Fissures liées à la sécheresse

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 21 juin 2019


Depuis quelques années les maisons touchées par les fissures sécheresse sont de plus en plus nombreuses et ce en raison des sécheresses à répétition qui touchent la France. De la simple micro-fissure aux lézardes qui mettent en danger la stabilité du bâti, nombreux sont les propriétaires démunis face à un phénomène sans précédent et qui touche des réalisations neuves comme parfois vraiment anciennes.

Pourquoi des fissures ?

Une maison est un bloc de maçonnerie qui repose sur des fondations ; ces fondations elles mêmes reposent sur un sol plus ou moins profond mais, qui de par sa profondeur, ne subit que très peu de variations en temps normal ; mais voilà, depuis quelques années, la sécheresse est telle qu'elle arrive à provoquer des retraits ou tassements qui font bouger de manière différentielle la totalité de la maison, les murs travaillent et apparaissent les fissures. Pour peu que la période sèche soit suivie de gros orages et le sol se regonfle d'un coup accentuant encore le phénomène.

Quels sols sont les plus sensibles aux fissures de sécheresse ?

 

Les sols argileux sont très sensibles à ces changements car ils ont un fort pouvoir absorbant et donc présentent un fort retrait au séchage. On sait depuis 2003 et la dernière grande « vague » de maisons fissurées que certains sols sont à risque comme 'l’argile des Flandres dans le nord, l’argile verte de Romainville et l’argile plastique de l’Yprésien en région parisienne, les marnes du Cénomanien et du Toarcien dans le sud du bassin parisien, les altérites du Campanien en Dordogne, les formations molassiques dans le sud-ouest toulousain et gersois, les argiles et marnes de l’Oligocène dans la plaine de la Limagne. 75 départements sont concernés à plus ou moins grande échelle. (source http://www.etude-de-sol.fr )

 

 

Fissures
Fissures

 

Quels bâtiment sont les plus touchés par ces fissures ?

 

On devrait se poser la question des régions dans lesquelles ces bâtiments se fissurent (carte géologique des sols), mais également de la conception des maisons touchées.

 

En France ceci relève des catastrophes naturelles (et donc dans certains cas le sinistre est remboursé par les assurances) mais cela n'exempte pas le constructeur de ses responsabilités puisqu'il est établi que l'entreprise doit avoir mis en œuvre tous les moyens techniques pertinents pour éviter même les phénomènes exceptionnels...

Dans la longue liste des maisons avec fissures on retrouve des maisons très anciennes qui souvent ne comportaient que de faibles fondations (mais qui n'avaient jamais bougé en parfois deux siècles), des maisons plus récentes qui ont été conçues avant les grandes canicules de 1976, 1989, 1997et 2003 (2003 étant la première répertoriée d'une aussi grande ampleur) ; ces maisons ont souvent été faites sans étude de sol et avec des carences au niveau des fondations ; quelques maisons très récentes victimes de malfaçon peuvent également avoir des fissures ...

Quelles solutions techniques pour éviter les fissures ?
Etude de sol avant construction.
Pas d'arbres trop près de la maison.
Limiter l’évaporation autour de la maison.
Travail sur les fondations (homogénéité, profondeur).
Chaînages horizontaux et verticaux des murs et planchers.

 

 

 

Fissures
Fissures

 

Que faire en cas de fissure grave ou sinistre ?

 

Si des fissures apparaissent sur votre maison, le premier réflexe est de poser des témoins (soit vous les faites, soit vous en achetez des tout prêts) : cela vous permettra de voir l'évolution sur plusieurs mois.

 

Ensuite essayez de voir avec vos voisins immédiats si eux aussi subissent le même phénomène ; les causes des fissures peuvent être multiples et il ne faut à ce stade pas en tirer de conclusion hâtive.

Si les fissures évoluent en quelques semaines ou mois, contactez votre assureur.

Si il s'avère, après passage d'un expert, que celles-ci sont dues à la sécheresse et donc au sous-sol, déclarez-le en mairie ; votre commune devra faire un dossier de classement catastrophe naturelle ; ce dossier doit être accepté pour espérer être indemnisé sauf si votre assureur constate des malfaçons ou là il vous demandera de vous retourner contre votre constructeur.

Attention également aux franchises des assureurs qui peuvent monter à plus de 6000€.

Si par contre vous êtes le seul sur votre commune à avoir des fissures sur votre maison.... tout sera à votre charge !

Voir article fissures dans un mur

http://www.georisques.gouv.fr/dossiers/alea-retrait-gonflement-des-argiles/#/

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000019595244

source des images : poitou-charentes.france3.fr ; laprovence.com ; https://www.saugnac-jauges.fr/