VMC ou ventilation mécanique contrôlée

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 21 juin 2019


Tout savoir sur la ventilation, VMC simple flux, double flux, hygroréglable
La VMC ou ventilation mécanique contrôlée d'une habitation est essentielle pour la sensation de confort mais également pour une hygiène de vie agréable. La maison et les produits qui la composent dégagent des composants organiques volatiles (COV) qui peuvent être dangereux à long terme. Toute la difficulté est de gérer le rapport renouvellement de l'air, pertes caloriques et confort acoustique....

VMC et ventilation : la régulation de l'hygrométrie est un paramètre important

En plus de la vapeur d'eau générée par la cuisson, la combustion des gaz, les bains, les douches, le linge, chaque personne produit environ 1 à 1.5 litres d'eau par jour. Cette eau se répand sous forme de vapeur d'eau dans la plupart des pièces.
Une hygrométrie régulée permet donc de contrôler la formation de moisissures, qui peuvent avoir un impact nocif sur la santé.
VMC ou aération naturelle obligatoire depuis 1982

Depuis 1958, les pièces doivent avoir une aération et, depuis 1978, une directive sur le débit contrôlé est apparue ; un logement doit donc comporter des entrées d'air dans toutes les pièces et des sorties dans les pièces techniques (wc, salle de bains, cuisine).

  • Dans les logements un peu anciens, on trouve cette ventilation sous la forme de bouches d'aérations rondes ou carrées que, malheureusement, beaucoup de gens bouchent pour éviter l'entrée d'air froid en hiver ! Entre les pièces, les aérateurs doivent également permettre une circulation interne de l'air.
  • Pour les bâtiments non rénovés ayant plus de 40 ans, les échanges d'air sont assurés par la nature même de la structure (fenêtres simple vitrage, portes et fenêtres présentant des défauts d'étanchéité, etc...). Selon les normes actuelles, le volume d'air des pièces principales doit être renouvelé une fois par heure.
  • La pose d'une VMC ou la mise en place d'une aération naturelle est une obligation légale (arrêtés du 24/03/1982 et du 28/10/1983) pour tous les logements postérieurs à 1982, collectifs ou individuels.
Comment choisir sa VMC ou Ventilation Mécanique Contrôlée ?

Avant de choisir votre VMC, que ce soit pour les ventilations naturelles ou pour les ventilations mécaniques controlées, voici les éléments qu'il faut prendre en compte :

Choisir sa VMC en fonction du volume de la pièce en m3

Une pièce de 5m par 6m et de 2.50m de hauteur représente un volume de 75m3 (6x5x2.5=75); pour connaître le débit de votre VMC ou de vos grilles d'aération, il est nécessaire de consulter la documentation technique de celle-ci.

Choisir sa VMC en fonction des pièces à ventiler

Le débit de renouvellement d'air conseillé par une vmc est :

  • pour un séjour 88m3/h,
  • pour une chambre 44m3/h,
  • pour un wc environ 90 m3/h,
  • pour une salle de bain environ 150m3/h,
  • pour la cuisine 250 m3/h.


Attention : La capacité de votre VMC doit pouvoir assurer ces débits au minimum et ce 24/24H !!!


Les différents types de VMC

La ventilation naturelle

Il s'agit d'un ensemble de bouches reliées à un ou plusieurs conduits d'aération assurant une bonne ventilation.

Ces systèmes s'installent plus facilement dans les maisons peu habitées, comme les maisons de campagne, car ils ne demandent pas d'entretien et leurs coûts énergétiques restent peu élevés !

