Un mur à rénover

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 21 juin 2019


Rénovation mur, travail de maçonnerie

Lors de la rénovation d'un ouvrage en maçonnerie, il sera important de bien évaluer le type de votre support afin de pouvoir choisir le produit et le procédé le mieux adapté pour rénover votre mur...

Avant de rénover, les différents types de supports

La pierre : plusieurs types de pierre peuvent avoir été employés, à définir.
  • Le béton : peut être ancien ou neuf.
  • Le mortier : sable et ciment ou bâtard (sable, ciment et chaux).
  • Enduit minéral : on vérifiera la solidité.
  • La terre : murs en pisé.
  • Les blocs préfabriqués type parpaings ou plus anciens (machefer).
  • La brique.
Rénovation : préparation du mur

Première chose à faire, sonder le support et éliminer toutes les parties non fixées ou pulvérulentes.

Un mur à rénover
Un mur à rénover
Nettoyage du mur

Une fois les parties non solides éliminées, on passera idéalement le mur au nettoyeur haute pression ou, si cela n'est pas possible, au tuyau d'arrosage afin de dépoussiérer et de finir de faire tomber les particules accrochées ; on peut également brosser le mur.

Reprise du mur à rénover

Le support peut être d'un seul matériau ou, comme dans cet exemple, composé de plusieurs matériaux : pierre, brique et mâchefer (résidu de haut fourneau) ; on emploiera donc diverses techniques en fonction des zones.

Un mur à rénover
Un mur à rénover

Pour la partie en pierre, on creusera les joints afin d'éliminer les parties abimées et on utilisera un enduit d'une dureté compatible avec le type de pierre ;

pour la partie du mur en briques, on enlèvera les briques qui sont fissurées ainsi que celles ayant été recouvertes par un enduit ciment non respirant puis on les remplacera en veillant à les sceller avec un mortier bâtard ou à chaux ;

pour le mâchefer, on ôtera les particules qui s'effritent.

Un mur à rénover
Un mur à rénover

parpaing de machefer

Une fois nettoyé et dépoussiéré, le support sera préparé pour la première passe.


Pour le mâchefer on grillagera la zone afin d'offrir à l'enduit choisi une surface d'accrochage fixe et d'un seul tenant ; le grillage ne favorise pas spécialement l'adhérence entre le mâchefer et l'enduit, mais il permet de créer une plaque d'enduit primaire qui ne se fissurera pas ; de plus, il est ainsi fixé mécaniquement dans le mur par des pointes galvanisées de 100mm et assure donc un maintien de l'enduit .

Un mur à rénover
Un mur à rénover
Rebouchage et garnissage mur

Un mur à rénover
Un mur à rénover

La préparation d'accrochage pourra varier en fonction de votre budget ; vous pouvez très bien faire votre primaire avec de la chaux hydraulique et du sable fin assez liquide sous forme d'un gobetis d'accrochage.

Si vous souhaitez investir dans une solution toute prête et teintée, diverses marques proposent des primaires d'accrochages à base de chaux, de sable et d'adjuvants de leur composition (Parexal, weber.cal) qui permettent de réaliser la planéité des murs et sont compatibles avec la plupart des supports de maçonnerie, des plus aux moins résistants, en fonction de leur classement CS (résistance à la compression).

On fera un premier passage pour commencer à garnir les trous, puis, une fois sec, un deuxième passage pour finir de boucher avnt un troisième passage avec l'enduit de finition.

L'avantage de la chaux est son élasticité, son pouvoir respirant et sa très bonne adhérence sur les matériaux divers comme le béton ancien, la pierre, le mâchefer, le pisé.

Rénover un mur en béton

Par contre pour une reprise sur un béton récent ou un béton banché, on préfèrera un complexe de reprise à base de résine d'accrochage qui permettra de lier la couche de béton séchée à la fraiche (exemple Sikalatex).

Rénover un mur en pierre

Définir quel type de pierre puis demander conseil à votre marchand de matériaux local.

Le mortier : sable et ciment ou bâtard (sable, ciment et chaux)
reprise avec un enduit à la chaux hydraulique ou mélangé 30% ciment 70% chaux + sable.

Enduit minéral :
reprise avec enduit minéral

Rénover un mur en terre

La terre : on devrait en fait parler de béton de terre ; il doit être rénové à la terre crue, eau terre à base d'argile et gravier ; pour les soubassements, on rajoutera de la chaux hydraulique comme liant.

Rénover un mur en parpaings

Les blocs préfabriqués type parpaings :
On pourra faire un enduit chaux, chaux et ciment.

Rénover un mur en brique

La brique :
Pour refaire les joints, un mortier à la chaux hydraulique sera parfait.