Toiture verte, un réel intérêt !

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 21 juin 2019


pourquoi faire une toiture végétale ?

La végétalisation des toitures est une technique ancestrale qui peut être très intéressante à plus d’un titre. Elle utilise de la terre et des végétaux en remplacement de l'ardoise, la tuile, etc.

Toiture verte : de nombreux atouts

En milieu urbain, la toiture verte ou toiture végétalisée peut constituer un facteur de bio diversité non négligeable. En plus de l’aspect esthétique indéniable que la végétalisation offre au bâtiment, les toitures végétalisées présentent de nombreux avantages tant pour les habitants que pour la structure en elle-même.

C’est un procédé traditionnel dans plusieurs pays parmis lesquels les pays scandinaves. Le mélange de terre et de végétaux enracinés sur les toits permettait de réaliser des toitures relativement bien isolées, étanches à l'air et à l'eau, résistantes au vent et au feu, avec des matériaux facilement disponibles.

Toiture verte, un réel intérêt !
Toiture verte, un réel intérêt !

credit photo plante et citeMouvement timide en faveur de la toiture verte

Longtemps considérés comme une architecture marginale, les toitures vertes sont souvent associés à des concepts architecturaux relevant de la bioclimatique ou des constructions.

Parallèlement, les responsables politiques prennent conscience des bienfaits de telles toitures. Dans certains pays, comme en Allemagne, l’état propose aux constructeurs impliqués, des réductions de charges.

Le mouvement reste encore timide dans la plupart des pays, mais l’élan écologique semble devenir un leitmotiv…. Nous devrions donc voir fleurir nos toits et terrasses dans les années à venir.

Evolution toiture verte
Murs et toitures vertes

Dans la lignée du Grenelle de l'environnement, les initiatives se multiplient en matière de conception de bâtiments basse consommation et notamment les projets de murs et toitures végétalisés dont les nombreuses qualités et atouts :

  • très bonne isolation acoustique et thermique,
  • protection contre le soleil,
  • régulation changements de températures,
  • gestion eaux pluviales,
  • qualités esthétiques, etc... promettent à la filière un bel avenir.
Toiture verte et développement durable : les initiatives.

- Vegepolis, pôle de compétitivité du végétal spécialisé réunissant quelques 4000 entreprises, des organismes, des chercheurs, des enseignants, ... avec ses 8 filières parmi lesquelles l'horticulture ornementale ou les semences, vient d'officialiser une charte de collaboration avec le Réseau Bâtiment Durable …

L'enjeu de réduction des énergies via l'eco conception et notamment la toiture végétale est aujourd'hui une technique qui s'inscrit parfaitement dans une démarche HQE et les acteurs du bâtiments l'ont bien compris. L'une des préoccupations majeures de Vegepolys étant de faire se rencontrer le « génie végétal » et le « génie civil », faisant ainsi entrer le monde du végétal dans l'immense marché de la construction ...

Plus d'infos sur le site de Vegepolys www.vegepolys.eu

- Le CRITT horticole (adhérent Vegepolys) travaille sur une variété d'oeillets qui pourrait fleurir toute l'année et souhaite proposer bientôt une « boîte à outils » sur les toitures végétales.

Toiture verte, un réel intérêt !
Toiture verte, un réel intérêt !

credit photo Amaeva

- La jeune entreprise Amaeva propose des toitures très esthétiques, avec du volume et un fleurissement maximum grâce à un mélange de sédum, de vivaces et de graminées.

Toiture verte, un réel intérêt !
Toiture verte, un réel intérêt !

credit photo Heliotrope

- Héliotrope propose des cloisons amovibles végétalisées aussi bien pour l'extérieur que pour l'intérieur et a déjà reçu de nombreux prix pour ses innovations... Les murs végétaux peuvent être à isolation renforcée grâce à une lame d'air de 5 à 16 cm entre la façade et le mur végétal.

- Les pépinières Renault, sur le marché depuis de nombreuses années, ont senti le changement avec une demande des paysagistes et des étancheurs pour une gamme de végétaux plus étendue avec des réalisations de toitures plus tournées vers l'esthétisme que vers une étanchéité pure et dure...

Le sédum laisse de plus en plus de place aux graminées (festuca glauca, stipa tenuifolia,...) et aux vivaces (dianthus, potentille,..), mais également à certaines variétés de menthe, de thym ou d'origan...

En matière de toiture verte, il est important de varier les cultures afin de réduire les risques de maladie.. En association avec l'étancheur Meple et un plasturgiste, les Pépinières Renault proposent des dalles pré-cultivées en PEHD recyclé de 50 cm de côté, très faciles à poser : la plaque Manuplac...

Conclusion : le secteur de la toiture verte va sûrement exploser dès que les professionnels du bâtiment seront formés et informés sur ce nouveau procédé et les retours d'expériences...

Le centre technique de Vegepolys, Plante et Cité (http://www.plante-et-cite.fr/), est en train de créer un observatoire pour étudier les végétaux sur le long terme sur plusieurs sites en France afin d'avoir des données selon les différentes régions climatiques...