Vendre un appartement

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 21 juin 2019


Découvrez les bonnes méthodes pour vendre votre appartement rapidement.

Vous avez comme projet la vente d'un appartement ? Pour limiter les frais d'agence immobilière, qui sont variables selon les villes et peuvent s'élever jusqu'à 8% (surtout si vous n'avez pas l'âme d'un négociateur) vous souhaitez vous occuper vous-même de cette transaction. Retrouvez ci-après des informations sur les démarches imposées par la législation lors d'une vente appartement et sur celles que vous devez entreprendre pour vendre vite et bien votre appartement.

Vente d’appartement et diagnostics immobiliers

Une fois votre décision prise de vendre votre appartement, à votre charge de faire réaliser les diagnostics immobiliers obligatoires imposés par la législation si vous ne voulez pas être tenu comme responsable de vices cachés :

Le prix de la plupart des diagnostics est proportionnel à la taille du bien.

  • Diagnostic de Performance Énergétique : validité 10 ans et réalisé par un professionnel agréé, le DPE estime la quantité d'énergie (ainsi que de gaz à effet de serre) dégagée par le logement en le classant dans une des 7 catégories prévues par la législation (A à G), les logements les plus économes en énergie se situant dans la classe A. Tarif entre 90 et 140€
  • État des Risques Naturels et Technologiques : validité 6 mois, cet état ne concerne que les logements (maison ou appartement) situés dans une zone à risques au niveau sismique et inondations. Les informations sur ces risques sont consultables en mairie. Tarif entre 10 et 30€
  • Gaz Naturel / Électricité : validité 3 ans, ces diagnostics sont à faire réaliser par le vendeur si les installations de gaz naturel et d'électricité sont vieilles de plus de 15 ans. Tarif autour de 110€
  • Plomb : ce diagnostic ne concerne que les logements construits avant le 1er janvier 1949. Tarif de 100 à 220€
  • Amiante : d'une durée illimitée, ce diagnostic est à faire réaliser pour les logements d'habitation construits avant le 1er juillet 1997. Tarif de 80 à 130€
  • Termites : validité de trois mois, ce diagnostic immobilier est obligatoire pour les logements situés dans une zone à risque définie par arrêté préfectoral. Se renseigner en mairie. Tarif autour de 80€
  • Loi Carrez, pas de limite de validité. Tarif autour de 80€

Certains diagnostiqueurs proposent des Packs complets autour de 400€ pour faire baisser le prix global.

S'il est possible, pour la vente d'un appartement ou d'une maison de signer la promesse ou le compromis de vente* sans l'aide d'un professionnel agréé (notaire, avocat, agent immobilier) sous seing privé, nous vous conseillons cependant au minimum de lui faire relire l'acte (on trouve des modèles sur Internet) pour plus de sécurité surtout si vous souhaitez y insérer des conditions particulières. Par contre, la signature de l'acte de vente définitif se fera dans tous les cas chez le notaire.

* Différence entre promesse unilatérale et compromis de vente : ces deux actes sont très ressemblants au niveau des mentions qui doivent paraître et du résultat, il s'agit d'un véritable engagement que seules les clauses suspensives peuvent dissoudre.

Sur quels média annoncer la vente de son appartement ?

Aujourd'hui, les sites en ligne de vente de biens immobiliers sont légion et le choix se fera en fonction de la visibilité du site sur les moteurs de recherche, de sa crédibilité au niveau de la qualité de l'annonce, du nombre d'images que vous pouvez publier, de votre choix entre annonce gratuite ou payante. N'hésitez pas à multiplier les annonces, à en parler autour de vous, à utiliser les réseaux sociaux comme Facebook, à créer pourquoi pas votre propre mini site pour présenter les points forts de votre appartement et multiplier les chances d'une vente rapide.

Vente appartement : conclusion

Projet complexe, la vente d'un bien immobilier qu'il s'agisse d'un appartement ou d'une maison, exige de la disponibilité tant au niveau de votre planning que de votre état d'esprit. Si vous êtes dans une période de stress, faites appel à une agence immobilière ou utilisez les compétences d'un mandataire immobilier dont les frais sont généralement réduits même si aujourd'hui le marché, tendu, offre de réelles opportunités de négocier les frais dans la plupart des agences.

Pour estimer la valeur de votre appartement, comparez dans les agences des biens similaires, sur internet également et, si possible, des appartements qui se vendent ou se sont récemment vendus. N'oubliez pas que dans la même rue, quartier, type d'immeuble, il n'y a pas que la surface qui compte pour fixer un prix (voir critères ci-dessous).

Attention à une erreur courante, surévaluer le prix de votre appartement ! Si votre bien reçoit des visiteurs et qu'aucun ne fait d'offre d'achat ou de contre-proposition, ne cherchez pas, c'est que le ratio Qualité/Prix n'est pas au rendez-vous, après à vous de définir l'urgence de la transaction ! Le prix du marché est important mais la réalité du logement vendu l'est encore plus (absence de terrasse, orientation au nord, bruit, transports en commun éloignés, commerces distants…) ; à vous de baisser le prix pour que les deux parties soient satisfaites.

Si la vente peine, vous devrez peut être faire appel aux services de Home Staging, un(e) professionnel(le) de la décoration et de la vente de biens immobiliers qui, pour quelques centaines d'euros, vous conseillera sur les améliorations nécessaires pour rendre votre appartement plus « sexy ».

En tout cas, préparez-vous à répondre jour (et nuit !) aux éventuels acquéreurs qui souhaitent toujours davantage d'informations sur le bien et veulent être rassurés, être certains que leur achat est le bon ! Préparez-vous à effectuer les visites, les deuxièmes visites, les troisièmes… bref un métier quoi !