); recommandée pour les plafonds.


Peinture brillante : plus résistante que la peinture mate, la peinture brillante est surtout utilisée pour la cuisine ou les endroits à fort passage (couloir, entrée...); apporte de la luminosité grâce à un effet miroir.


peinture satinée : effet miroir satiné reflétant la lumière et facilité d'entretien, recommandée dans les pièces à vivre et pièces soumises à la condensation (salle de bain, cuisine);


Peinture laquée : encore plus de brillance et d'effet miroir pour les peintures laquées pour encore plus de profondeur et de luminosité ; le support doit être parfait car la moindre irrégularité sera très visible....