Quel chauffage choisir pour son logement ?

Adrien Danglarde  Publié le


Quel chauffage choisir pour son logement ? /iStock.com-adventtr

Au moment de construire ou de rénover une habitation vient la question : quel chauffage choisir ? En effet, aujourd’hui de nombreux types de chauffage sont proposés. Les anciennes chaudières au fioul et au gaz ne répondent plus aujourd’hui aux normes en vigueur. De plus, en 2022 il ne sera plus possible d’installer un chauffage au fioul, ce qui n’est pas plus mal au vu de sa consommation énergétique importante et de la pollution occasionnée. Avec le développement des chauffages à énergie solaire et des pompes à chaleur, le choix devient multiple. Mais tous les chauffages ne sont pas forcément adaptés pour tout type d’habitation. Si vous pouvez faire installer des radiateurs électriques à inertie dans votre logement, et ce quelle que soit sa configuration, vous ne pourrez pas par exemple opter pour une PAC géothermique si vous n’avez pas de jardin.

Pour vous aider à y voir plus clair, voici une présentation des principaux modes de chauffage qui peuvent vous être proposés…

Quel type de chauffage choisir selon la configuration de son logement ?

Plusieurs types de chauffage peuvent être installés dans un logement. Ils se distinguent principalement de par :

  • leur performance énergétique ;
  • l’énergie utilisée pour fonctionner ;
  • le type d’installation nécessaire.

Pour faire d’importantes économies d’énergie, vous pouvez faire installer un chauffage qui utilise des énergies renouvelables. Il peut s’agir :

  • d’une pompe à chaleur aérothermique, hydraulique ou géothermique ;
  • de panneaux solaires thermiques.

Le principal avantage de ce type de chauffage est bien évidemment la consommation d’une énergie gratuite (énergie solaire, géothermique…). Cependant, ces chauffages restent dépendants des conditions météorologiques quant à leur bon fonctionnement. Par exemple, les pompes à chaleur ne peuvent fonctionner en dessous d’une certaine température. De plus, durant l’hiver si le soleil n’est pas suffisamment présent, un chauffage à l’énergie solaire ne pourra pas fournir la chaleur demandée.

En outre, certaines restrictions provenant des règles d’urbanisme peuvent limiter les solutions de chauffage, en ce qui concerne notamment l’installation d’une PAC ou de panneaux solaires. Il est donc essentiel de se renseigner sur les règles d’urbanisme à respecter selon la localisation de votre logement.

Bon à savoir : certaines PAC nécessitent également une configuration particulière du logement. Par exemple, une PAC géothermique nécessite d’avoir une maison avec jardin pour enterrer les capteurs géothermiques.

Ainsi, il est bien souvent nécessaire de faire installer un chauffage utilisant une énergie consommable toute l’année, telle que l’électricité ou le gaz de ville. Vous pouvez ainsi choisir en complément d’un chauffage à énergies renouvelables ou en tant que chauffage central une chaudière électrique ou une chaudière gaz à condensation. Privilégiez les modèles de chaudière à haute performance énergétique pour rentabiliser au mieux l’énergie consommée.

Si vous souhaitez installer des radiateurs électriques directement reliés à votre compteur électrique, privilégiez des radiateurs à haute performance énergétique tels que les radiateurs à inertie. Le corps de chauffe solide ou le liquide caloporteur pourront restituer la chaleur accumulée lorsque la résistance du radiateur se chauffera plus. Ainsi, le radiateur continuera à chauffer durant plusieurs minutes sans consommer d'électricité.

Comment concilier chauffage haute performance énergétique et petit budget ?

Certains chauffages coûtent plus cher à l’installation que d’autres. Cependant, il est essentiel de ne pas formaliser son choix uniquement sur le budget de base pour l’installation. En effet, bien souvent un chauffage peu coûteux à l’achat sera par la suite très énergivore. Par exemple, un radiateur convecteur peut coûter quelques dizaines d’euros à l’achat, mais sa consommation importante en électricité fera grimper la facture d’énergie à la fin du mois.

Un radiateur électrique à inertie coûtera plus cher à l’achat qu’un convecteur, mais il permettra de réaliser d’importantes économies d’énergie.

Concernant les chauffages fonctionnant aux énergies renouvelables, leur coût est généralement plus élevé que l’installation d’une chaudière ou de radiateurs électriques. Cependant, ces derniers utilisent des énergies gratuites pour chauffer un logement. De plus, pour aider à la transition énergétique, l’État ainsi que les collectivités territoriales proposent de nombreuses aides financières aux ménages les plus modestes.

Pourquoi est-il essentiel de faire appel à un professionnel pour l’installation ?

L’installation d’un chauffage – quel que soit le modèle – doit être réalisée par un professionnel pour plusieurs raisons. Les principales raisons de faire appel à un chauffagiste professionnel sont :

  • une installation du chauffage en respectant toutes les normes de sécurité ;
  • une installation des radiateurs ou d’une chaudière effectuée à un emplacement conforme, permettant ainsi d’optimiser le chauffage ;
  • la garantie de bonne installation produite par le chauffagiste ;
  • l’éligibilité aux aides financières conditionnées à l’intervention d’un artisan RGE.

De plus, en faisant appel à un chauffagiste professionnel pour l’installation de votre chauffage, vous pourrez bénéficier d’une mise en route et de précieux conseils pour le fonctionnement et l’entretien de votre chauffage. Vous aurez ainsi connaissance des différentes programmations sur votre chauffage pour réaliser des économies d’énergie selon la configuration de votre logement.

Quel chauffage installer pour une maison ancienne ?

Avec une maison ancienne, plusieurs points sont à aborder avant de choisir un chauffage. Vous devez notamment vous poser les questions suivantes :

  • Est-ce que l’habitation est correctement isolée ?
  • Quel est le mode de chauffage actuel ?
  • Est-ce que le chauffage actuel est en état de fonctionnement ?
  • Est-ce que le chauffage actuel est vétuste et énergivore (ex. : vieille chaudière au fioul) ?
  • Est-ce qu’il est possible de réutiliser les radiateurs et les canalisations pour les relier à une nouvelle chaudière à haute performance énergétique ?
  • Quel est le mode de chauffage le plus économique ?
  • Quel chauffage choisir pour une rénovation ?

Bien souvent, il convient de changer le mode de chauffage existant en même temps que de refaire l’isolation thermique de l’habitation. Il sera bien plus facile d’installer un nouveau chauffage pendant les semaines de rénovation qu’après coup une fois les finitions réalisées.

Pour une rénovation, l’installation de radiateurs électriques est amplement facilitée par rapport à la dépose et à l’installation d’un nouveau système de chauffage central avec une chaudière. Dans ce cas, n’hésitez pas à opter pour des radiateurs électriques à inertie connectés qui vous permettront de programmer au degré près la température dans chacune des pièces de la maison. Ainsi, vous pourrez optimiser votre chauffage sans payer le prix fort pour chauffer une maison ancienne.