Poser un plafond

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 21 novembre 2019


Elément de construction qui contribue au confort et à l’esthétique de votre habitation, le plafond peut être droit, en pente, sous toiture ou sous plancher.

Le plafond assure :
La luminosité de la pièce ou sa pénombre
La qualité accoustique
L’isolation phonique et thermique
L’esthétique

Les nombreuses fonctions du plafond

Un plafond est bien sûr décoratif mais il a bien d'autres fonctions à jouer dans une pièce. Sa hauteur, sa matière, sa couleur, son revêtement sont autant de facteurs qui donneront à votre pièce des caractéristiques différentes.

Il existe diverses sortes de plafonds : de la paroi rocheuse des cavernes qui, ouvertes en leur sommet, laissaient échapper la fumée, au plafond tendu actuel offrant une surface d'une planéité quasi parfaite, voyons ce que l'homme a inventé.

Les techniques pour poser un plafond
Le plafond en poutres apparentes

 

 

plafond
plafond


Dans les premières habitations, tout comme aujourd’hui encore, le plafond de base est la charpente apparente qui sert de sous toiture et de plafond pour la pièce qu’elle délimite.

La hauteur de la pièce et les matériaux employés pour faire cette charpente vont donner un style, une ambiance.

Le souci majeur du plafond avec poutres apparentes est bien souvent le rendement thermique ; en effet, de par la hauteur sous plafond, le volume d’air est plus difficile à chauffer. Pour palier à ce problème, il existe une solution : la pose d’isolant en sur toiture - sarking - qui, avec son coefficient isolant important, élimine les ponts thermiques.

Quelques techniques anciennes de pose de plafond

Dans les demeures anciennes, les plafonds plats ou en sous pente étaient très souvent faits d’un mélange de bois et de plâtre; en Provence, on trouve des troncs de petites sections, dégauchis ou non, noyés dans un plâtre lissé, alors que dans les villes, à la même époque, un lattis de bois (type liteaux) était cloué avec un espacement de 10mm et bourré de plâtre avant d’être lissé; tout le monde connaît le plafond dit à la française qui en fait se nomme solivage à la française et qui alternait des poutres de fortes section sur les grandes portées et un solivage dense posé perpendiculairement et visible du bas.

On trouve également des plafonds en voutain faits de pierres, de briques ou autre minéral mais rapidement les plafonds plats ornés puis simples seront les plus nombreux.

L'évolution actuelle dans la pose de plafond

L'évolution de la construction maison amène de nouveaux types de plafonds comme ...

Le plafond suspendu

Lorsque les pièces n’utilisent pas la charpente comme couvert ou lorsqu’on souhaite que celle-ci ne soit pas apparente, on pourra créer des plafonds plans ou inclinés dits " suspendus ".

Cette technique permet de créer une surface plane grâce à un matériau en plaque : bois, plâtre, lambris, en le posant sur une armature fixée au plancher supérieur. Plancher supérieur qui peut être fait d’un solivage de bois ou d’une dalle de béton et qui sert de support.
Cette formule permet de laisser le passage pour les gaines techniques, l’isolant. Il est relativement aisé de mise en œuvre et peu onéreux. C’est l’avènement des plaques industrielles qui est à l’origine de ce procédé.

 

pose-plafond
pose-plafond

La sous couche du plancher supérieur est enduite de plâtre et tirée par un plâtrier jusqu'à obtenir une surface parfaitement plane et lisse; c’est un travail de spécialiste, éprouvant. Le seul inconvénient est que si le bois ou la matière du plancher supérieur s’affaisse, le plâtre se fend.

Le plafond tendu

Le principe du plafond tendu permet de poser un profilé en périphérie de la pièce dans lequel est coincée une membrane souple qui sera tendue puis déplissée à chaud, jusqu’à donner un rendu parfaitement lisse. Ce procédé permet d’obtenir un rendu de plafond parfait sur des rénovations ou du neuf. La seule réserve est que ce produit est un PVC et donc peu écologique.

Le plafond en bois

plafond
plafond

Si votre plancher à l’étage est fait de poutres et de solives ou de solives et de chevrons, vous voudrez peut être conserver cet aspect visible; pour cela, il vous faudra donc isoler votre plancher par le dessus pour conserver les qualités phoniques et thermiques.