Ecoconstruction, un concept qui attire...

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 12 juin 2019


Si la notion d’écoconstruction apparaît dès les années 1960 pour contrecarrer la distribution de masse de produits issus d’une production industrielle, aussi bien pour le gros œuvre que pour le second oeuvre, ce mouvement est resté marginal jusqu’à la fin des années 1990.

Depuis, des architectes aux particuliers, on voit naître un réel besoin de retour aux sources. Ecoconstruction maison, des mots qui vont bien ensemble.

L'écoconstruction est un moyen d’associer développement urbain ou péri-urbain et protection de l’environnement. Ce type de construction permet donc d’économiser l’énergie et plus particulièrement d’éviter tout gaspillage provenant principalement des maisons mal isolées, des appareils peu performants, etc...

Pour considérer un bâtiment comme écologique, il faut prendre en compte trois points essentiels :

  • santé,
  • confort,
  • impact sur l’environnement.
Eco construction ou conception écologique de la maison

L’éco-construction utilise des matériaux naturels tels que : pierre, chanvre, bois, plumes d’oie, liège, etc….

On associe, par la suite, un système de production d’énergie propre, renouvelable et naturel comme les panneaux photovoltaïque, éolienne, biogaz, etc.

On peut également intégrer un système de traitement des eaux usées (phyto-épuration) et de récupération des eaux de pluie.

Attention : Les panneaux solaires, non photovoltaïques ne peuvent être considérés comme totalement écologiques puisqu’à ce jour, on ne les recycle qu’à 90%.

L'éco construction consiste à créer un bâtiment doté des technologies les plus naturelles et locales lui permettant de respecter au mieux l’environnement dans lequel le bâtiment est implanté, les milieux écologiques environnants.

Pourquoi construire écologique ?

Un esprit sain dans un corps sain ?

Les matériaux actuels modernes sont difficilement ou pas du tout recyclables, comme le béton armé, les isolants synthétiques, etc… De plus, il ne faut pas oublier que le secteur du bâtiment génère des tonnes de déchets chaque année, qui se décomposent en plusieurs dizaines d’années.
Enfin, l’amiante, très en vogue, après la seconde guerre mondiale, est totalement interdit aujourd’hui, il doit être retiré et fait l’objet d’un diagnostic lors de la vente.

Eco construction : quelles sont les difficultés que vous pouvez rencontrer ?

Vous avez le choix entre un grand panel de produits, de techniques et de constructions architecturales. Trouver des informations sur les matériaux et les techniques relève parfois de l’exploit. Nombre de livres traitent de ce vaste sujet, qui nous laissent parfois indécis.


Parallèlement, la recherche d’un professionnel de l'éco construction reste une démarche compliquée puisqu’ils ne sont pas encore assez nombreux en France par rapport aux constructeurs traditionnels.

Mais la tendance vise à évoluer, compte tenu de l’attrait certain pour ce « nouveau » type de construction.


En général, les briques monomur et l’ossature bois pour le gros œuvre sont les plus couramment utilisés et un bon nombre de professionnels les maîtrisent parfaitement.

Par contre, si vous optez pour une technique plus rare, telle que l’adobe, vous aurez plus de difficultés à trouver une personne qualifiée.
Le coût dépend principalement du choix des matériaux, mais également du professionnel qui interviendra sur votre bâtiment.

Le montage d’une maison en briques monomur sera beaucoup moins chère qu’une maison en pisé qui demande un savoir faire et beaucoup d’heures de main d’œuvre !