Par contre, pendant l'hiver, il est difficile d'éviter les pertes énergétiques puisque :

  • La surface de grille nécessaire en prise d'air en façade est de 60 cm².
  • La surface de grille nécessaire ou le passage sous porte entre les pièces est égale à 120cm².
  • La surface de grille nécessaire pour la sortie d'air est de 100cm² pour la cuisine et de 80 cm² pour la Salle de Bains.
Principe-de-la-vmc
Principe-de-la-vmc

La VMC ou ventilation mécanique contrôlée

Il s'agit d'un ensemble de dispositifs destinés à renouveler l'air présent à l'intérieur de votre habitation, notamment pour les pièces dites humides comme la salle de bains, les toilettes, la cuisine, etc.

Lorsque l'on souhaite avoir une bonne ventilation dans une maison, il est important de laisser rentrer et circuler l'air ; pour cela, on ménage des évents à cet effet, sur les hauts de portes et de fenêtres pour limiter la sensation de courant d'air froid.


La VMC simple flux est utilisée pour créer des courants d'air

(minimum obligatoire pour construction neuve)

Le principe de la VMC simple flux réside dans l'évacuation de l'air vicié. Des bouches, réparties au niveau de pièces spécifiques comme la cuisine, la salle de bains ou les WC, permettent l'extraction de l'air grâce à un petit moteur.

Les évents, placés au niveau des portes et des fenêtres, complèteront le dispositif pour permettre ainsi ces entrée et circulation d'air.
Elles fonctionnent 24h/24 et 7j/7 et sont adaptées aux maisons sans problème particulier d'humidité ou de zone très bruyante.


les-différents-types-de-ventilation-maison
les-différents-types-de-ventilation-maison
VMC : Atouts

  • conformes aux normes actuelles,
  • s'installent soit dans les constructions neuves, soit dans les maisons rénovées.
  • durée de vie : environ 15 ans


VMC: Inconvenients

  • les pertes énergétiques, en hiver, sont importantes
  • engendrent souvent un surcoût de consommation
  • entrée de bruit dans la maison en zone bruyante
  • Coût avec accessoires : De 120 à 250 euros selon le nombre d'entrées (sans pose)


La VMC hygroréglable est utilisée pour réguler l'hygrométrie en fonction des besoins


Adaptée à tous les types d'habitation, la VMC hygroréglable, en plus de réguler le flux d'air, permet de gérer l'hygrométrie de l'habitation. La taille de l'orifice d'extraction varie en fonction du degré d'humidité de la pièce, ce qui permet de gérer au mieux les pertes de chaleur, notamment en hiver.

vmc hygroreglable : Atouts
  • matériel amorti rapidement grâce aux économies d'énergie
  • limite déperdition de chaleur mais pertes quand même
  • règle l'humidité ambiante
  • confort
  • durée de vie environ 15 ans
vmc hygro : inconvenients

  • consommation électrique plus importante
  • plus cher à l'achat mais permet une meilleure gestion de l'énergie rejetée
  • entrée de bruit dans la maison en zone bruyante

Coût avec accessoires : à partir de 400 euros selon nombre d'entrées (sans pose)


La VMC double flux est utilisée pour réguler la température intérieure grâce à la chaleur de l'air expulsé

L'extraction et l'apport d'air sont réalisés de manière mécanique ; l'air, capté à l'extérieur, est amené par une bouche unique dans un échangeur et chauffé ou rafraîchi par échange thermique avec l'air vicié.

Elle permet d'améliorer le confort acoustique si vous habitez une zone bruyante. Adaptée à tous types d'habitation.


vmc-double-flux
vmc-double-flux

crédit Autogyre

vmc-double-flux
vmc-double-flux

crédit Autogyre

vmc double flux : Atouts
  • économie d'énergie
  • filtre l'air extérieur
  • évite les ponts phoniques (bruit) des aérations naturelles

Durée de vie : environ 15 à 20 ans


vmc double flux : Inconvenients
  • complexité du système
  • coût

Coût avec accessoires : à partir de 1 000 euros selon nombre d'entrées (sans pose)


VMC : Conseil

Le bruit engendré par votre VMC peut être plus ou moins important. Evitez ce problème en la plaçant dans les combles ou pièces techniques.