Faire une douche, la carreler

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 30 juillet 2019


Comment faire une douche italienne? la douche la plus populaire

Nous allons vous présenter en quelques explications et images les possibilités qui s'offrent à vous pourfaire vous même votre douche italienne. Cette rubrique n'est pas une notice technique de montage mais simplement une indication fournie par notre partenaire.

Comment faire soi-même sa douche à l'italienne ?

Il y a deux méthodes courantes pour faire la douche italienne.

Douche italienne : natte d'étanchéité et pose de carrelage

 

douche-italienne
douche-italienne

 

douche-italienne
douche-italienne

Une chape de béton est préparée et mise en place sur le sol existant, l’évacuation de la douche est coulée dans la chape.

Avantages : économique, dimensions à la demande, une bonne pente d’évacuation, choix du siphon

Inconvénients : réalisation technique complexe, temps de séchage, imperméabilisation à réaliser ensuite.

 

Faire une douche, la carreler
Faire une douche, la carreler

 

Douche : deux solutions après la chape

  • Traitement hydrofuge liquide qui la rend étanche, il suffit de poser le carrelage de votre choix ou
  • Pose d'une natte d'étanchéité sur la chape comme ci -contre

 

Sur cette douche le receveur est fait en béton avec une pente vers la bonde d'évacuation. La natte sera collée sur tous les murs du pourtour de la douche. Les tuyaux d'arrivée d'eau seront encastrés dans le murs, puis le carrelage sera collé sur la natte.

Douche italienne : le bac prêt à carreler

 

douche-à-l
douche-à-l

De nombreux fabricants proposent des bacs prêts à carreler.

douche-à-l
douche-à-l
douche-à-l
douche-à-l

 

douche-à-l
douche-à-l

Avantages : bac déjà réalisé, pose assez facile, imperméabilisation faite.

Inconvénients : onéreux, pente d’évacuation faible, dimensions limitées, pas le choix du siphon, installation délicate (branchement du siphon + calage intégral du bac)

 

douche-à-l
douche-à-l