Construction maison : toiture terre

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 12 juin 2019


Il existe une réelle différence entre une toiture en terre et un toit végétal. Comme son nom l’indique, le toit de terre est " littéralement " couvert de terre, et généralement d’arbustes, d’herbes, etc.

Le poids d'une toiture en terre

Le poids d'une toiture en terre est bien plus élevé que celui d'une toiture végétale : de 1 tonne à 1 tonne et demie par m3, ce qui signifie qu’un toit de 111 m², pèserait 45 à 60 tonnes !

C’est pourquoi, il faut absolument mettre en place un jeu de structures suffisamment puissant, en y associant une toiture solide et étanche.

Attention : la neige a un poids non négligeable, pensez au poids additionnel. On compte jusqu’à 300kg au m².

Quelle isolation pour un toit en terre ?

L’isolation est en relation directe avec le poids d’une telle couverture.

Un drainage mal effectué peut engendrer certaines catastrophes en hiver.

Le toit de terre doit être isolé (sous la terre) et une attention particulière doit être apportée au drainage, car un tel toit, déjà pesant, ne pourrait tolérer une surcharge d'eau ou de glace.

Pour ce qui est de la mise en place, référez-vous à la rubrique mise en place d’une toiture végétale, et adaptez la couche végétale.