Choisir son chauffage par type d'habitation

Jean-François Martin  Publié le - Mis à jour le 12 juin 2019


choisir son chauffage en fonction de sa maison

Un chauffage doit ou devrait être adapté à l'habitation que vous avez ou que vous projetez de faire; nous le répéterons une fois encore : le chauffage devrait être le dernier maillon de la chaine, lors d'une construction. On parlera de bioclimatique, puis de matériaux des murs, d'isolation, de ventilation, et, pour finir, de chauffage.

Si l'on considère les modes de chauffages ancestraux comme le bois, le charbon, les huiles diverses, il faut bien se garder d'un angélisme passéiste. Tous les types de chauffage ont un impact sur l'environnement, qu'il s'agisse de chauffage au bois, électrique, gaz ou le pétrole.

Bien sûr tous n'ont pas le même impact sur l'environnement, mais penser que la prise de conscience récente nous mènera à ne plus faire d'erreurs ! Restons attentifs.

Choisir un chauffage selon la géographie du lieu d'habitation

La géographie est en effet un des éléments déterminants dans le choix de son chauffage : on ne chauffe pas de la même façon dans le doubs ou à La rochelle.

Implantation
Comment est orientée la maison ?
>>Voir implantation

Altitude

A quelle altitude vivez vous ?

Il faut savoir que la température baisse d'environ 1°C chaque fois que l'on s'élève de 150m ... Une maison à 1200m d'altitude perdra en théorie presque 8° par rapport à une maison de bord de mer.

Mais d'autres facteurs jouent comme l'exposition, les vents ... Une isolation renforcée sera la base du confort (exemple triple vitrage) et le mode de chauffage ne sera que le complément à définir.

Ressource naturelle

Qu'avez vous comme ressources autour de votre maison ?

Dans une région où le bois est prédominant, la pléthore de la ressource va vous permettre de limiter le prix, le transport, mais qu'en est il de l'impact écologique ?

FOCUS : le chauffage bois

Voilà le résultat d'une étude du ministère Canadien sur le chauffage au bois !
Les résultats des mesures faites l'hiver dans un quartier de Montréal, là où le chauffage résidentiel au bois est significatif, indiquent que la combustion du bois contribue à la détérioration de la qualité de l'air ambiant.
Les concentrations de certains polluants peuvent y être jusqu'à cinq fois plus élevés en hiver qu'en été. Lorsqu'on compare ce quartier caractérisé par le chauffage au bois au centre-ville, les teneurs mesurées en hiver peuvent être jusqu'à deux fois plus importantes. Les résultats obtenus après l'hiver 1999, notamment pour la mesure des MP2,5 (particules fines) et des HAP (HYDROCARBURES AROMATIQUES POLYCYCLIQUES) en continu, confirment les résultats de la première campagne de mesure...

Comme quoi le retour massif au chauffage bois n'est peut être pas la solution miraculeuse attendue. Pour autant, il est nécessaire de mettre ça en perspective par rapport à une chaudière fioul plus polluante, par exemple, ou un poêle charbon qui tient sûrement la palme des polluants avec l'émission de suies très toxiques.

Il ne s'agit pas de jeter l'opprobre sur le chauffage bois mais de montrer qu'il faut être prudent avec les idées reçues et ne cesser d'améliorer les équipements.


Les différents types d'habitations
Chauffage et maison neuve

Lors de la conception de votre habitation, l'architecte, ou celui qui tiendra ce rôle, doit avoir à l'esprit plusieurs points interdépendants :

Quelle philosophie, quels matériaux, quelle implantation, quelle évolution prévisible ?... De nombreuses questions qui font de ce professionnel, un interlocuteur de choix... à condition de bien le choisir !

Chauffage et rénovation

Lors d'une rénovation, le changement du mode de chauffage de l'habitat se pose souvent, et cette question doit être abordée lors de la définition du cahier des charges, car un plancher chauffant par exemple, ne se prévoit pas en fin de travaux.

Si le chauffage existant vous convient, que faudra-t'il faire ?
Conserver tous les éléments ou en changer certains (radiateurs, chaudière, bruleur,...) ?

Chauffage et isolation

Le travail sur l'isolation fait partie des fondamentaux .. Si votre habitation ne présente pas de caractère remarquable au niveau des façades, une isolation par l'extérieur sera sûrement la meilleure solution. Par contre si la façade ne peut supporter une ITE, il faudra étudier la structure de la maison pour choisir le type d'isolation intérieure nécessaire.

Chauffage et bilan thermique

Un bilan thermique peut être fait par une société spécialisée en diagnostics mais seul un contrôle fait à la caméra infrarouge, avant et après mise en oeuvre de l'isolation, vous donnera une image exacte de la qualité thermique de votre habitation.

La maison passive

Une maison passive ne consomme quasiment pas d'énergie : moins de 15 kWh/m²/an, soit 1500kWh par an pour une maison de 100m².

Audit énergétique

Un audit énergétique sera une étude complète qui vous permettra de faire des économies sur votre facture de chauffage.

Dimensionner son installation de chauffage

Dimensionner son installation de chauffage se fait trop souvent au «PIF» : l'installateur prend la surface de la maison, la hauteur sous plafond, l'année de la maison et le type d'isolation donné par le client, et voilà une approximation, disons le, approximative !
Un bilan thermique du bâtiment, permettra de faire le point sur la réalité des performances de vôtre habitation, ce qui permettra de choisir en conséquence votre installation. Pourquoi payer une chaudière 30kWh, lorsque vous n'avez besoin que de 24kWh, par exemple.

Le sur- dimensionnement entraine une augmentation de la consommation, de la pollution, un coût plus élevé à l'achat et une usure du matériel !

Dimensionner chauffage