Traiter le bois (préventif)

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 21 juin 2019


traiter le bois en préventif

Tout le monde connait le xylophène qui est une substance utilisée pourtuerlesinsectesxylophages. Le bois dehors est en effet soumis à rude épreuve : insectes, froid, UV du soleil brûlant de l'été.

Même si quelques essences de bois résistent relativement bien à l'extérieur (bois qui devient cependant gris...), traiter et nourrir le bois ne peuvent que prolonger sa durée de vie. Petit tour d'horizon des différents traitements possibles.

Les essences de bois pour l'extérieur et qui poussent en Europe

Le douglas, le châtaignier, le mélèze, le robinier, l'épicéa auxquels on peut ajouter le cédre d'Amérique du Nord (issu de forêts PEFC) ; pour les essences venant d'Afrique et d'Asie, disons que nous ne voyons pas l'intérêt de faire venir des bois exotiques souvent pillés à des pays victimes de déforestation, nécessitant un transport de plusieurs milliers de kilomètres, alors que nous avons tous les bois et procédés nécessaires en Europe !

Pour traiter ces bois extérieurs plusieurs procédés

Le sel de bore

Le sel de bore permet de traiter les bois d'une manière préventive contre l'attaque des insectes et des champignons (c'est donc un xylophène). C'est un minéral naturel extrait d'anciens lacs salés aux USA. Le sel de bore n'est pas un traitement curatif. En extérieur les bois doivent être protégés par de la lasure bois extérieure ou une peinture à l'huile afin d'éviter que le sel de bore ne soit délavé.

Nouvelle réglementation fin 2010
Les sels de bore possèdent une double fonction dans le traitement des bois de construction : insecticide et fongicide, il traite le bois contre les xylophages et les champignons lignivores ; ignifugeant, il retarde la propagation du feu en cas d'incendie en dégageant des molécules d'eau lorsqu'il se trouve en présence d'une flamme. Fréquemment utilisé dans le traitement du bois de construction, les sels de bores, acides boriques et autres borates... seront soumis dès 2010 à un classement CMR Reprotoxique (mise en danger possible pendant la grossesse et risque de perte de fécondité). Cette nouvelle réglementation restreindra également son emploi dans la construction aux seuls professionnels.

Les traitements bois industriels

Traitements industriels recommandés pour toutes boiseries et menuiseries extérieures, en curatif (et préventif éventuellement); les insecticides fongicides et anti-termites sont recouvrables par toutes les finitions : vernis, lasures, peintures.

Le bois traité en autoclave: l'autoclave est une cocotte minute de grande taille dans laquelle le bois est mis sous vide et sous pression. Le principe de ce procédé est de remplir toutes les cavités du bois de produit / de solution de traitement du bois. On peut mettre différents produits plus ou moins nocifs.


Le bois rétifié ou bois cuit : la technique est de cuire le bois autour de 212°C, le bois prend alors une couleur de miel et sent les épices; il devient stable en dimension et protégé des insectes et champignons.

L'oléothermie ou traitement par imprégnation d'huile : inspiré d'une méthode traditionnelle associant bois et huiles végétales, le procédé OLEOBOIS consiste à imprégner en profondeur ce matériau d'un mélange d'huiles végétales et d'adjuvants naturels chauffé à basse température (

Ce procédé, qualifié de traitement oléothermique, se décompose en trois phases distinctes qui assurent chacune une fonction différente.

  • La phase de chauffe vaporise l'eau du bois, crée à coeur un état de pression et relaxe les contraintes internes du matériau.
  • La phase de refroidissement condense la vapeur d'eau, ce qui génère une pénétration en profondeur de l'huile formulée.
  • La phase de séchage à l'air finalise l'imprégnation et permet d'obtenir rapidement un aspect sec.

traitement bois
traitement bois

source oléobois.fr

traitement bois
traitement bois
Le vernis bois

Deux grandes familles de vernis :

Les polyuréthane base solvants

Les vernis polyuréthane en phase aqueuse :ce vernis est adapté à la protection de toutes les menuiseries extérieures (volets, portes, fenêtres, chalets...) soumises aux intempéries, rayonnement, il sèche rapidement.

Huiles pour bois

Le dégriseur bois est destiné au nettoyage et au détachage des boiseries extérieures ayant subi les agressions des intempéries et des champignons bleuissants.

Les saturateurs de bois :

Huile de lin
La plus utilisée dans les peintures naturelles à base d'huile. Pour diminuer le temps de séchage qui est assez important (15 à 24 heures à 20°C), on ajoute des siccatifs.

Il existe des saturateurs séchage rapide Aquaréthane industriels chez les marques connues ; le saturateur bois protège, nourrit et embellit les bois extérieurs en leur apportant une belle finition "bois huilé".

Lasures bois

Incolore ou teintée, la lasure laisse le bois apparent. Une fois appliquée elle forme un film microporeux. Les lasures de qualité doivent avoir un extrait sec élevé, qui augmente la résistance dans le temps. Elle s'utilise sur tous types de bois. La teneur en résine lui donne une plus grande résistance, les bois peu imprégnables comme le châtaignier, nécessitent une sous couche, qui favorisera l'accrochage; les lasures peuvent êtres incolores ou traitées avec des pigments.

Peintures bois

Peinture bois base solvants ou eau : la peinture micro poreuse permet de protéger, décorer et rénover les boiseries extérieures et intérieures. Elle protège en laissant respirer le bois et le fongicide traite le matériau.
Les peintures dites à l'eau ont comme base principale de l'eau mais possèdent quand même des solvants

Eau = 40 à 65 %
Solvant = 10 à 15 %
Résines = 15 à 25 %
Tensioactifs, conservateurs, biocides = 2 à 4 %
Charges, pigments = 2 à 20 %
Résidu, métaux lourds, impuretés = 0 à 0,2 %

Composants produits industriels traitement bois

Résines alkydes, acryliques, polyuréthanes, époxydes , Métaux lourds : cadmium (interdit en Suède), chromates, acétones, toluène, xylène.

Composants produits naturels :
Huile de lin, résines naturelles, pigments minéraux, oxydes de métaux, teintures végétales, Eau, essence de térébenthine, terpènes d'agrumes (distillation de peaux d'agrumes pressées à froid).

Les produits bio

La patine de l'indien : composée essentiellement de silice colloïdale, silicate de potassium, borates (sels de Bore) et eau, la Patine pétrifie le bois, le rendant extrêmement dur, limitant les attaques d'insectes.

Sel de bore : fongicide
Protection pour le bois à huile de cèdre : nourrit et protège des xylophages

traitement bois
traitement bois

L'authentique peinture rouge de Falun contient des pigments de minéralisation de la mine de Falun. À partir du minerai pauvre en cuivre, effrité après une longue période, se forme de "la terre rouge" qui contient, outre du cuivre, un composé rare d'ocre de fer, d'acide de silice et de zinc qui possède un effet de conservation du bois.
Source http://www.maison-ecolo.com

Reconnaître les essences de bois